A Lyon, la mairie dévoile les résultats de la consultation sur la future …

A Lyon, la mairie dévoile les résultats de la consultation sur la future ...

A Lyon, la mairie dévoile les résultats de la consultation sur la future …

Votre note a été changée, merci de votre participation !

“C’est la première fois en France qu’il y a une consultation numérique comme celle-là, s’est félicité Jérôme Maleski. Les échanges ont été très sereins, parce que l’on n’a pas donné de décision arrêtée avant de débattre. Du coup, les discussions et les gens ne sont pas arrivés clivés, mais sont venus avec la volonté de faire entendre leur point de vue.” Ce mode de consultation a vocation à être “réutilisé”, a-t-il confié : “Ce n’est pas un coup d’une fois ; ça a très bien fonctionné et ce mode de fonctionnement au plus près des Lyonnais va être à nouveau utilisé. Ça semblait casse-gueule au début, mais c’est un vrai succès.” Dans le détail, 58 % des participants ont été des parents d’élèves et 12 % des enseignants. Et 73% sont des femmes. Concernant les contributions, la municipalité a noté le “besoin de stabilité” demandé par les parents d’élèves. Du côté des enseignants, le maintien de cinq matinées d’apprentissage ferait consensus. Ils imputeraient la fatigue des enfants “plutôt aux habitudes familiales”.

“L’organisation choisie aura vocation à être pérenne. Il s’agira de la nouvelle organisation à Lyon. Ce ne sera plus une phase d’expérimentation”, a conclu Guy Corrazol.

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu’une fois !

“un temps d’apprentissage renforcé le matin, une pause méridienne élargie de 2h15 en accueil de loisir, des garderies gratuites généralisées à toutes les écoles le matin d’une demi-heure, une harmonisation de la programmation des activités périscolaires et une offre périscolaire du soir étendue jusqu’à 18h30”. Des tarifications sociales en fonction du quotient familial seront proposées pour le temps d’accueil périscolaire du soir qui remplacera la garderie de 16h30 à 17h45, laquelle était jusque-là gratuite. Un choix assumé par Guy Corrazol : “Le nombre d’encadrants va passer de un pour 25 enfants à un pour 15. Une offre de qualité demande une tarification. Dans l’ensemble, les enfants sont à 87 % satisfaits des activités proposées. Certains parents trouvent ça trop cher par rapport à la qualité proposée, mais c’est qu’ils ne savent pas toujours ce qui y est fait.” L’adjoint au maire a assuré que la qualité des activités serait “harmonisée sur tous les établissements dans les prochaines années. Cela ne se fait pas en un an, mais nous allons utiliser les outils en notre possession pour améliorer les choses”.