OL-PSG: Tellement au-dessus, Paris largue déjà Lyon en Ligue 1 grâce à un éclair de Neymar – 20 Minutes

OL-PSG: Tellement au-dessus, Paris largue déjà Lyon en Ligue 1 grâce à un éclair de Neymar - 20 Minutes

Ligue 1 : le PSG simpose sur le fil à Lyon grâce à Neymar – Foot – L1

En clôture de la sixième journée de Ligue 1, le champion de France en titre, le Paris Saint-Germain, se déplace entre Rhône et Saône, au Groupama Stadium de Lyon, pour affronter l’Olympique Lyonnais. Les deux formations ont connu une journée de Ligue des Champions en ce milieu de semaine. Les Parisiens se sont imposés trois buts à zéro contre le Real Madrid quand les Gones ont dû se contenter d’un match nul contre le Zenit Saint-Pétersbourg (1-1).

Cette confrontation est, d’habitude, relativement spectaculaire et le résultat n’est jamais vraiment connu à l’avance. Sous Bruno Genesio, les Rhodaniens ont toujours posé beaucoup de problèmes aux Parisiens. Mais cette fois, c’est avec Sylvinho et dans une piètre forme que les derniers troisièmes de Ligue 1 s’apprêtent à recevoir des Franciliens déjà leader du championnat hexagonal. Mais, dans le football, le problème, c’est qu’il y a des matches.

Malgré ses résultats, le président Jean-Michel Aulas nest pas inquiet pour la suite de la saison : “On est en condition pour remplir nos objectifs. […] En championnat, bien sûr que si Paris simpose dimanche, ce qui serait presque logique, il y aurait un écart significatif. En revanche, comme je limagine, si les Lyonnais réagissent et posent des problèmes à Paris, on peut se retrouver très proches deux dimanche soir. On a la conviction quon va faire du bon travail cette année”.

OL, Aulas : “Cest notre finale de Ligue des Champions”

Pour cette rencontre, Sylvinho, le coach de l’OL pourrait changer de système et évoluer dans un 3-5-2 pour se rassurer défensivement. Anthony Lopes gardera bien entendu les cages, mais Jason Denayer se verra accompagné d’un revenant : Marcelo et surtout de Joachim Andersen, laissé sur le banc en C1. Youssouf Koné et Léo Dubois devraient jouer les pistons tandis que Thiago Mendes évoluera en pointe basse de ce milieu. Houssem Aouar et Jeff Reine-Adélaïde devraient évoluer plus haut sur le terrain. Enfin, Moussa Dembélé et Memphis Depay formeraient le duo d’attaquants.

Jean-Michel Aulas a réitéré sa confiance à son tandem Sylvinho-Juninho : “Il faut que tout le monde soit patient parce quon a changé beaucoup de choses. Je nétais pas le premier partisan de tout changer mais jai écouté attentivement les conseils des consultants, des médias et des supporters . Je reste optimiste, non pas parce que je suis le président du groupe et lactionnaire principal mais parce que jai confiance dans les gens qui ont été recrutés”.

Jean-Michel Aulas lance le choc OL-PSG

Du côté de Tuchel, on ne change pas une équipe qui gagne, mais on déplore les blessés. Le technicien allemand devra faire sans Kehrer, Dagba, Draxler, Sarabia, Mbappé, Cavani et Icardi, tous blessés. Keylor Navas pourrait être protégé par une ligne de quatre composée de Thomas Meunier, Thiago Silva, Abdou Diallo et Juan Bernat. Au milieu, Idrissa Gueye et Marco Verratti évolueront devant Marquinhos comme contre le Real Madrid. Enfin devant, Neymar et Di Maria seront chargés d’allumer les mèches et d’offrir des ballons à Eric-Maxim Choupo-Moting.

Confronté à une multitude de blessures, Thomas Tuchel dispose tout de même de plusieurs autres joueurs pour composer son onze de départ et devrait repartir sur un 4-3-3, dispositif qui a parfaitement fonctionné face au Real Madrid. Si plusieurs inconnus résident, L’Équipe met l’accent sur le fait que Kimpembe ne pourra sans doute pas enchaîner deux rencontres à haute intensité. Devant, on pourrait retrouver Neymar et Di Maria en soutien de Choupo-Moting.

Alors que Thomas Tuchel est intervenu en conférence de presse pour évoquer le choc de ce dimanche entre l’Olympique Lyonnais et le Paris Saint-Germain (rencontre à suivre sur notre live commenté), le président des Gones, Jean-Michel Aulas, s’est également exprimé. Davantage en retrait cette saison, le patron de l’Olympique Lyonnais a accordé un entretien au Parisien. S’il s’attend à une rencontre de haut niveau, il a mis en avant l’importance de faire un résultat pour son équipe.

PSG line up before the UEFA Champions League Round of 16 First Leg match between Manchester United and Paris Saint Germain at Old Trafford on February 12, 2019 in Manchester, England. (Photo by Dave Winter/Icon Sport)

« Pour nous, c’est notre finale de Ligue des champions avant l’heure. Paris prend une très bonne trajectoire. L’arrivée de Leonardo, un ami, montre que le PSG est en train de s’orienter vers quelque chose d’hypercohérent avec le niveau d’investissement considérable consenti. C’est un match à grand danger pour nous. Il y a de l’enjeu, donc beaucoup d’angoisse. Mais c’est aussi une opportunité de montrer qu’il n’y a pas que des choses négatives en ce début de saison et de recoller aux équipes de tête. »

Entre un OL en manque d’idées et de jambes, surtout concentré sur les tâches défensives et un PSG qui a maîtrisé le tempo du match sans réussir à faire mal, le nul semblait être un résultat plutôt logique.