Ligue 1 : Lyon retrouve la victoire face à Angers – France tv sport

Ligue 1 : Lyon retrouve la victoire face à Angers - France tv sport

OL – SCO Angers : petit tuto pour réussir le Ahou et faire gagner Lyon

AVANT-MATCH. L’OL dispute ce vendredi contre Angers (à 20h45, en direct sur Canal+ Sport) son premier match depuis l’annonce du départ en fin de saison de Bruno Genesio. On s’est donc dit qu’un petit tuto pour rappeler comment faire le Ahou était nécessaire pour les (mauvais) supporters s’apprêtant à supporter leur équipe pour la première fois depuis longtemps.

Enjeu. Pour être parfaitement réussi, le Ahou nécessite une coordination parfaite entre oreilles, mains et bouche. Dès que vous entendez les deux coups de tambour, claquez des mains (vous les aurez préalablement levées au-dessus de votre tête pour anticiper le mouvement) en criant « Ahou ! » en même temps. Pensez à vous échauffer en tournant les bras et n’hésitez pas à vous entraîner avant si vous avez peur d’être un peu rouillé.

Ça y est, c’est enfin l’union sacrée. Avec l’annonce du départ programmé de Genesio, les plus méchants des anti peuvent en effet se remettre à supporter l’OL et à pousser pour sa qualification en Ligue des Champions (d’autant que l’identité des deux autres prétendants à la troisième place, l’OM et l’ASSE, aide à se motiver). Mais contrairement à une idée qui semble répandue, le soutien du Parc OL n’effacera pas par magie le manque de maîtrise tactique.

Qu’importe, le storytelling du moment semble faire reposer pour moitié les résultats de l’OL sur les supporters. Après avoir causé la défaite contre Dijon, ceux-ci sont donc attendus au tournant et devront répondre présent pour battre une équipe angevine en bonne forme en ce moment (aucune défaite sur les six derniers matchs, même s’il y a… cinq matchs nuls dans le lot). Allez les gars, on croit en vous et on espère que vous avez regardé l’Ajax cette semaine pour voir ce que peut donner une équipe quand elle est supportée correctement !

OL: Nabil Fekir sait pourquoi Genesio la mis sur le banc à Nantes

Le groupe de l’OL : Lopes, Gorgelin – Rafael, Dubois, Denayer, Marcelo, Morel, Solet, Tete – Aouar, Ndombele, Diop, Tousart – Dembélé, Terrier, Traoré, Cornet, Memphis, Fekir.

À la suite de Bruno Genesio qui a évoqué un choix dans lintérêt de léquipe pour expliquer la non-titularisation de Nabil Fekir, Memphis Depay, Marcelo contre le FC Nantes, le premier a fait savoir comment il a perçu et vécu cette parenthèse.

Angers repoussé, Lyon ne chasse pas ses doutes

L’OL aura donc aussi besoin d’une réaction de leur part, après des derniers matchs décevants où leur comportement a posé question. On a ainsi vu Ndombele percer deux lignes nantaises avant de faire un mauvais choix à l’abord de la surface, là où la même action aurait l’an passé été conclue par une passe à Fekir qui dribble un gars et met le ballon en lucarne.

OL : des problèmes dans le vestiaire ?

La composition probable : Lopes – Dubois, Tete, Denayer, Rafael – Ndombele, Aouar – Cornet, Fekir, Terrier – Dembélé.

La sanction manquait dintervenir à plusieurs reprises, notamment sur une tête de Pavlovic (89e). Ce nétait que partie remise. A force de déjouer, à limage dun Fekir encore au ralenti ce vendredi, lOL se mettait à la faute. Lopes, pourtant irréprochable cette saison, ratait complètement une relance et poussait Tousart à marquer contre son camp (2-1, 89e). Les Lyonnais nétaient plus à labri de rien, pas même dun penalty, qui savérait proche de survenir après un accrochage de Denayer sur Tait, jugé licite par le VAR.

Le prono de la rédac. Fekir met cette fois la balle en lucarne et permet à l’OL de battre une équipe angevine contre laquelle le club lyonnais se crée pourtant peu d’occasions (1-0). Parce que Genesio peut théoriser autant qu’il veut sa doctrine du « Courir, jouer simple et courir » (l’enseignement tactique principal de la semaine en Ligue des Champions pour ceux qui n’ont pas suivi la dernière conférence du maestro), son OL n’a jamais pu compter sur grand chose d’autre que des exploits individuels.

Mais, il ny a pas que ses buts. Ceux-ci viennent surtout récompenser une activité de tous les instants. Ce vendredi encore, linternational Espoirs a multiplié les appels et abattu les kilomètres, nhésitant pas, à de nombreuses reprises, à venir prêter main forte à ses défenseurs. Ses bonnes prestations, qui se répètent, nont pas échappé à Bruno Genesio, qui en a fait un titulaire 6 fois sur les 8 dernières journées, alors quil navait démarré que quatre matchs de Ligue 1 auparavant.

Situation volcanique à l’Olympique Lyonnais. Alors que le club est éliminé de toutes les coupes et traverse une mauvaise passe, l’entraineur Bruno Genesio annonçait il y a quelques jours ne pas rester à son poste à la fin de la saison.

Ludovic Butelle nest sans doute pas le gardien le plus coté de Ligue 1. Il nen reste pas moins lun des meilleurs. Le portier angevin la de nouveau démontré ce vendredi au Parc OL. Malgré les deux buts encaissés, sur lesquels il ne peut rien faire, lancien de Valence, en Espagne, a réalisé neuf arrêts au total face à Lyon. Cest tout simplement son record depuis le début de la saison. Si Angers (41 pts) a déjà assuré son maintien, son gardien ny est assurément pas pour rien.

Selon L’Equipe, les tensions sont de plus en plus nombreuses dans le vestiaire. La vie nocturne de Memphis Depay agace, Marcelo aurait un comportement  immature , Ndombele serait complètement en retrait et Fekir, après avoir essayé de donner un nouvel élan au groupe, aurait baissé les bras.

Lyon : la victoire ou la peur

Ex-capitaine, Anthony Lopes aurait d’ailleurs lâché un  coup de gueule retentissant  cette semaine, pointant du doigt plusieurs comportements.

Après trois défaites de suite, dont deux en Ligue 1, Lyon a retrouvé le goût de la victoire, ce vendredi face à Angers (2-1). Un succès qui permet aux Lyonnais, 3es, de prendre provisoirement six points davance sur Saint-Etienne, 4e. Bruno Genesio, qui a annoncé son départ à lissue de la saison la semaine dernière, a remercié le public pour son soutien malgré les nombreuses critiques à son égard (quelques sifflets ont été entendus avant le match) et la défiance de nombreux groupes de supporters, qui avaient tout de même décidé dencourager les leurs, ce vendredi.

Compositions : lOL avec Marcelo, Depay et Dubois contre Angers

Pas forcément la meilleure ambiance pour aborder les dernières rencontres de Ligue 1 et tenter de sécuriser la troisième place, synonyme de Ligue des Champions.