Lyon : Rudi Garcia, un effet nul – Le Parisien

Votre e-mail est collecté par le Groupe SIPA Ouest-France pour recevoir nos actualités. En savoir plus.

Messenger LinkedIn Email LOlympique Lyonnais toujours en crise après une nouvelle contre-performance face à Dijon à domicile (0-0). Le nouveau directeur sportif de lOL, Juninho, sest exprimé après la rencontre et estime que  les joueurs ont répondu présent . De lautre côté, lattaquant Moussa Dembélé  na pas dexplication  après ce mauvais résultat.

En première période, les Lyonnais manquaient de précision dans le dernier geste, pourtant les occasions ne manquaient pas. Dès la 2e minute de jeu, Maxwell Cornet débordait dans le couloir droit, mais sa frappe au ras du poteau droit trouvait le gardien. Martin Terrier, qui remplaçait Memphis, blessé, loupait l’immanquable à la 23e, sur un centre de Moussa Dembélé. De son côté, Dijon ne se montrait pas très dangereux offensivement avec seulement un seul tir cadré en 45 minutes de jeu. Juste avant la pause, Maxwell Cornet adressait un centre à Moussa Dembélé, malheureusement le numéro 9 lyonnais ne réussissait pas à le reprendre avant le défenseur dijonnais. Les joueurs rentraient sous les sifflets du Groupama Stadium à la pause.

Juninho (directeur sportif de Lyon) :  Ce qui fait mal, cest de regarder notre place au classement. Nous avons un match de Ligue des champions mercredi à Lisbonne où il sera important de livrer une bonne performance contre Benfica. Par rapport à la première semaine de travail de Rudi Garcia, les joueurs ont répondu présent. De très bonnes choses ont été vues. Si nous parvenons à enchaîner de telles performances, nous allons parvenir à renverser la situation. Les joueurs ont eu des occasions pour marquer mais parfois, on doute un peu. Il y a peut-être la pression. Il faut avoir lenvie de marquer, lagressivité. Dans les moments clés, cest lagressivité qui fait la différence. Nous avons une jeune équipe qui a du talent. Il est préférable de rater des occasions plutôt que de ne pas en avoir du tout. Nous avons du retard mais Rudi était satisfait de la seconde période. 

Les Lyonnais étaient toujours aussi timides au retour des vestiaires. Les joueurs de Rudi Garcia n’arrivaient pas à mettre du rythme dans ce match. Ce n’était qu’à la 61e que Moussa Dembélé inquiétait de nouveau le gardien à bout portant, mais Alfred Gomis, le gardien dijonnais, était à la parade. Progressivement, l’OL poussait avec le soutien des supporters, mais se heurtait à un très bon gardien. Cinq minutes plus tard, les Rouges et Bleus manquaient une double occasion. Cornet reprenait le ballon de volée, mais Alfred Gomis à la parade repoussait la balle sur Jeff Reine-Adélaïde, qui se heurtait encore au gardien bourguignon. Si Lyon n'a pas pu empocher les trois points ce samedi, il doit encore chercher le coupable dans les cages adverses.

Moussa Dembélé (attaquant de Lyon) :  Cest frustrant. Il ny a pas dexplication. Nous avons mis de limpact et de lénergie. Ce nest pas rentré mais cela rentrera la prochaine fois. En première période, nous avons trop laissé jouer notre adversaire mais après la mi-temps, nous avons été offensifs et nous nous sommes créés des occasions. Nous avons tenté de jouer sur nos qualités. Larrivée de Rudi Garcia nous a amenés du plus. Nous essayons davancer tous ensemble. Il faut faire abstraction de ce qui se passe autour du terrain. Nous sommes des professionnels habitués à jouer sous la pression. Avec Sylvinho, ça sest bien passé mais Rudi Garcia a essayé de resserrer le groupe .

Ce match nul ne fait bien évidemment pas les affaires de Rudi Garcia. L’OL reste 14e et pourrait se trouver d’ici la fin de ce week-end proche de la zone rouge. Dijon monte provisoirement à la 18e place. L’OL va désormais devoir laisser le championnat entre parenthèses, le temps de se rendre à Lisbonne, mercredi, pour la 3e journée de Ligue des Champions.

Ce vendredi soir, plusieurs habitants de Lyon se sont étonnés de voir un superbe spectacle pyrotechnique sur les ponts de la Saône.

Dans ce duel de mal classés, l'OL était encore malade. Ce samedi, dans le cadre de la 10e journée de Ligue 1, l'OL a concédé un match nul et vierge face à Dijon (0-0). Dominateur durant la majeure partie de la rencontre, Lyon n'est jamais parvenu à trouver la faille.

Répétitions en avance de la Fête des Lumières ou du feu d’artifice du 14 juillet ? Non, il s’agissait d’une action menée par les supporters de l’OL, le groupe Lyon 1950. Ce dernier fêtait ses 10 ans d’existence. Les joueurs leur feront-ils le cadeau de gagner ce samedi contre Dijon ?