Lyon : des œuvres de rue pour lutter contre le sida – LyonCapitale.fr

Lyon : des œuvres de rue pour lutter contre le sida - LyonCapitale.fr

Lyon | Campagne de lutte contre le sida : les street-artistes semparent de Lyon

Comme nous lécrivions hier (lire ici), Bono, le chanteur du groupe U2, est présent à Lyon dans le cadre de la reconstitution des ressources du fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme qui se tiendra les 9 et 10 octobre. Son association RED, qui finance en partie ce fonds mondial et la lutte contre le Sida, a soutenu la réalisation de plusieurs œuvres dans la ville de Lyon dans le cadre de la convention. 

On en dénombre sept, disséminées dans la ville. Lobjectif de ces peintures murales est de sensibiliser le grand public aux enjeux de la lutte contre les maladies infectieuses et de faire écho à la mobilisation mondiale. Cette initiative artistique sera déployée dans plusieurs capitales et villes emblématiques dont Londres, New York, Washington DC Berlin, Nairobi, Johannesburg et Paris.

Cette ONG a été cofondée par le chanteur irlandais Bono, leader du groupe U2. Et il devrait être présent, aux côtés du Président, ce mercredi, selon Lyon capitale. Lartiste pourrait à nouveau faire une apparition jeudi, même si cette dernière nest pas encore confirmée.

Faith47 est une artiste sud-africaine qui fait appel à des représentations humaines intimes ou mythologiques. Lœuvre quelle présente sur un mur de lhôpital de la Croix-Rousse représente la force du lien entre le soignant et le patient, le protecteur et le protégé.

Le président de la République Emmanuel Macron sera en déplacement à Lyon ces mercredi 9 et jeudi 10 octobre, dans le cadre de la Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Artiste dorigine chinoise, DALeast représente les flots dénergie qui traversent un être vivant en mouvement. Pour sa composition lyonnaise, DALeast a choisi de réaliser un aigle en vol, de face, comme sil survolait la foule de sa présence protectrice et majestueuse.

Faile est un duo dartistes qui réalise des œuvres graphiques inspirées par une esthétique rétro dans un langage cependant contemporain. Pour cette œuvre (voir photo), Faile rendra hommage à Keith Haring, artiste légendaire, activement engagé dans la lutte contre le sida, révélé aux Lyonnais lors dune rétrospective présentée en 2008, au Musée dArt Contemporain.

Un ancien malade de la tuberculose prend son traitement à lhôpital de Klerksdorp en Afrique du Sud, en mars 2015. MUJAHID SAFODIEN / AFP Cest un rendez-vous crucial pour le combat contre trois maladies qui font globalement quelque trois millions de morts par an et, au-delà, pour la santé mondiale. La sixième Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme se tiendra les 9 et 10 octobre, à Lyon, en présence dEmmanuel Macron. Le président français avait en effet proposé que la France soit le pays hôte de ce rendez-vous. Lobjectif est de réunir un minimum de 14 milliards de dollars (12,8 milliards deuros) pour la période 2020-2022 afin de sauver 16 millions de vies, de réduire de moitié la mortalité liée aux trois maladies et de construire des systèmes de santé plus solides dici à 2023.

Ludo est un artiste contemporain français, né à Paris dérivant de la mouvance street art. Il commença par sexprimer dans les rues de sa ville à laide de tags dès son adolescence et évolua vers le collage en 2007, désormais sa marque de fabrique.

Le ton est plus nuancé du côté de la société civile. Dans une tribune publiée par Le Monde le 1er octobre, plusieurs dizaines dONG du monde entier ont lancé un appel à Emmanuel Macron pour que  la France soit au rendez-vous  et assure le succès financier de la conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial  en augmentant également sa contribution dau moins 25 %, soit 450 millions deuros par an. Léquivalent du transfert de deux stars du football français, ou du budget prévu pour compenser larrêt de la publicité après 20 heures sur France Télévisions.  Un geste qui contribuerait à  léguer aux générations futures un monde sans sida, sans tuberculose et sans paludisme est possible .

Add Fuel est un artiste dorigine portugaise dont la spécialité est de reprendre des motifs classiques inspirés de cultures ancestrales ou techniques artisanales et de les appliquer de manière résolument contemporaine sur mur, à léchelle de la ville.

Né en 1976 à Saint-Priest, Brusk découvre le street art dans les années 90, et réalise ses premiers graffs à la gare de Lyon Part-Dieu. Par la suite, il intègre lEcole des beaux-arts de Saint-Etienne. Diplômé, il intègre le DMV (Da Mental Vaporz), un crew très réputé à léchelle européenne.

Bénin: et si Patrice Talon était absent au dialogue politique?

