[PHOTOS/VIDEO] Grève pour le climat : 12 000 manifestants à Lyon – Radio Scoop

[PHOTOS/VIDEO] Grève pour le climat : 12 000 manifestants à Lyon - Radio Scoop

Grève des jeunes pour le climat: ce quil faut attendre de la mobilisation, ce vendredi

Tambour, trompette et une myriade de panneaux en carton. Le cortège des collégiens et lycéens pour interpeller les personnalités politiques sur lurgence climatique a les atours dune fête. 12 000 jeunes ont manifesté entre la place Bellecour et le bâtiment de la métropole de Lyon à Part-Dieu.

Lévénement a débuté par un pique-nique à midi place Bellecour avec quelques centaines de participants. Mais la foule a sérieusement grossi à 13h30 avec des cohortes de jeunes qui sortaient des bouches de métro, accueillies par les applaudissements de ceux qui étaient déjà sur place.

"On veut aussi sensibiliser les citoyens en faisant du bruit", explique Marin Bisson, lycée de 15 ans signataire de l'Appel national des Jeunes pour le climat. "Les dirigeants ne font rien ou presque pour lutter contre ce danger [climatique], donc nous leur demandons d'assurer notre avenir. En ce moment, on est tous en train de travailler à fond pour notre bac, pour avoir nos diplômes en école supérieure. Et on se dit que de toute façon si on n'a pas d'avenir, ça ne sert à rien de le préparer", continue le lycéen.

Le visage peinturluré de vert et jaune pour la plupart, ils avançaient en scandant Et un, et deux, et trois degrés ! Cest un crime contre lhumanité ! Ophélie, en première littéraire dans le centre-ville de Lyon lassure : Presque toute ma classe est venue, les professeurs ne comptaient pas les absences cet après-midi.  Les collégiens et lycéens étaient en effet appelés à ne pas se rendre en cours par les 25 associations ayant lancé le mouvement. Parmi celles-là on retrouve Greenpeace Lyon, Pacte Finance Climat, Lyon Climat, Oxfam, La Ville à Vélo…

Beaucoup témoignent leur attachement aux questions environnementales. Normalement ce sont les adultes qui sont censés changer les choses. Là on a limpression quon est les seuls à se motiver déplore Yann, en terminale sur la presquîle. Reviennent souvent des critiques de la politique des petits pas associée à Emmanuel Macron. Le climat cest plus important que le Baccalauréat. Avec toutes les manifestations en France et dans le monde, le Président de la République a la pression clame Yann. Louana, elle, reconnaît quelle ne comprend pas tout à la politique dEmmanuel Macron, mais comprend quil nen fait pas assez pour le climat.

Les lycéens ont également prévu de participer samedi à la 4e marche mondiale pour le climat qui se déroulera dans de nombreuses villes de France. La marche lyonnaise partira du Palais de Justice à 15h, en écho au recours de l'Affaire du Siècle, et se finira une heure et demi plus tard encore une fois à la Métropole de Lyon. Celle-ci sera ouverte par les enfants, qui représentent "l'avenir".

Malgré les divergences politiques, sociales et culturelles, lurgence dagir pour le climat semble faire consensus. En témoignent les scouts de France, reconnaissables à leurs chemises de couleurs et leurs foulards, à proximité dun groupe abordant des drapeaux Jeunes communistes de France. Le cri anticapitaliste est dailleurs lun des plus repris en tête de cortège. A larrivée, plusieurs ont entrepris de planter des arbres devant le bâtiment de lhôtel de la Métropole.

“Si on na pas davenir, ça ne sert à rien de le préparer” : les lycéens lyonnais se réveillent pour le climat

On pouvait apercevoir une petite vingtaine de gilets-jaunes au début de la manifestation. Je ne suis pas venir soutenir des enfants, mais êtres humains. On nest pas là pour les encadrer ou leur apprendre quoi que ce soit. Le climat cest aussi une problématique des gilets jaunes, assure Joël, la soixantaine, se décrivant comme un humaniste lorsquon lui demande sa profession. Liant justice sociale et justice environnementale, la majorité du groupe assure aller à Paris dans la soirée pour la 18e mobilisation.

Une alliance certes acceptée avec enthousiasme par la plupart des jeunes interrogés, mais pas encore suffisamment approfondie pour les faire se déplacer le samedi dans la rue. Pour linstant, je ne me sens pas très concerné par le mouvement des gilets jaunes. Je trouve que la lutte contre le réchauffement climatique est plus importante, déclare Sacha, en terminale scientifique. Pourtant dautres souhaitent se mobiliser. Moi je serai dans le cortège des gilets jaunes, mais plus pour les réformes qui concernent lentrée à luniversité assure Chloé avec un drapeau du syndicat Solidaires dans la main.

Bien que les gendarmes étaient nombreux, ils sont restés à distance en tête de file et à la fin. Les marches pour le climat, généralement, se passent bien, souffle un policier. Dans le peloton, la manifestation était encadrée par le collectif écologiste Alternatiba pour guider les lycéens et collégiens. Aucun débordement na été relevé malgré le nombre. 12 000 personnes, cest dailleurs plus que ce quannonçaient les réseaux sociaux sur les pages dappel à la marche. La préfecture, les policiers et organisateurs saccordent tous sur la bonne ambiance de la manifestation.

Cest une déferlante mondiale, et régionale. A Lyon près de 12.000 lycéens et étudiants ont fait grève et manifesté ensemble, vendredi 15 mars, pour interpeller les politiques et tirer la sonnette dalarme en faveur du climat.