Etudiant immolé à Lyon : entre désespoir et revendication politique – Le Figaro

Etudiant immolé à Lyon : entre désespoir et revendication politique - Le Figaro

RHÔNE. Etudiant immolé à Lyon : ses “difficultés” non connues de luniversité

L’étudiant de 22 ans qui s’est immolé à Lyon vendredi n’avait pas fait part de ses “difficultés personnelles” a indiqué la présidence de luniversité Lyon 2.

“Nous n’avions pas connaissance de difficultés personnelles concernant cet étudiant, très impliqué au sein des instances de l’établissement”, a déclaré Nathalie Dompnier, présidente de Lyon 2, en précisant que le jeune homme ne percevait plus sa bourse car il “triplait” sa deuxième année de licence.

IdentificationPolitique de confidentialité Je consens au traitement de mes données personnelles conformément à la Politique de Confidentialité à des fins de création dun compte personnel sur le site. Sinscrire* Tous les champs sont obligatoires Veuillez confirmer votre email en suivant les instructions qui vous ont été envoyées à ladresse OkRéinitialiser le mot de passeVeuillez saisir votre adresse de messagerieVeuillez saisir les caractères de limage ci-dessousRéinitialiserIdentificationPolitique de confidentialité Des instructions pour réinitialiser votre mot de passe ont été envoyées à ladresse OkSinscrireAvez-vous un compte sur fr.sputniknews.com?OuiNonSinscrire Bonjour, ! Email:Mot de passe:Se rappeler de moiConnexionJe nai pas de compte sur fr.sputniknews.comSinscrireMot de passe oublié?Politique de confidentialitéOkSinscrire Bonjour, ! Email:Pseudo:SuivantIdentificationJe possède un compte sur fr.sputniknews.com Je consens au traitement de mes données personnelles conformément à la Politique de Confidentialité à des fins de création dun compte personnel sur le site avec lutilisation du/des module(s) des réseaux sociaux. OkSupprimer votre profilEtes-vous sûr de vouloir supprimer votre profil fr.sputniknews.com?OuiNonVotre profil a été supprimé! Vous avez 30 jours pour le rétablir en cliquant sur le lien dans lemail qui a été envoyé à ladresse indiquée à linscription.Fermer Bonjour, ! Nous nous engageons à protéger vos informations personnelles et nous avons mis à jour notre Politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de lUE qui est entré en vigueur le 25 mai 2018.

Des rassemblements devant les Crous de France après limmolation dun étudiant à Lyon

Les fédérations syndicales étudiantes SUD-éducation et Solidaires ont pour leur part dénoncé un peu plus tôt dans un communiqué commun “la précarité” de “la vie des étudiant-e-s”. “Son acte ne saurait être réduit au seul désespoir, c’est aussi à la portée politique. Dans son message, notre camarade décrit la précarité qu’il subit, conséquence des politiques libérales, et le racisme quotidien”, pointe le syndicat, qui souligne que “la précarité s’étend” et “broie de plus en plus de vies, y compris la vie des étudiant-e-s”.

Le jeune homme, brûlé à 90%, se trouve actuellement “entre la vie et la mort” au Centre des brûlés de l’hôpital Edouard Herriot de Lyon.

“Nous navions pas connaissance de difficultés personnelles concernant cet étudiant, très impliqué au sein des instances de létablissement”, a déclaré Nathalie Dompnier, en…

Une enquête a été ouverte pour déterminer les raisons de son geste, mais dans un long message publié sur Facebook et relayé par Le Progrès, l’étudiant avait évoqué ses difficultés financières et justifié son geste par des revendications politiques, accusant notamment “Macron, Hollande, Sarkozy et l’UE” de “[l’avoir] tué”. “Luttons contre la montée du fascisme, qui ne fait que nous diviser, et du libéralisme, qui créé des inégalités. […] Mon dernier souhait, c’est aussi que mes camarades continuent de lutter pour en finir définitivement avec tout ça”, a-t-il souligné dans ce texte.

La ministre de l’Enseignement supérieur a rencontré le personnel du Crous et de l’Université Lyon 2. Car la veille, un étudiant de cette faculté s’était immolé devant le bâtiment du Crous rue Garibaldi dans le 7e arrondissement.