Né dans les années 60 aux États-Unis, Ron English bombe la rue, les musées, les films et les livres de ses affiches pop et ultra colorées. À lorigine de la mouvance Popaganda, il est considéré comme  lun des artistes les plus reconnaissables et les plus prolifiques de sa génération.

A Musanze, au Rwanda, un travailleur de santé communautaire examine un enfant suspecté dêtre atteint de paludismeen 2019. Vincent Becker/Fonds mondial En finir avec les trois pandémies les plus meurtrières de la planète… Ou à tout le moins sauver plusieurs dizaines de millions de vies. Mercredi 9 et jeudi 10 octobre, Lyon devient la capitale mondiale de la santé à loccasion de la sixième reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Chefs dEtats, représentants de la société civile, chefs dentreprise et dirigeants de la santé mondiale convergent de toute la planète vers la capitale des Gaules, où doivent se concrétiser les promesses de dons faites pour les trois années à venir.

📍Were in Lyon, France to unveil our final PAINT @RED SAVE LIVES murals ahead of the @GlobalFund Replenishment Conference !

Cette conférence, à laquelle assiste Emmanuel Macron, a pour ambition de récolter au moins 14 milliards de dollars (12,75 millions deuros) pour sauver 16 millions de vies et prévenir 234 millions dinfections. Ces chiffres sont une projection sur les trois années à venir des résultats que le Fonds mondial estime avoir déjà obtenus entre 2016 et 2019 avec les 14 milliards de dollars quil avait récoltés. Tour dhorizon en huit points de ce que le Fonds mondial a permis en Afrique, le continent à la fois le plus fragile et le plus aidé.

Afin de sensibiliser le grand public aux enjeux de la lutte contre les maladies infectieuses et de faire écho à la mobilisation mondiale, l’ONG (RED), a développé une campagne internationale de street art « Paint red, save lives ».

Baba Koné, ex-champion de taekwondo, est lui aussi éducateur. Et quand il sadresse aux drogués, il a des arguments  vécus  pour les convaincre. Son histoire ressemble à la leur :  Je suis tombé dans la drogue le premier samedi après la mort de Bob Marley, jétais si triste que je voulais faire comme lui, alors jai commencé par un joint.  Après le cannabis sont venues les drogues dures, chez lui les premières années, puis dans les fumoirs à partir des années 1990, lorsque ces lieux ont fleuri dans les quartiers.  Jai réussi à arrêter au bout de vingt-cinq ans, mais javais tout perdu : ma famille et mon argent , retrace celui qui, aujourdhui, sillonne les quartiers.

Cette initiative artistique inédite en soutien à la lutte contre le sida sera déployée dans plusieurs capitales et villes emblématiques dont Londres, New York, Washington DC Berlin, Nairobi, Johannesburg, Paris et, bien évidemment, à Lyon qui sera l’épicentre de cette campagne.

Huit fresques murales seront réalisées à Lyon, offertes par de grands artistes de street art.

A deux pas de ce fumoir planqué par la végétation, des enfants se chamaillent sur la route de lécole. Un homme étend sa lessive sur le balcon dune maison en chantier. Cette façade très  vie quotidienne  cache lautre réalité du quartier, le réseau bien hiérarchisé qui gère le fumoir. Ici, le chef – le  babatché  – fait la loi avec ses seconds, les guetteurs et les dealers.  Une vraie petite mafia , prévient Marie-Julie Toha, responsable du bureau de Médecins du monde (MDM) en Côte dIvoire :  Deux kilomètres avant notre arrivée, ils savent quon est là. Ils sont plus organisés quil ny paraît. 

Faith47 est une artiste sud-africaine qui fait appel à des représentations humaines intimes ou mythologiques. Lœuvre quelle présente sur un mur de lhôpital de la Croix-Rousse représente la force du lien entre le soignant et le patient, le protecteur et le protégé.

Alors que le traitement annuel contre le VIH coûte maintenant “moins de 100 dollars par an”, les 40% de personnes séropositives qui n’y ont pas accès “font la dynamique de l’épidémie”, argumente-t-il. “Un relâchement des financements internationaux provoquerait une reprise en force des épidémies et la riposte pour en reprendre le contrôle serait encore plus onéreuse”, souligne également Françoise Barré-Sinoussi, co-découvreuse du VIH et présidente de Sidaction.

Artiste dorigine chinoise, DALeast représente les flots dénergie qui traversent un être vivant en mouvement. Pour sa composition lyonnaise, DALeast a choisi de réaliser un aigle en vol, de face, comme sil survolait la foule de sa présence protectrice et majestueuse.

