Lyon | Etudiant immolé par le feu à Lyon: son pronostic vital est toujours engagé – Le Progrès

Lyon | Etudiant immolé par le feu à Lyon: son pronostic vital est toujours engagé - Le Progrès

Lyon : létudiant qui sest immolé en pleine rue, un acte aussi politique

L’étudiant de 22 ans qui s’est immolé à Lyon vendredi n’avait pas fait part de ses “difficultés personnelles” a indiqué la présidence de luniversité Lyon 2.

“Nous n’avions pas connaissance de difficultés personnelles concernant cet étudiant, très impliqué au sein des instances de l’établissement”, a déclaré Nathalie Dompnier, présidente de Lyon 2, en précisant que le jeune homme ne percevait plus sa bourse car il “triplait” sa deuxième année de licence.

Personne, nous dit-on, na perçu sa détresse ou des signes avant-coureurs. Ses proches savaient quil navait pas bénéficié cette année de sa bourse et quil était hébergé, faute de pouvoir se payer un logement. Très actif au sein du syndicat, localement et nationalement, secrétaire fédéral, son engagement ne lui permettait pas de prendre un job à côté.  La suppression de sa bourse nétait pas une surprise pour lui, indique Marion, du bureau parisien, qui peine à cacher son émotion. Il redoublait sa troisième année de licence et le Crous naccorde plus de bourse dans ce cas-là. Cétait sa seule source de revenus.  Elle le décrit comme un garçon très entouré, apprécié.  Un ami chaleureux, souriant, humain , précise le communiqué de Solidaire Etudiant-e-es, publié samedi.

Rhône. Étudiant brûlé à Lyon : Cest un symbole mais pas un martyr

Les fédérations syndicales étudiantes SUD-éducation et Solidaires ont pour leur part dénoncé un peu plus tôt dans un communiqué commun “la précarité” de “la vie des étudiant-e-s”. “Son acte ne saurait être réduit au seul désespoir, c’est aussi à la portée politique. Dans son message, notre camarade décrit la précarité qu’il subit, conséquence des politiques libérales, et le racisme quotidien”, pointe le syndicat, qui souligne que “la précarité s’étend” et “broie de plus en plus de vies, y compris la vie des étudiant-e-s”.

 Son engagement nétait pas égoïste ou égocentrique , nous confie Nelson. Ce militant lyonnais le croisait régulièrement.  Cétait un des plus engagés de notre groupe. Il y a deux semaines, il rigolait et blaguait avec nous. Il ne donnait pas limpression dêtre dépressif. Il ne se plaignait jamais de sa situation de précarité, il était toujours tourné vers la lutte et ne baissait pas les bras. 

Le jeune homme, brûlé à 90%, se trouve actuellement “entre la vie et la mort” au Centre des brûlés de l’hôpital Edouard Herriot de Lyon.

Bien quil ait voulu mettre fin à ses jours, il a survécu. Cependant, son geste de désespoir nest pas sans conséquence puisquil a été brûlé sur 90 % de son corps. Jusquà présent, personne na encore de certitude sur les raisons qui ont poussées le jeune homme à commettre un tel acte.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les raisons de son geste, mais dans un long message publié sur Facebook et relayé par Le Progrès, l’étudiant avait évoqué ses difficultés financières et justifié son geste par des revendications politiques, accusant notamment “Macron, Hollande, Sarkozy et l’UE” de “[l’avoir] tué”. “Luttons contre la montée du fascisme, qui ne fait que nous diviser, et du libéralisme, qui créé des inégalités. […] Mon dernier souhait, c’est aussi que mes camarades continuent de lutter pour en finir définitivement avec tout ça”, a-t-il souligné dans ce texte.

Les conséquences dun incendie ou dune brûlure sont souvent terribles. Par ailleurs, bien quil ait été accidentel, un incendie sest déclaré à Andelys la veille du 14 juillet 2019. Cet incendie a été causé par des feux dartifices qui ont été tirés la veille.

