Un avion à destination de Lyon intercepté par l’Armée de l’air

Un avion à destination de Lyon intercepté par l'Armée de l'air

Un avion à destination de Lyon intercepté par l’Armée de l’air

La fréquentation de 20 Minutes est certifiée par l’ACPM

Un avion à destination de Lyon intercepté par l'Armée de l'air

Un avion à destination de Lyon intercepté par l’Armée de l’air
11/01/18 | SÉCURITÉ AÉRIENNE

un Rafale ou d’un Mirage 2000 d’une des cinq grandes bases aériennes françaises. En seulement 7 minutes, le chasseur est prêt à intervenir », précise l’expert en aéronautique. La France est l’un des rares pays au monde à disposer d’une telle permanence opérationnelle. « Les gars dorment même à proximité de leur appareil », explique à 20 Minutes Xavier Titelman, spécialiste de la sécurité aérienne et ancien pilote militaire, déjà mobilisé sur ce genre d’interventions. « C’est d’ailleurs l’une des seules fois où les militaires sont autorisés à dépasser le mur du son, c’est-à-dire 340 mètres par seconde », ajoute l’ancien pilote.

Deux bombardiers russes interceptés au large de la Bretagne

l’armée française ordonne une centaine de décollages d’avions chasseurs à la suite d’absences de communication radio, a indiqué  le porte-parole de l’Armée de l’air, le colonel Olivier Celo. « Avec l’augmentation exponentielle du trafic aérien en France ces dernières années, ce genre de mésaventures va se multiplier », explique à 20 Minutes Bertrand Vilmer, ancien pilote d’essai et expert aéronautique auprès de la Cour d’appel de Paris.