Ligue 1 : Lyon saccroche au podium en battant Angers (2-1) – Eurosport.fr

Ligue 1 : Lyon s\accroche au podium en battant Angers (2-1) - Eurosport.fr

Compositions : lOL avec Marcelo, Depay et Dubois contre Angers

LOL a logiquement battu Angers (2-1) ce vendredi au Groupama Stadium dans le cadre de la 33e journée de Ligue 1. Retrouvez les tops et les flops.

Aouar au rendez-vousMatch très intéressant de linternational Espoirs français qui sest rendu disponible en touchant énormément de ballons (136) ! Il a également signé deux superbes passes décisives pour Memphis (1-0, 14e) et Terrier (2-0, 39e). Précieux.

Terrier en pleine formeEn marquant son huitième but de la saison avant la pause (2-0, 39e), lancien Lillois a confirmé sa bonne forme du moment. Il a trouvé le chemin des filets lors de ses cinq derniers matches de Ligue 1. Pourtant malade avant la rencontre.

L’équipe de Genesio n’a pas le choix : la réception d’Angers vendredi soir doit apporter les trois points. Tout autre résultat serait synonyme d’une pression encore plus forte. Et que le club aurait du mal à supporter.

Butelle malgré toutSon équipe a certes perdu 2-1, mais il a réalisé de nombreux arrêts qui ont permis au SCO de ne pas sombrer davantage. Décisif à de multiples reprises (22e, 47e, 54e, 58e, 60e, 612e, 62e, 72e), il a fait tout son possible. Le meilleur angevin vendredi.

Angers trop peu vigilantLa grosse déception est venue de lensemble de léquipe angevine, qui a rendu une copie bien terne. Sans son gardien, elle aurait littéralement sombré avant la réduction du score (2-1, 89e). Un match à oublier pour Pavlovic, Bamba et consorts.

Ce dernier était aussi à lorigine du but de Martin Terrier qui a porté le score à 2-0 après avoir pris de vitesse la défense angevine et résisté au retour dAbdoulaye Bamba (39). Terrier a ainsi inscrit son cinquième but sur les cinq dernières journées.

Vincent Duluc avant Lyon-Angers : Les joueurs nont pas lâché leur entraîneur, ils ont lâché leur club

Tait décevantIl était forcément suivi de près, dautant que certains échos lannoncent dans le viseur de lOL pour la saison prochaine. Mais le moins quon puisse dire, cest que lui aussi ne sest pas montré sous son meilleur visage. Rarement voire pas dangereux.

“Le résultat est positif car il fallait inverser une dynamique négative, a confié le technicien. Ce nest pas facile mais le contenu du match est très intéressant même si je regrette que nous nayons pas tué le match, ce qui nous aurait permis de passer une fin de match plus tranquille. Jai vu une équipe solidaire dans la difficulté, des mouvements, des dédoublements, de très bonnes choses dans le jeu, dans les transitions défensives et offensives, ce que nous navions pas vu ces derniers temps. Nous avons vu de la joie de jouer. Nous avons pris beaucoup de plaisir et moi le premier.

Lopes, une bourde sans conséquenceLe portier lyonnais na pratiquement pas été inquiété. Il a quand même dû repousser deux tentatives de Pavlovic (30e, 79e) avant dêtre à lorigine du but contre son camp de Tousart en ratant sa relance (2-1, 89e). Rare et sans conséquence.

Après trois défaites de suite, dont deux en Ligue 1, Lyon a retrouvé le goût de la victoire, ce vendredi face à Angers (2-1). Un succès qui permet aux Lyonnais, 3es, de prendre provisoirement six points davance sur Saint-Etienne, 4e. Bruno Genesio, qui a annoncé son départ à lissue de la saison la semaine dernière, a remercié le public pour son soutien malgré les nombreuses critiques à son égard (quelques sifflets ont été entendus avant le match) et la défiance de nombreux groupes de supporters, qui avaient tout de même décidé dencourager les leurs, ce vendredi.

Depuis le 29 mars et un match contre le Stade Rennais en Ligue 1 (1-0), l’Olympique Lyonnais était à la recherche d’une nouvelle victoire. Et après trois défaites de rang toutes compétitions confondues, le club rhodanien a retrouvé le goût du succès ce vendredi soir contre Angers (2-1). En conférence de presse, Bruno Genesio a avoué qu’il avait pris du plaisir ce soir : « on a retrouvé de la joie, du plaisir de jouer. C’est l’essentiel dans notre métier. On a tous pris du plaisir, moi le premier, mais aussi tous les joueurs et toute l’équipe. »

Mais cest la performance de Memphis Depay qui est sortie du lot au Groupama Stadium. Titulaire à la pointe de lattaque lyonnaise à la place de Dembélé, le Néerlandais a marqué son neuvième but de la saison. À chaque fois que Memphis plante, Lyon ne perd pas (24 victoires, 3 nuls). Une statistique lui permettant de fanfaronner. Vu que sur Twitter, Depay a répondu avec humour aux critiques, portées cette semaine sur son voyage aux Pays-Bas pour aller voir un concert de Drake… Une précision sur une erreur de date effectuée quelques minutes seulement après le coup de sifflet final, preuve que lancien du PSV était impatient de faire fermer quelques bouches.

Au lendemain de la défaite contre le FC Nantes vendredi dernier (1-2), le technicien du club rhodanien avait en tout cas expliqué qu’il allait quitter l’OL en fin de saison. Une décision qui a changé la donne dans l’esprit de ses joueurs ? « L’annonce (de son départ, ndlr), je ne l’ai pas faite par rapport aux joueurs, vous le savez très bien. Leur performance na rien à voir avec cela. Je pense que j’ai une équipe de compétiteurs. On avait à cœur de montrer qu’on était capable de réagir. Maintenant, ça demande confirmation », a déclaré le coach âgé de 52 ans.

En annonçant son départ en fin de saison samedi dernier, Bruno Genesio avait décidé de mettre les joueurs de lOlympique Lyonnais devant leurs responsabilités face à Angers (2-1). Si certains nont pas vraiment répondu présent ce vendredi soir, à limage du capitaine Nabil Fekir, dautres ont profité de loccasion pour marquer des points en cette fin de saison. Comme Houssem Aouar, double passeur décisif, ou Martin Terrier, buteur pour la cinquième fois en cinq matchs de L1.