Marche pour le climat : à Lyon, quest-ce qui est prévu ce samedi ? – LyonCapitale.fr

Marche pour le climat : à Lyon, quest-ce qui est prévu ce samedi ? - LyonCapitale.fr

RHÔNE. Youth for climate à Lyon: près de 2000 jeunes dans les rues

En pleine semaine internationale pour le climat (20 au 27 septembre), la Métropole ne manquera pas à lappel.

Vendredi, de 14 à 17 heures, dans le cadre de la grève mondiale pour le climat, la troisième du genre , le rendez-vous de la mobilisation est fixé au métro Charpennes (A et B). Sous limpulsion de lassociation locale Youth for Climate, plusieurs mouvements solidaires comme Greenpeace, la Ville à Vélo, Alternatiba ANV Rhône ou encore Lyon climat seront présents pour les soutenir et sensibiliser le grand public. Les jeunes passeront le flambeau à 17 heures, place Bellecour. Loccasion pour tous les Lyonnais, jusquà environ 20 heures, de préparer la  maniforestation  du lendemain, en confectionnant banderoles et pancartes.

Le week-end sannonce vert à Lyon. Avant la grande marche prévue samedi, les jeunes se sont mobilisés à Lyon aujourdhui pour le climat. 2000 personnes (1600 selon la préfecture) se sont réunies à 14h à larrêt de métro Charpennes avant davancer vers les quais du Rhône. Nous marcherons pour montrer que nous sommes des millions à souhaiter une société qui ne détruit plus la planète et ses ressources, écrivent-ils sur la page Facebook de Youth for climat. 

Samedi 21 septembre, à 10h30, la manifestation pour le climat et la biodiversité s’élancera de nouveau de la place Bellecour. Alors que le cortège devait rejoindre la place des Terreaux, les organisateurs ont dû revoir leur parcours en raison de larrêté dinterdiction de manifester dans la Presquîle le samedi, jour de la mobilisation des Gilets jaunes.

La marche partira donc en direction des quais du Rhône jusquau pont Morand. Après avoir traversé le fleuve, le cortège longera les quais vers le sud jusquà une halte finale sur les berges du Rhône.

Un petit groupe dune quinzaine de personnes portaient le tee-shirt vert au logo de The Body Shop. Pour Marie, 27 ans, et Gaelle, 34 ans (toutes deux ont préféré taire leur nom), sont salariées de cette enseigne qui vend des cosmétiques. Lune avait inscrit sur un carton  sans planète, on a lair bête , quand lautre avait choisi un plus classique  jpeux pas, jai climat .  La direction nous a proposé de venir manifester, on a droit à trois jours par an pour des actions en concordance avec les valeurs de la maison , expliquent les deux jeunes femmes. Et le port du tee-shirt nétait pas obligatoire, assurent-elles.

Le thème de la forêt, « Sève la planète ! », a été choisi à juste titre après les événements dramatiques qui ont touché l’Amazonie , cet été. Il est demandé aux manifestants de venir en vert et de porter une pancarte qui représente son arbre favori, afin de former une forêt traversant la ville. L’objectif sera de rejoindre la place des Terreaux, les quais de Saône, les Berges du Rhône, puis la Fête des Récoltes , qui fêtera sa 6e  édition, Quai Victor-Augagneur, jusqu’à 23 heures.

Même si les chiffres parisiens ne sont pas à la hauteur des plus importantes manifestations internationales (Australie, Allemagne, Etats-Unis…), il sagit bien dune journée de  mobilisation historique  pour Marie Chureau, militante de Youth for Climate.  Cinq mille manifestations dans 200 pays, cela montre bien que les jeunes en ont marre quon ne les écoute pas, quaucune mesure concrète nest prise face à lurgence climatique. On a entre seize et dix-huit mois pour agir , sinquiète létudiante en droit à luniversité de Nanterre.

Les manifestants ont rejoint la place Bellecour. En se tenant la main, ils ont rejoint la place Antonin-Poncet, où des militants écologistes plantent symboliquement quelques arbres.

Les mots dordre étaient également politiques et lanticapitalisme était porté avec énergie par des manifestants dont les plus jeunes navaient pas 16 ans. Pour cette première manifestation  scolaire  de la rentrée, après plusieurs rendez-vous réussis au printemps 2019, la dénonciation du gouvernement et du président de la république, Emmanuel Macron, est restée une tendance lourde.  Le kérosène cest pas pour les avions, cest pour brûler les idées de Macron  recueillait ainsi un franc succès.

Arrivée remarquée de la “semeuse”, sous l’égide du collectif “Nous voulons des coquelicots”, une figure d’espoir pour la jeune génération. « Elle sème les graines de notre bonheur dans ce monde où notre avenir est incertain. »

Le climat, objet de la colère de ces jeunes qui désespèrent de  linaction gouvernementale et internationale , restait bien sûr au centre des revendications et des mots dordre : le poétique (pour la rime)  sauvez un ours polaire, mangez un actionnaire ,  + 1,5° C, fonte des droits humains, non à la COP50  avancé par Amnesty International, le très prisé  phoque le réchauffement climatique , le breton  pas de beurre salé par 50° C , etc.

Arrivée remarquée de  la semeuse , animée par le collectif #nousvoulonsdescoquelicots  une figure despoir  pour cette jeune génération lyonnaise mobilisée pour la 3eme #youthforclimate à #lyon pic.twitter.com/fJmi72smPz

Messenger LinkedIn Email À Carhaix (Finistère), ce vendredi 20 septembre 2019, environ 200 jeunes ont fait grève de lécole pour prendre part à une manifestation, à lappel de Youth for Climate (les jeunes pour le climat). Après une grande marche, les lycéens se sont exprimés.

Arrivée en fanfare du cortège Youth for climate à la Guillotière. A l’avant, Nils, 11 ans, donne le ton: « Ne nous regardez pas, rejoignez-nous ! »

Manifs pour le climat : trois mobilisations au programme à Pau

C’est une déferlante verte qui s’abat sur Lyon ce vendredi 20 septembre après-midi.

Au départ de Charpennes, ils sont plus de 2000 jeunes mobilisés pour cette Youth for climate, 3e grève mondiale du type menée en France.

Lyon est l’une des 230 villes ce vendredi à relayer cette marche citoyenne à visée écologique. « On marche pour le climat et pour sauver notre peau. Nous, les jeunes, nous sommes directement concernés par ces problématiques environnementales. On en a marre de l’inaction politique ! » argumente Marin Bisson, 16 ans, l’un des organisateurs de l’événement.

Âgées de 16 ans elles aussi, Maude et Elisabeth animent le cortège à l’aide de danses, musique et autres chansons : «  Jamais on ne verra, le président Macron s’occuper du climat!»

Top départ de cette #youthforclimate, la 3eme grève mondiale du type, à #lyon ! pic.twitter.com/32IFshWPPv

Qui ne saute pas naime pas le climat ! 🎵🥳 #youthforclimatefrance #globalstrikeforfuture #lavenirnousregarde #partagetonavenir pic.twitter.com/re6OQOpzrq

– place Charles-Hernu- cours Vitton- boulevard des Belges- rue Duquesne- quai Serbie- quai Général-Sarrail- quai Victor-Augagneur- pont de la Guillotière- rue de la Barre- place Bellecour