Quel drame. Un étudiant de 22 ans, originaire de Saint-Etienne, sest immolé par le feu vendredi après-midi à Lyon. Grièvement blessé, gravement brûlé, il a été transporté en urgence au service des grands brûlés de lhôpital Edouard Herriot, dans le 3e arrondissement de Lyon.

Samedi matin, il était encore entre la vie et la mort. 90 % de son corps serait brûlé, selon les pompiers. Le jeune homme, 22 ans, était membre du syndicat étudiant “Solidaires étudiants Lyon”. Cest un acte aussi politique. Le jeune homme sest immolé devant un bâtiment du Crous, rue Garibaldi, dans le 7e arrondissement.

Un étudiant de 22 ans entre la vie et la mort après sêtre immolé par le feu devant le CROUS de Lyon

“Aujourdhui, je vais commettre lirréparable, a écrit létudiant sur Facebook. Si je vise le bâtiment du Crous à Lyon, ce nest pas un hasard, je vise un lieu politique, le ministère de lenseignement supérieur et de la recherche, et par extension le gouvernement”. “Jaccuse Macron, Hollande, Sarkozy et lUE de mavoir tué, en créant des incertitudes sur lavenir de tous, jaccuse aussi Le Pen et les éditorialistes davoir créé des peurs plus que secondaires”, a-t-il notamment ajouté.

Avant de tenter de se suicider, le jeune homme a posté sur Facebook un long message où il évoque ses difficultés financières, le retrait de sa bourse étudiante. Il écrit aussi quil vise volontairement les locaux du Crous “je vise un lieu politique, le ministre de lenseignement supérieur et par extension le gouvernement”, peut-on lire sur son statut Facebook. 

Lyon : un étudiant simmole, les syndicats dénoncent “la précarité” à luniversité

Ce samedi, le syndicat dans lequel il milite, “Solidaires étudiants Lyon”, a réagi par communiqué : “La précarité détruit nos vies. Depuis vendredi après-midi, un de nos camarades et ami est entre la vie et la mort, à lhôpital. En grande précarité financière, privé de bourse, désespéré, il sest immolé par le feu devant le bâtiment du CROUS de Lyon. Nous navons pas suffisamment de mots pour crier notre douleur et notre tristesse. Notre dégoût, aussi, à légard de ces institutions qui lont poussé à lirréparable, comme il la expliqué dans un message poignant”.

“Cest un acte politique, un acte pour faire bouger les consciences”. Pour Laëtitia, la petite amie de létudiant stéphanois qui sest immolé ce vendredi à Lyon devant des bâtiments du Crous, la portée symbolique du geste de son conjoint ne fait pas de doute. Ce dimanche matin, le jeune homme est toujours entre la vie et la mort. 

Lyon : un étudiant simmole par le feu en pleine rue

“Car ce sont bien ces institutions inhumaines, cette précarité, cette violence trop commune que lEtat et lUniversité exercent contre les étudiant-e-s dans lindifférence générale qui ont guidé son geste, profondément politique, acte désespéré mais aussi et surtout geste de lutte contre un système fascisant et raciste qui broie. Elles sont à ce titre responsables et coupables”, poursuit le syndicat.

Politique.. à ce niveau il y a un problème psychologique dabord. Il faut être gilet jaune ou insoumis pour croire que le salaire à vie garanti et même sans travailler est une revendication cohérente 🤔 Désolé de souligner cela dans un cas aussi dramatique.

Se présentant comme "une camarade et par conséquent une amie" de la victime, la syndicaliste explique le geste du jeune homme par "une détresse due à la précarité". Cette précarité, note-t-elle, "fait que cet étudiant, comme une majorité détudiants et détudiantes en France, sont dans la survie et dans des situation extrêmement déplorables, aussi bien du point de vue du logement, de la nourriture, ou de laspect financier".

jm jundt ne melange pas les gilets jaune (qui boss en étant sous payés) et les insoumis qui sont un partie politique de fainéants fachistes contre le bon sens et la morale merci

Son acte ne saurait être réduit au seul désespoir, cest aussi à la portée politique. Dans son message, notre camarade décrit la précarité quil subit, conséquence des politiques libérales, et le racisme quotidien, pointe le syndicat, qui souligne que la précarité sétend et broie de plus en plus de vies, y compris la vie des étudiant-e-s. 

