Une commande exceptionnelle pour Texelis va assurer quinze ans …

La ministre des Armées, Florence Parly, a annoncé cette nouvelle commande de blindés à l’occasion de la visite de l’usine de Nexter à Roanne. – Photo Denis Meynard var ULTIMEDIA_mdtk = “01946947”; var ULTIMEDIA_zone= “20”; var ULTIMEDIA_target = “ultimedia_switch”; var ULTIMEDIA_async = false; Près de 500 véhicules blindés multirôles (VBMR) légers, à 4 roues, seront livrés à l’armée de terre d’ici 2025. Le plan de charge de Nexter a encore été renforcé par un nouveau contrat, ce lundi à Roanne (Loire). La ministre des Armées, Florence Parly, est venue annoncer la notification officielle d’une commande de blindés destinés à effectuer de la reconnaissance et du transport de troupes.

Il s’agit d’une tranche, « livrable d’ici 2025, de 489 Véhicules blindés multirôles (VBMR) légers », dont les premiers exemplaires devraient être réceptionnés par l’armée de terre à partir de 2021. Joël Barre, le Directeur général de l’armement, qui a signé la commande avec le PDG de Nexter, Stéphane Mayer, n’a pas souhaité dévoiler le montant de ce contrat réalisé en partenariat avec Texelis pour les équipements de mobilité (ponts et chaînes cinématiques).

Nexter fabriquera les 2000 véhicules blindés pour l’armée de Terre

Ces véhicules polyvalents d’une quinzaine de tonnes, dotés de 4 roues et embarquant une dizaine de fantassins équipés du système Felin, s’inscrivent dans le cadre du  programme Scorpion. Conçus par Nexter, ils seront assemblés sur le site de Roanne, aux côtés des VBMR-Griffon et EBRC-Jaguar, à 6 roues.

Ces derniers sont équipés d’un canon de 40 mm utilisant une nouvelle génération de munitions, plus performante. Les munitions sont caractérisées par sa taille et son encombrement réduit, est « très attendue par les militaires français », selon le haut commandement présent, hier, à Roanne.

L’usine de Roanne s’est vue attribuer un appel d’offre de 489 véhicules blindés multi-rôles pour l’armée. La commande est promise pour 2025. Nexter avait déjà remporté un appel d’offre en 2017 avec 150 chars Leclerc et 1916 autres engins qui font partie du programme Scorpion. Les livraisons se feront régulièrement jusqu’en 2033 pour ces commandes.

Evoquant les « besoins urgents de modernisation des blindés médians, le segment qui a le plus souffert sur les théâtres d’opérations au Sahel et au Levant », Florence Parly a aussi annoncé une « accélération des livraisons »  d’ici la fin de la loi de programmation militaire, en 2025. Ainsi 489 VBMR seront livrés, contre 400 prévus.

Pour les Griffon, dont les trois premiers seront réceptionnés en 2018 par l’armée française, le nombre est porté de 780 à 936. Avec une cadence en augmentation de 30 %, dès 2019, par rapport aux dix qui doivent sortir chaque mois des chaînes d’assemblage roannaises. « Et pour les Jaguar le chiffre passe de 110 à 150 », a indiqué la ministre.

Ça roule pour Nexter à Roanne

Bienvenue ! Pour découvrir nos contenus, nous vous offrons 2 articles. Pour consulter dès maintenant tous les articles en illimité, abonnez-vous à -50% !

La ministre des Armées, Florence Parly, était en visite sur le site Roannais de l’entreprise Nexter, ce lundi. Une visite qui s’inscrivait dans la continuité de la présentation du projet de Loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025. 

Ainsi, sur les 978 VBMR légers prévus en théorie à horizon 2030 par la loi, 489 – contre les 400 prévus – seront livrés d’ici à 2025. Ils remplaceront une partie des véhicules de l’avant blindé (VAB), en service depuis des décennies et utilisés encore pour l’opération Barkhane au Sahel.

Une commande exceptionnelle pour Texelis va assurer quinze ans de travail à Limoges

Ce projet prévoit l’accélération de la modernisation des équipements de l’armée de Terre, autour du programme Scorpion. Or, Nexter est un fournisseur essentiel du ministère des Armées, jouant un rôle majeur dans ce programme.

L’entreprise limougeaude Texelis, implantée route du Palais à Limoges vient d’apprendre une très belle nouvelle qui va lui assurer de l’activité pour les quinze ans qui viennent. Une commande de la Direction générale des armées (DGA) pour la fabrication du programme VBMR (véhicule blindé multirôle) léger, qui sera le successeur du VAB (véhicule de l’avant blindé) dans l’armée de terre. Pour obtenir ce marché, Texelis a formé un groupement avec Nexter, une société publique, leader européen de la défense terrestre, qui fabrique du matériel militaire pour le combat terrestre, aéroterrestre, aénaval et naval. Nexter se chargera de la conception, de l’intégration, de la production et soutien de 2.000 véhicules blindés 4×4 à l’horizon 2030 dont 689 livrés d’ici 2025. La conception et la fourniture du volet mobilité a été confié à Texelis, déjà responsable la chaîne cinématique du VBCI (Véhicule Blindé de Combat d’Infanterie).

Florence Parly a annoncé la bonne nouvelle aux salariés du site roannais : l’entreprise d’armement a obtenu un contrat qui va remplir son carnet de commandes pour les prochaines années. Il s’agit de la production de 489 véhicules blindés multi-rôles (VBMR) pour 2025.

La ministre a confié à plusieurs reprises à Stéphane Mayer, le PDG, être impressionnée par la qualité du travail de Nexter.

Nexter remporte le contrat de 689 VBMR légers

Plus d’informations dans nos éditions payantes du mardi 13 février.

Reproduction interdite – Vous avez une info ? Ecrivez-nous : lprfilrouge@leprogres.fr

Pour accéder à votre espace personnel, vous devez fournir un identifiant et un mot de passe.

Lire d’urgence, les commentaires sans appels du journaliste Michel Chabirot, sur le journal la tribune du 12 février..édifiant de vérité et de justesse….mais quant nos ” politiques..” Vont t’ils ENFIN ..cesser d’être si naïf..rdv aux prochaines élections…

Toute l’information locale du progrès.fr à partir de 2€ sur ordinateur, tablette et smartphone

Vous utilisez un logiciel bloqueur d’annonces publicitaires pour la consultation de notre site.

Merci par conséquent de bien vouloir désactiver votre bloqueur pour la consultation de notre site.