Ligue 1 : Saint-Etienne remporte le derby contre Lyon (1-0) – Europe 1

Et le Chaudron explosa de joie… Dans un scénario qui rappelle celui du derby de janvier, Saint-Étienne a battu Lyon dans les dernières secondes, ce dimanche soir à Geoffroy-Guichard, grâce à une tête gagnante de Robert Beric (90e).

Les Lyonnais jouaient à dix contre onze, après la blessure de Léo Dubois, qui na pas pu être remplacé Sylvinho ayant déjà effectué ses trois changements. Une excuse derrière laquelle Anthony Lopes na pas voulu se cacher au coup de sifflet final.

Timothée Kolodziejczak ouvre le score (1-0, 14e) ouvre le score histoire de faire vivre un running-gag des anciens Lyonnais buteurs contre l’OL un peu écorné par le ralenti montrant que c’était Fernando Marçal et non pas Samuel Moutoussamy l’auteur du but nantais la semaine dernière. Mais Marcelo égalise sur corner (1-1, 41e) avant que Lucas Tousart ne se projette dans la surface à la conclusion d’un mouvement rapide (1-2, 67e) pour offrir le Derby à l’OL. Faites attention à vos mains à l’arrivée du bus au Training Center dans la nuit !

Derby ASSE – OL : comment ne pas perdre la fête ?

“On na pas fait le match quil fallait”, a concédé le gardien lyonnais au micro de Canal +. La déception est dautant plus grande pour linternational portugais quil a longtemps retardé léchéance.

Si le trio du milieu, avec Lucas Tousart et Thiago Mendes plus bas qu’un lanceur de pressing qui était Houssem Aouar et qui pourrait être Jeff Reine-Adélaïde, pourrait se dessiner de la même façon, il faudrait en effet alors trouver une façon d’associer Memphis Depay et Martin Terrier, tous les deux en pointe mercredi. Avec Moussa Dembélé devant, les deux pourraient toutefois être alignés sur les côtés, Terrier réglant peut-être enfin l’insoluble débat de l’identité de l’ailier droit.

Dans une rencontre où Saint-Étienne sest globalement montré plus menaçant que son adversaire, Lopes a dû semployer plusieurs fois pour empêcher les Verts de marquer.

Il a dabord dévié sur son poteau une reprise de Boudebouz (20e) avant de sinterposer avec brio sur une frappe spontanée de Bouanga (63e). En revanche, il na rien pu faire sur le coup de casque de Beric (90e), idéalement servi par Boudebouz.

Et dans le présent, l’OL aurait bien besoin des trois points pour passer une trêve internationale un peu plus tranquille. Pour l’instant, le club lyonnais est en effet à 7 points du podium (possiblement 8 au coup d’envoi selon les résultats de l’après-midi) et à 10 de Nantes, surprenant dauphin du PSG. Leipzig n’a pas réglé tous les soucis et le Derby ne le fera pas non plus. Mais il peut empêcher de s’en créer un nouveau.

Les Lyonnais ont pourtant eu les occasions pour réaliser le hold up. Après une première heure difficile, où ils ont multiplié les mauvaises passes et les erreurs techniques, les joueurs de Sylvinho ont commencé à profiter des espaces dans les couloirs stéphanois.

Mais Aouar, dabord signalé en position de hors-jeu (61e) puis mis en échec par Moulin (74e) et Dembélé, dont la tête a été stoppée par le gardien des Verts, ont manqué defficacité.

Enjeu. C’est un match dont on a coutume de dire qu’il est hors du temps et toujours particulier, mais qui n’échappe pas totalement aux soubresauts de l’histoire. Le 119e Derby opposera donc grands malades de ce début de saison, qui espèrent tous les deux que cette semaine ait sonné le début de la guérison.

Avec ce succès, Saint-Étienne remonte à la 13e place, juste devant… Lyon (14e).

Le prono de la rédac. Comment imaginer l’OL ne pas gagner après l’incroyable session de claques dans les mains de Sylvinho à l’entraînement hier ? (qu’on vous conseille vraiment de regarder en haut de cette page si vous ne l’avez pas déjà fait, on en a toujours les larmes aux yeux)

Difficile de rêver mieux pour sa première à la tête de Saint-Étienne. Intronisé vendredi, le technicien le pus capé de lélite na eu que deux jours pour préparer cette rencontre cruciale.

D’abord, l’absence d’entraînement tactique depuis la victoire à Leipzig pourrait inciter Sylvinho à ne pas changer la formule de mercredi. Ensuite, rester à trois derrière (avec Rafael dans le couloir gauche) permettrait de ne pas avoir à se casser la tête pour l’organisation devant.

Le temps deffectuer quelques choix forts, comme relancer Boudebouz et Diony, ou titulariser le jeune Aby (19 ans) en pointe pour son premier derby. Rappelons que Diony navait disputé que 19 minutes cette saison, le 28 août, et attendait sa première titularisation depuis le 22 février !

Très actif dans sa zone technique pour encourager ses joueurs ou distiller ses consignes, Puel a déjà pris ses marques auprès de son nouvel effectif.

A lui maintenant de faire en sorte que ce résultat soit suivi deffets lors des matches suivants.

L'OL se déplace ce dimanche à 21h sur la pelouse de Saint-Etienne. Un derby particulier, car les deux équipes sont à la traine au classement et ont cruellement besoin de points.

C'est bien dans un contexte de crise de résultats que va se jouer le derby ce dimanche. "Un derby, c'est avant tout l'état d'esprit. Il faut gagner les duels. On a besoin de points pour avancer. Le plus important est de gagner", a assuré Lucas Tousart en conférence de presse d'avant-match, alors que l'OL compte seulement 9 points au classement.

Si les Lyonnais ont retrouvé le sourire en début de semaine avec leur victoire en Ligue des Champions à Leipzig (0-2), après sept matchs sans victoire, pas question de s'emballer : "On ne doit pas s'enflammer après mercredi. On essaye d'être le plus cohérent possible. On veut continuer d'inverser la dynamique", a affirmé le milieu de terrain.

Il faudra en tout cas se méfier des Stéphanois, qui viennent de changer d’entraineur. D’autant que c’est un certain Claude Puel, ancien coach de l’OL, qui a pris en main l’ASSE et qui doit faire l’électrochoc. "On se concentre sur notre équipe. Il faut enfoncer le clou dimanche soir, peu importe les changements chez eux", a insisté Tousart.

L’ambiance sera forcément bouillante dans le Chaudron pour la première de Sylvinho à Geoffroy-Guichard : "La rivalité est très importante sur ce derby. L'ambiance sera difficile. C'est un match particulier. Nos joueurs connaissent bien le derby. On les prépare pour un grand match. Ils devront être très performants", a confié le coach, qui semble avoir bien compris l’importance de cette rencontre.