Lobservatoire de la pauvreté est supprimé par le régime LREM de Macron soutenu par Gérard Collomb. . Ce jeune a fait un geste incroyable, et quest-ce qui a motivé son geste ? Tous les grands médias ont apparemment fait le blackout sur ce geste. Pourquoi ? Noublions pas ce geste. Jamais.

Il accusait notamment Macron, Hollande, Sarkozy et lUE de [lavoir] tué. Luttons contre la montée du fascisme, qui ne fait que nous diviser, et du libéralisme, qui créé des inégalités. […] Mon dernier souhait, cest aussi que mes camarades continuent de lutter pour en finir définitivement avec tout ça, soulignait-il aussi dans ce message.

communiqué de Solidaires étudiants Lyon ; “En grande précarité financière, privé de bourse, désespéré, il sest immolé par le feu devant le bâtiment du CROUS de Lyon” et ils nont RIEN fait ? quand on se proclame solidaire on assume à 100 % pour aider la personne en détresse ; je suis bien placé pour le savoir ayant eu à assumer cela à plusieurs reprises (dont un cas dramatique) ! ou alors il ne faut pas quils sintitulent ainsi…

Il a chois sa mort. Beaucoup ne veulent pas voir quon nest plus dans les années 80/90: tout à crédit y compris létat. La start up nation de Jupiter va se réveiller avec un fort mal de tête et pire sur le marché de lemploi qui ne durera de 25 ans à 45 ans !

Le restaurant universitaire de Lyon devant lequel l'étudiant s'est immolé vendredi 8 novembre 2019

Dramatique, mais étant non pas en redoublement mais en TRIPLEMENT de sa seconde année de licence (sachant que le passage de 1ere en 2nde année est quasiment automatique), il est clair quil y a au départ un problème de réorientation (mais cela ne peut pas être imposé). Il sagit dun suicide (chaque jour il y en a dautres en France), un acte personnel, et il est trop facile de résumer cela à la faute du système.

À la une Sports région Football Football Amateur Rugby RCT Provence Rugby Auto moto Résultats classements Politique A la Une Municipales 2020 Economie À la une Hub Éco Entreprise Immobilier Hub Immo Hub Innovation Bourse Santé À la une Hub Santé Bien être Enfants Maladies chroniques Cancérologie Cardiologie Neurologie Innovations Senior Tourisme À la une Hub Tourisme Balades Voyages Sorties – Loisirs À la une Spectacles Féria Télé Cinéma Multimédia Gaming Montagne Histoire People Programmes télé BD Livres France – Monde météo 9° Vidéos Dernières vidéos Le 18-18 OM La Minute Santé La Minute Éco La Minute Immo La Minute Tourisme Adoptez-les avec la SPA Bon plan du week-end Avant-match OM Météo La Minute Innovation Jai testé pour vous Diaporamas Derniers Diaporamas Diaporamas OM Diaporamas Loisirs Diaporamas Montagne Diaporamas Locales Mer Montagne Écoplanète Fémina Provence Beauté Mode Shopping À table Déco Minots Nos rendez-vous A la une Evénements Magazines et hors-séries Jeux-concours Boutique Unes personnalisées Espace presse Belote en ligne Balades en Provence Carnet/Avis de décès Déposer un avis Consulter un avis Annonces Immobilier Auto-Moto Annonces légales Marchés publics Carnet Déposer un avis Consulter les avis Immobilier Auto-Moto Légales Marchés Publics Boutique Journal en ligne Kiosque sabonner menu se connecter En direct Région Faits divers Société OM Sorties – Loisirs Vidéos Nos rendez-vous Recherche