Gilets jaunes : de nouvelles interdictions de manifester samedi à Lyon – Lyon Mag

Gilets jaunes : de nouvelles interdictions de manifester samedi à Lyon - Lyon Mag

Gilets jaunes : de nouvelles interdictions de manifester samedi à Lyon

Divers appels à manifestation non déclarés ont été lancés pour ce samedi 14 septembre à Lyon. Ces rassemblements sont susceptibles de générer d’importants troubles à l’ordre public.

Le préfet du Rhône, a interdit par arrêté plusieurs périmètres du centre-ville de Lyon aux manifestations, ce samedi 14 septembre de 12 à 22 heures dans trois périmètres.

À la suite des incidents survenus lors des précédents rassemblements, la préfecture a tenu à rappeler dans un communiqué que » les personnes qui ne respecteraient pas cet arrêté encourront une contravention de quatrième classe d’un montant de 135 euros ». Un dispositif de sécurisation sera également mis en place afin de « garantir l’ordre et la tranquillité publics », mais aussi d’assurer le bon déroulement du Livre sur la Place.

Le préfet interdit les #manifestations le samedi 14 septembre 2019 de 12h00 à 22h00 dans 3 périmètres à #Lyon. De nombreux contrôles seront effectués.⬇️ Plus d'informations : pic.twitter.com/uH7Pg0SBO8

Gilets jaunes : le réseau de bus et de tram perturbé à Nancy samedi

L’accès à ces périmètres ne sera pas interdit aux passants, afin de faciliter les déplacements à proximité des rues de grande fréquentation et des commerces. Des contrôles seront toutefois effectués à l’intérieur de ces périmètres. Les manifestants contrevenants seront verbalisés par les forces de l’ordre.

Alors que divers appels à manifestation non déclarés ont été lancés pour le samedi 14 septembre 2019 à Lyon, la préfecture du Rhône a décidé d'interdire de nouveau les rassemblements dans certains périmètres de la capitale des Gaules, comme ce fut le cas avant l'été.

"Ces rassemblements sont susceptibles de générer d’importants troubles à l’ordre public", estiment les services de l'Etat.

Gilets Jaunes. Interdiction de manifester dans le centre de Lyon samedi 14 septembre

Il sera donc interdit de manifester, ce samedi de midi à 22h, dans le secteur de la Presqu'île, dans un périmètre délimité par la rue du Puits Gaillot, la place des Terreaux, la

Prévue lors du week-end du Livre sur la Place, la manifestation a toutefois fait l’objet d’un arrêté préfectoral. Afin de prévenir tout trouble à l’ordre public, de préserver l’accès au centre-ville, mais aussi la bonne tenue du salon littéraire, la préfecture a décidé de définir un arrêté où un périmètre interdit à la manifestation a été dessiné. 

rue d’Algérie, le quai Saint Vincent, le quai de la Pêcherie, le quai Saint Antoine, le quai des célestins, le quai Tilsitt, le quai du Maréchal Joffre, le quai Rambaud, le quai Perrache, le quai du Docteur Gailleton, le quai Jules Courmont, et le quai Jean Moulin.

A Lyon, comment va se dérouler la manifestation nationale des Gilets Jaunes samedi 14 septembre ?

Sera également concerné par cet arrêté, le quartier de la Part-Dieu, délimité par l’angle de la rue Garibaldi et du cours Lafayette, rue Paul Bert, rue du Lac, rue Desaix, boulevard Marius Vivier-Merle, avenue Georges Pompidou, rue de la Villette et cours Lafayette jusqu’au Rhône, hors quai Sarrail. "Ce quai ainsi que la rue Paul Bert sont exclus de ce périmètre", est-il précisé.

Le préfet interdit les #manifestations le samedi 14 septembre 2019 de 12h00 à 22h00 dans 3 périmètres à #Lyon. De nombreux contrôles seront effectués.⬇️ Plus dinformations : pic.twitter.com/uH7Pg0SBO8

Enfin, le Vieux-Lyon est également soumis à cet arrêté : le périmètre sera délimité par la place de la Commanderie, rue St Georges, rue Caillat, montée du Gourguillon, place de la Trinité, rue Tramassac, rue du Boeuf, montée des Chazeaux, montée St Barthélémy, place Saint-Paul, rue Octavio Mey, quai de Bondy, quai Romain Rolland et quai Fulchiron.

Mais les derniers rassemblements de gilets jaunes nont pas mobilisé les foules comme au début du mouvement, faut-il y voir un essoufflement ? “Pas du tout”, répond Stéphane, autre membre du comité dorganisation, “comme nimporte quel autre Français, le gilet jaune prend aussi des vacances, certes à moindre coût, mais il a aussi le droit de se reposer. Et de toute façon cest pour mieux repartir car nous comptons bien nous faire entendre lors de cette rentrée. Nous nous sommes mis daccord pour une manifestation régionale par mois. Le 21 septembre, ce sera Paris, ensuite Metz et pour célébrer les un an de notre mouvement, nous nous sommes donné rendez-vous à Strasbourg, la capitale régionale”.

Les Gilets jaunes (en noir) attendent 4 000 personnes dans les rues de Lens, samedi

"L’accès à ces périmètres ne sera pas interdit aux passants afin de faciliter les déplacements à proximité des rues de grande fréquentation et des commerces. Des contrôles seront toutefois effectués à l’intérieur de ces périmètres. Les manifestants contrevenants seront verbalisés par les forces de l’ordre", apprend-on également.

Par ailleurs, le préfet a interdit aux mêmes dates et heures la consommation en réunion d’alcool sur la voie publique, la vente, la détention et l’usage de feux d’artifices, fusées et pétards (catégories F2, F3 et T1) ainsi que le transport et la détention de carburant en récipient portable, d’acide et de tous produits inflammables et chimiques.

Le préfet appelle par ailleurs à la vigilance et au sens des responsabilités de chacun et de s’éloigner de toutes les personnes commettant des actes violents ou délictueux.

Pour lacte 44, ce 14 septembre, les Gilets jaunes organisent deux manifestations nationales en France, celle du Nord à Nantes, et celle du Sud à Lyon. À cette occasion, la préfecture du Rhône annonce la mise en place de trois périmètres de sécurité où les manifestations seront interdites de 12 heures à 22 heures. Un dispositif jamais vu encore depuis le début du mouvement. La préfecture invoque des “appels à manifestations non déclarées […] susceptibles de générer dimportants troubles à lordre public.”