Faile est un duo dartistes qui réalise des œuvres graphiques inspirées par une esthétique rétro dans un langage cependant contemporain. Pour cette œuvre (voir photo), Faile rendra hommage à Keith Haring, artiste légendaire, activement engagé dans la lutte contre le sida, révélé aux Lyonnais lors dune rétrospective présentée en 2008, au Musée dArt Contemporain.

Voilà donc l’objectif pour cette 6e conférence “de reconstitution des ressources” du Fonds mondial. Elle réunira, au centre de congrès de Lyon, 700 participants dont 10 chefs d’État et de gouvernement, principalement africains, le milliardaire Bill Gates, premier contributeur privé à l’organisme via sa fondation, et le chanteur Bono, co-fondateur de l’association RED.

Ludo est un artiste contemporain français, né à Paris dérivant de la mouvance street art. Il commença par sexprimer dans les rues de sa ville à laide de tags dès son adolescence et évolua vers le collage en 2007, désormais sa marque de fabrique.

Comme tous les trois ans, le Fonds bat le rappel général pour remplir ses caisses et cette fois, cest encore plus urgent. Dabord parce que ces trois maladies infectieuses continuent à faire des ravages, et ensuite parce que largent collecté et redistribué via le fonds a démontré quil était bien géré et efficace. Avec les 41 milliards de dollars dépensés depuis sa création en 2002, le Fonds estime avoir sauvé la vie à 32 millions de personnes. Mais la générosité des donateurs a tendance à séroder. Dautres causes, toutes aussi urgentes, parfois plus populaires, sont apparues, comme celle du climat. Elles aussi exigent des ressources financières considérables et les États ont tendance à ventiler leur aide, au détriment de la santé. La dernière collecte organisée il y a trois ans a généré des promesses de dons de 12 milliards de dollars, mais seulement 70 % se sont concrétisées.

Add Fuel est un artiste dorigine portugaise dont la spécialité est de reprendre des motifs classiques inspirés de cultures ancestrales ou techniques artisanales et de les appliquer de manière résolument contemporaine sur mur, à léchelle de la ville.

Né en 1976 à Saint-Priest, Brusk découvre le street art dans les années 90, et réalise ses premiers graffs à la gare de Lyon Part-Dieu. Par la suite, il intègre lEcole des beaux-arts de Saint-Etienne. Diplômé, il intègre le DMV (Da Mental Vaporz), un crew très réputé à léchelle européenne.

Ils ont reçu 72 % des dépenses  pour lexercice qui sachève. Au Nigeria et en RDC, les deux premiers pays bénéficiaires en volume, la lutte contre le paludisme mobilise le plus, tandis quen Tanzanie et au Mozambique, priorité à la lutte contre le sida. Même si les nouvelles infections VIH ont fortement baissé depuis 2010 cest encore en Afrique de lest et australe quest concentrée plus de la moitié des porteurs du virus. Dans les pays sahéliens, la distribution massive de moustiquaires au Niger et au Burkina Faso a permis de faire reculer lépidémie de fièvre.

Lyon ambitionne dêtre une “Métropole sans sida”

Né dans les années 60 aux États-Unis, Ron English bombe la rue, les musées, les films et les livres de ses affiches pop et ultra colorées. À lorigine de la mouvance Popaganda, il est considéré comme lun des artistes les plus reconnaissables et les plus prolifiques de sa génération.

Patrice Talon, président de la commission nationale de lutte contre le Sida (Cnls) est censé, à l’instar de ses homologues africains, être à la sixième conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme. Cette conférence qui se déroule du 9 au 11 octobre à Lyon vise à mobiliser 14 milliards de dollars US pour lutter contre les maladies citées supra. Patrice Talon, très discret, n’a pas encore annoncé sa participation. Mais certaines sources informent qu’il pourra s’y rendre afin de négocier des retombées pour les malades de son pays.

Inside Out installera sur le parvis de lesplanade du Centre de Congrès 1 000 portraits de bénévoles œuvrant pour la lutte contre le sida à travers le monde. Lœuvre sera visible pendant la durée de la Conférence.

Le chef de l’Etat pourra prendre son vol cette nuit ou le mercredi matin très tôt. Il n’est pas non plus exclu que le Bénin se fasse représenter par une délégation au cas où le président de la République tiendrait à suivre les débats de Cotonou de près.

(RED) et ONE invitent les Lyonnais à participer à une œuvre de street art collaborative. Un des artistes de la campagne “Paint red, save lives  dessinera à la craie la trame dune œuvre de street art au sol, autour de la fontaine de la place des Jacobins. Les jeunes ambassadeurs de ONE, présents sur place, proposeront aux passants et aux visiteurs de compléter lœuvre au sol et sensibiliseront le public aux enjeux de la lutte contre le sida.

“Je suis venu à Christ, jai été radicalement sauvé”: le rappeur “pasteur” Kanye West