Il ny aura aucun supporters stéphanois à Lyon pour le derby

Il n\y aura aucun supporters stéphanois à Lyon pour le derby

LASSE envisage de faire appel de la décision de la LFP de priver ses supporters de déplacement à Lyon

Retour à laccueil Newsletter Alerte Info Recherche Ok Actualité Locales Sport Entertainment Economie Planète High-Tech By the Web T'as vu ? 20 Minutes Podcast Vidéos En Images Guide d'achat Le direct Jeux Services PDF Menu complet Retour à laccueil Sport Les supporters de l'ASSE sont comme d'habitude privés de derby à Lyon

FOOTBALL Pour la sixième saison consécutive, le derby OL-ASSE se déroulera sans supporter stéphanois, le 23 novembre à Lyon, en raison dune sanction de la commission de discipline de la LFP…

La préfecture du Rhône et le ministère de lIntérieur nauront même pas besoin de se prononcer au sujet du derby du vendredi 23 novembre (20h45) au Parc OL. La commission de discipline de la LFP vient en effet dinfliger mercredi soir  un match de fermeture de lespace visiteur de lAS Saint-Etienne disputé à lextérieur par révocation du sursis  pour  usage dengins pyrotechniques et jet dobjet  lors du match Nîmes-ASSE (1-1) le 26 octobre. 

De son côté, Jean-Louis Gasset na pas caché sa déception en conférence de presse. “Le football cest la fête, rappelle le coach des Verts. Dans un derby, les visiteurs méritent dêtre dans le stade. Hier (mercredi), la Ligue a puni lASSE. Je dis toujours quil faut discuter mais personne ne discute. On va aller de sanction en sanction. Nous avions bon espoir mais la Ligue a tranché. Quand il y a un huis clos total ou partiel, ce nest pas la fête. Ca dure depuis un bon moment et nous ne sommes pas le seul club. Cest fatiguant car nous, nous ny pouvons rien. Nous sommes impuissants.”

Comprendre que les supporters stéphanois sont suspendus pour la prochaine rencontre disputée à lextérieur, à savoir le choc tant attendu à Décines, où ils ne se sont encore jamais rendus depuis son ouverture, en janvier 2016.

Le dernier OL-ASSE disputé avec un parcage de fans des Verts remonte même à avril 2013 à Gerland, avant les interdictions de déplacement ou les limitations à moins de 800 places jugées insuffisantes.  Redonnons de la couleur à ce derby si fade depuis un certain temps , réclamaient dimanche dernier dans un communiqué les groupes de supporters stéphanois. Une fois de plus, ceux-ci vivront lun de leurs deux matchs de lannée devant la télévision.

Mercredi soir, la Commission de discipline de la LFP a, en effet, scellé discrètement la question en annonçant  un match de fermeture de lespace visiteur de lAS Saint-Etienne disputé à lextérieur par révocation du sursis  suite au craquage de fumigènes lors de Nîmes – ASSE le 26 octobre. La sanction sera purgé lors du prochain derby.

Interdiction, quota de places insuffisants, et désormais mesure disciplinaire, les supporters stéphanois ne découvriront toujours pas cette saison le Groupama Stadium de lOlympique Lyonnais. La mesure est tombée ce mercredi, et en réponse à des allumages de fumigènes lors du match à Nîmes, les supporters de lASSE ont été suspendus de déplacement pour le prochain match, qui sera bien évidemment celui du derby. Une décision que regrette amèrement Jean-Louis Gasset, dépité pour le peuple vert, et qui constate une nouvelle fois quil ny a aucune issue dans la bataille entre les instances et les supporters.

Henry Kasperczak qui suit de près lactualité de lASSE depuis quil est installé à Saint-Étienne avoue quil est séduit par léquipe de Jean-Louis Gasset. Il apprécie surtout létat desprit des Verts, mais également la touche de son entraineur expérimenté. Certain de la compétitivité des Stéphanois, il les voit finir à une place qualificative pour la Coupe dEurope.

Privé de ses supporters à Lyon, Saint-Etienne nexclut pas de faire appel

 Le football cest la fête. Dans un derby, les visiteurs méritent dêtre dans le stade. Hier, la Ligue a puni lASSE. Je dis toujours quil faut discuter… mais personne ne discute ! On va aller de sanction en sanction. On avait bon espoir, mais la Ligue a tranché. Quand il y a un huis clos, partiel ou total, ce nest pas la fête. Ça dure depuis un bon moment, et on nest pas le seul club. Cest fatiguant car nous, on ny peut rien. On est impuissant , a souligné lentraineur de Saint-Etienne qui va, une fois de plus, devoir faire sans soutien pour ce déplacement chaud du mois de novembre.