Lyon : une nouvelle agression homophobe fait 3 blessés – France 3 Régions

Lyon : une nouvelle agression homophobe fait 3 blessés - France 3 Régions

Lyon: trois hommes victimes dune agression homophobe

Votre e-mail est collecté par le Groupe SIPA Ouest-France pour recevoir nos actualités. En savoir plus.

Messenger LinkedIn Email En sortant dune discothèque, un couple dhommes et une troisième personne ont été victimes dans la nuit de samedi 5 à dimanche 6 octobre dune agression homophobe dans le 6e arrondissement de Lyon. Une agression qui a suscité lémoi de nombreuses personnalités politiques.

Le quotidien explique que trois individus sen sont pris à un couple dhomosexuels “qui se tenaient la main” et à un autre homme qui les accompagnait. Ils les ont roués de coups de pied et des coups de poing tout en les injuriant.

Trois jeunes hommes ont été victimes dans la nuit de samedi 5 à dimanche 6 octobre dune agression homophobe dans le 6e arrondissement de Lyon, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.

Le Progrès rappelle quune violente agression homophobe a déjà eu lieu le 27 septembre dernier dans la ville. Un couple avait été frappé et volé sous les insultes homophobes.

Au petit matin, un couple dhommes et une troisième personne, sortant dune discothèque, ont été suivis par trois individus, qui les ont frappé à coups de poing et de pied, tout en proférant des insultes homophobes, selon le parquet de Lyon. Les trois agresseurs ont ensuite pris la fuite.

Une enquête a été confiée à la police pour  violences en réunion aggravées  par le caractère homophobe de lattaque. Le préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Pascal Mailhos, a dans un tweet condamné  avec la plus grande fermeté lagression homophobe survenue cette nuit à Lyon et adresse toute sa sympathie aux victimes , tout comme le maire de Lyon Gérard Collomb qui a également apporté  tout (s) on soutien  aux trois hommes agressés.

Le Progrès fait état dune agression homophobe survenue dans la nuit de samedi à dimanche à Lyon, dans le Rhône.

Le préfet condamne avec la plus grande fermeté lagression homophobe survenue cette nuit à #Lyon et adresse toute sa sympathie aux victimes.#homophobie @DILCRAH

Je condamne avec la plus grande fermeté lagression homophobe survenue ce matin à Lyon et apporte tout mon soutien aux victimes. #StopHomophobie

Au petit matin, un couple d’hommes et une troisième personne, sortant d’une discothèque, ont été suivis par trois individus, qui les ont frappé à coups de poing et de pied, tout en proférant des insultes homophobes, selon le parquet de Lyon. Les trois agresseurs ont ensuite pris la fuite.

Le président de la métropole de Lyon David Kimelfeld a pour sa part dénoncé sur Twitter une  répétition infernale  après cette nouvelle agression homophobe.  Assez ! , a-t-il lancé.

Un couple d’hommes avait déjà été agressé dans la nuit du 27 au 28 septembre quai de la pêcherie, dans le 2e arrondissement de Lyon, entraînant plusieurs réactions d’indignation d’élus locaux.

Un couple homosexuel avait déjà été agressé dans la nuit du 27 au 28 septembre quai de la pêcherie, dans le 2e arrondissement de Lyon, entraînant plusieurs réactions dindignation délus locaux. Un autre couple dhommes avait également été victime dinsultes et de coups fin juillet à Villeurbanne, près de Lyon, où une vingtaine dindividus les avaient pris à partie.

Le président de la métropole de Lyon David Kimelfeld a pour sa part dénoncé sur Twitter une “répétition infernale” après cette nouvelle agression homophobe. “Assez!”, a-t-il lancé.

Au petit matin, un couple dhommes et une troisième personne, sortant dune discothèque, ont été suivis par trois individus, qui les ont frappé à coups de poing et de pied, tout en proférant des insultes homophobes, selon le parquet de Lyon.Les trois agresseurs ont ensuite pris la fuite. Une enquête a été confiée à la police pour “violences en réunion aggravées” par le caractère homophobe de lattaque.

Les trois agresseurs ont ensuite pris la fuite. Une enquête a été confiée à la police pour  violences en réunion aggravées  par le caractère homophobe de lattaque. Le préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes Pascal Mailhos a, dans un tweet, condamné  avec la plus grande fermeté lagression homophobe survenue cette nuit à Lyon et adresse toute sa sympathie aux victimes , tout comme le maire de Lyon Gérard Collomb, qui a également apporté  tout (s)on soutien  aux trois hommes agressés.

Le préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes Pascal Mailhos a dans un tweet condamné “avec la plus grande fermeté lagression homophobe survenue cette nuit à Lyon et adresse toute sa sympathie aux victimes”, tout comme le maire de Lyon Gérard Collomb qui a également apporté “tout (s)on soutien” aux trois hommes agressés.

Une nouvelle agression homophobe a eu lieu en France : les faits se sont, une nouvelle fois, déroulés à Lyon, dans la nuit de samedi à dimanche, où trois hommes ont été roués de coups dans le 6e arrondissement. Au petit matin, un couple dhommes et une troisième personne, sortant dune discothèque, ont été suivis par trois individus, qui les ont frappés à coups de poing et de pied, tout en proférant des insultes homophobes, selon le parquet de Lyon.

Le président de la métropole de Lyon David Kimelfeld a pour sa part dénoncé sur Twitter une “répétition infernale” après cette nouvelle agression homophobe. “Assez!”, a-t-il lancé.

Un couple homosexuel avait déjà été agressé dans la nuit du 27 au 28 septembre quai de la Pêcherie, dans le 2e arrondissement de Lyon, entraînant plusieurs réactions dindignation délus locaux (photo dillustration).