Gilets jaunes à Lyon: Lautoroute A6 fortement endommagée a …

Gilets jaunes à Lyon: L\autoroute A6 fortement endommagée a ...

Près de Lyon, lA6 dégradée par les affrontements face à des Gilets jaunes

Mise à jour à 17h45 : L'autoroute rouvrira ce soir, à 18 heures, dans le sens sud-nord. La vitesse est toutefois limitée à 90km/h. Dans l'autre sens, il faudra attendre au minimum lundi 10h, le temps de réaliser des travaux de rénovation de la chaussée.

Article initial : Entre les palettes brûlées, les barricades enflammées et tous les autres projectiles utilisés pendant la manifestation, l'état de la chaussée sur l'A6 au niveau de Villefranche-sur-Saône ne permet pas, ce dimanche, la réouverture de l'axe Arnas-Limas. Des glissières de sécurité ont été tordues, des clôtures arrachées et le bitume est brûlé par endroits. Selon APRR (Autoroutes Paris Rhin Rhône), qui évalue les dégâts ce dimanche, les dommages seraient situés à un kilomètre de l'échangeur de Limas.

Article initial : Entre les palettes brûlées, les barricades enflammées et tous les autres projectiles utilisés pendant la manifestation, l'état de la chaussée sur l'A6 au niveau de Villefranche-sur-Saône ne permet pas, ce dimanche, la réouverture de l'axe Arnas-Limas. Des glissières de sécurité ont été tordues, des clôtures arrachées et le bitume est brûlé par endroits. Selon APRR (Autoroutes Paris Rhin Rhône), qui évalue les dégâts ce dimanche, les dommages seraient situés à un kilomètre de l'échangeur de Limas.

Hier soir, vers 18 heures, les forces de l'ordre ont décidé de mettre fin au mouvement des gilets jaunes sur l'autoroute. Ils se sont confrontés à des individus violents, des casseurs venus pour l'occasion affronter les forces de l'ordre. La tension est rapidement montée entre les deux parties. Au final, au moins sept personnes ont été interpellées et un policier a été blessé.

Samedi matin, plusieurs centaines de  gilets jaunes  avaient envahi les voies au niveau de Villefranche-sur-Saône, provoquant un important bouchon avant que le trafic ne soit dévié via Bourg-en-Bresse, entre Lyon et Mâcon. Les manifestants avaient été délogés samedi en début de soirée par les forces de lordre, a indiqué la préfecture, précisant que des heurts avaient éclaté avant que le calme soit rétabli. LAPRR a déploré dimanche dans un communiqué  de nombreux dégâts significatifs empêchant la réouverture normale de lautoroute  après cette manifestation.

Les voies de lautoroute A6 au niveau du péage de Villefranche-Limas pourraient ne pas être accessibles avant un certain temps. Selon la société APRR, interrogée par Le Progrès, “les dégâts seraient considérables sur une partie localisée à 1 kilomètre avant léchangeur de Limas”. Ce dimanche, les autorités étudient la possibilité rouvrir les voies de circulation avec des restrictions de vitesse et éventuellement une seule voie de circulation face aux clôtures arrachées ou aux glissières de sécurité endommagées. La veille, la mobilisation des Gilets jaunes a fini par dégénérer. Les gendarmes pensaient avoir pris les devants en étant posté dès 6 heures du matin aux abords du péage de Limas-Villefranche. Mais ils ont finalement été dépassés par les événements vers 10 heures, lorsque plusieurs centaines de Gilets jaunes ont paralysé la circulation dans les deux sens après avoir forcé un grillage.

Mauvaise nouvelle pour les automobilistes qui devront notamment se rendre à Lyon demain matin depuis le Beaujolais Val de Saône, lautoroute A6 demeurera inaccessible au moins jusquen milieu de matinée lundi, le temps pour les entreprises prestataires dAPRR dintervenir. Des travaux programmés toute la nuit et qui pourraient se prolonger en matinée.

LA6 restera fermée demain matin entre Belleville et Villefranche, galère en vue sur les routes

Restée calme la majeure partie de la journée, la situation sest tendue à partir de 18 heures lors de lévacuation des voies de lautoroute par les autorités. Des projectiles ont été lancés par des Gilets jaunes masqués sur les gendarmes et les CRS. Christophe Castaner, ministre de lIntérieur, indiquant en conférence de presse “des caillassages des forces de lordre”. Le Progrès précise que des barricades enflammées ont été dressées sur lautoroute, des bouteilles de gaz volées à une grande surface jetées dans le feu et un gendarme légèrement blessé par un coup. Au total, sept interpellations ont eu lieu : quatre prévenus avaient été libérés dans laprès-midi et trois étaient encore en garde à vue ce dimanche. En début de soirée, les voies de lautoroute avaient été évacuées. “La gendarmerie nationale est restée sur place pendant la nuit”, précisait ce matin la préfecture.

C’est un soulagement pour les automobilistes qui empruntent chaque jour cet axe majeur du département. Endommagée en raison des incidents liés à loccupation des Gilets jaunes, l’autoroute A6 a rouvert progressivement à la circulation dimanche soir, dans le secteur de Villefranche-sur-Saône.