La centrale syndicale Sud a partagé la lettre du jeune homme sur sa page Facebook, ajoutant cette explication au sujet de ce quelle considère comme un  acte de lutte  :  En grande précarité financière, privé de bourse, désespéré, il sest immolé par le feu devant le bâtiment du Crous de Lyon. Nous navons pas suffisamment de mots pour exprimer notre douleur et notre tristesse.  La missive a fait le tour des réseaux.

Frédérique Vidal, qui a fait part de "sa profonde émotion face à l’acte dramatique", a annoncé qu’une cellule d’écoute serait mise en place dès mardi 14h sur le campus de Bron, lundi étant férié.

À la une Sports région Football Football Amateur Rugby RCT Provence Rugby Auto moto Résultats classements Politique A la Une Municipales 2020 Economie À la une Hub Éco Entreprise Immobilier Hub Immo Hub Innovation Bourse Santé À la une Hub Santé Bien être Enfants Maladies chroniques Cancérologie Cardiologie Neurologie Innovations Senior Tourisme À la une Hub Tourisme Balades Voyages Sorties – Loisirs À la une Spectacles Féria Télé Cinéma Multimédia Gaming Montagne Histoire People Programmes télé BD Livres France – Monde météo 5° Vidéos Dernières vidéos Le 18-18 OM La Minute Santé La Minute Éco La Minute Immo La Minute Tourisme Adoptez-les avec la SPA Bon plan du week-end Avant-match OM Météo La Minute Innovation Jai testé pour vous Diaporamas Derniers Diaporamas Diaporamas OM Diaporamas Loisirs Diaporamas Montagne Diaporamas Locales Mer Montagne Écoplanète Fémina Provence Beauté Mode Shopping À table Déco Minots Nos rendez-vous A la une Evénements Magazines et hors-séries Jeux-concours Boutique Unes personnalisées Espace presse Belote en ligne Balades en Provence Carnet/Avis de décès Déposer un avis Consulter un avis Annonces Immobilier Auto-Moto Annonces légales Marchés publics Carnet Déposer un avis Consulter les avis Immobilier Auto-Moto Légales Marchés Publics Boutique Journal en ligne Kiosque sabonner menu se connecter En direct Région Faits divers Société OM Sorties – Loisirs Vidéos Nos rendez-vous Recherche

De son côté, le syndicat Solidaires étudiant-e-s, auquel appartenait le jeune homme aujourd’hui entre la vie et la mort à l’hôpital Edouard-Herriot, a appelé à manifester devant tous les Crous de France mardi. A Lyon, le rassemblement se fera à 10h au 59 rue de la Madeleine dans le 7e, à quelques mètres du lieu choisi par le Stéphanois d’origine pour commettre son geste désespéré.

Marche contre le mal-logement à Marseille : des milliers de manifestants, une dizaine de personnes interpellées

"Nous n'avons pas suffisamment de mots pour exprimer notre douleur et notre tristesse. Mais aussi notre dégoût face à ces institutions, le CROUS, l'Etat, l'Université, qui exercent chaque jour une violence trop commune contre les étudiant-e-s, qui ont guidé son geste profondément politique, acte de lutte contre un système qui broie toujours un peu plus. Ce système libéral qui crée les inégalités et nous précarise, fascisant et raciste qui nous divise, ainsi que celles et ceux qui nous l'imposent réforme après réforme, baisse de moyens après baisse de moyens, sont non seulement responsables mais aussi coupables", a notamment commenté Solidaires étudiant-e-s.

Vous devez faire partie des gens qui croient que les gens au RSA sont tous des resquilleurs et vivent grassement de leurs maigres revenus. Un pays qui fait que 20% de ses étudiants vivent sous le seuil de pauvreté nest pas digne de ses jeunes qui feront son avenir ! Ce nest pas en privilégiant des jeunes dont les parents peuvent foncer quon peut se targuer dêtre un pays qui mise sur sa jeunesse (mon gosse me coûte plus de 1500 € par mois pour ses études parisiennes, des amis eux nont pu payer les études pour leurs enfants pourtant brillants). Léducation est notre futur… Une honte de voir un jeune adulte se suicider pour des questions dargent pour suivre des études et de balancer une c…bêtise nationaliste sûrement pondue par un dictateur de gôche ou de droâte pour commentaire.