Un jeune homme originaire de Limoges décède dans un accident …

dimanche 11 février 2018 à 20:13 Par Eric Le Bihan, France Bleu Limousin et France Bleu Pays d'Auvergne

L'accident s'est produit ce dimanche en milieu d'après-midi dans la station du Sancy. La victime, originaire de Limoges, a percuté une barrière en bas des pistes. Il n'a pas pu être réanimé par les secouristes.

Les vacances scolaires commencent bien mal dans le Massif du Sancy. Un Limougeaud âgé de 22 ans a perdu la vie ce dimanche en milieu d’après-midi alors qu’il se descendait une piste verte. Un jeune homme se trouvait en bas du domaine skiable, lorsqu’il a percuté une barrière  en bois.

Un jeune homme originaire de Limoges décède dans un accident de ski au Mont-Dore

Sous la violence du choc, les barrières ont été cassées. La victime s’est d’abord relevée et a été prise en charge par les pisteurs de la station et le Peloton de Gendarmerie de Montagne du Mont-Dore. Le jeune homme a été conduit au poste de secours en attendant l’arrivée du médecin du Samu de Clermont-Ferrand. Le skieur, qui se plaignait d’une douleur au thorax, a été victime d’un arrêt cardio-respiratoire. Malgré les efforts des secouristes, il n’a pu être réanimé. 

Conscient à l’arrivée des pisteurs de la station, il a été aussitôt conditionné et transporté jusqu’à un poste de secours. C’est là qu’il est subitement tombé en arrêt cardio-respiratoire.

Selon les premières constatations, la vitesse serait à l’origine de l’accident. Le parquet de Clermont-Ferrand a ordonné une autopsie du corps, qui pourrait être pratiquée ce lundi à l’institut médico-légal clermontois.

Le parquet de Clermont-Ferrand a ordonné une autopsie du corps, qui pourrait être pratiquée ce lundi à l’institut médico-légal clermontois.

Un skieur de 22 ans est décédé dimanche sur une piste verte de la station du Mont-Dore, dans le Puy-de-Dôme, rapportent France 3 et France Bleu.

Vous avez oublié votre mot de passe ? Pour le réinitialiser, remplissez les champs ci-dessous.

Le jeune homme aurait percuté une barrière en bois à pleine vitesse. Le choc aurait été très violent. D’abord sonné, cet habitant de Limoges (Haute-Vienne) aurait commencé à se plaindre de vertiges au poste de secours, puis aurait perdu connaissance sous le coup d’un arrêt cardio-respiratoire.

Selon les deux sources locales, le parquet de Clermont-Ferrand aurait ordonné une autopsie. Celle-ci pourrait être pratiquée ce lundi.