Lyon : un rassemblement devant le CROUS après limmolation dun étudiant originaire de Saint-Etienne – France 3 Régions

Lyon : un rassemblement devant le CROUS après l\immolation d\un étudiant originaire de Saint-Etienne - France 3 Régions

Qui est Anas K., létudiant de 22 ans qui sest immolé devant le Crous de Lyon ?

Comme dans plusieurs autres villes en France, des étudiants se sont mobilisés ce mardi matin après la tentative de suicide dun jeune homme de 22 ans vendredi à Lyon. Ce dernier a évoqué dans un message sur Facebook des difficultés financières et un geste politique. 

A Amiens, ils étaient une trentaine rassemblés devant les locaux du Crous dans le quartier Saint-Leu ce mardi vers 10h pour dénoncer les conditions de vie des étudiants. Une initiative de de la fédération syndicale étudiante après lappel lancé par le syndicat Solidaires Etudiants à Lyon. 

En hommage à létudiant de Lyon qui sest immolé le 8 novembre, et pour dénoncer la précarité des étudiants, le syndicat Solidaires Étudiant-e-s  invite à des rassemblements partout en France. A Besançon, cest sur le campus de la Bouloie que les étudiants sont appelés à se réunir à 18h. 

Une centaine détudiants étaient rassemblés ce mardi à la mi-journée sur le campus de lEsplanade à Strasbourg en soutien à l’étudiant qui s’est immolé par le feu, vendredi devant le CROUS de Lyon. Partis du bâtiment le Patio, ils devaient rejoindre à pied celui du CROUS.

Le 8 novembre, un étudiant s’est immolé par le feu devant le CROUS de Lyon. “Aujourd’hui entre la vie et la mort, cet étudiant militant de l’organisation syndicale Solidaires étudiant.e.s a voulu donner à son geste une dimension politique forte qui interpelle le gouvernement et crée une émotion considérable dans toute la communauté universitaire et au-delà : les conditions d’étude et de vie des étudiant.e.s se sont considérablement dégradées ces dernières années et cette situation n’est plus acceptable”, avaient prévenu les organisateurs de la marche strasbourgeoise par voie de communiqué.

Strasbourg. Une manifestation en soutien de létudiant qui sest immolé par le feu à Lyon

Le rassemblement était organisé à lappel dune intersyndicale de l’Université de Strasbourg*. Les organisateurs entendaient dénoncer « la précarité, la déshumanisation du monde universitaire » et montrer leur solidarité avec l’étudiant de Lyon.

Après limmolation dun étudiant de lUniversité de Lyon vendredi dernier, des rassemblements de soutien sont organisés dans toute la France ce mardi 12 novembre. À Bordeaux, la manifestation se tiendra devant le Crous à 18 heures. 

Besançon : Précarité des étudiants, un appel à un rassemblement étudiant est lancé devant le CROUS

Dans leur communiqué appelant à manifester, les organisateurs indiquent qu “Un étudiant et militant de l’organisation syndicale Solidaires étudiant.e.s s’est immolé par le feu le vendredi 8 novembre, devant le CROUS de Lyon. Aujourd’hui entre la vie et la mort, cet étudiant engagé a voulu donner à son geste une dimension politique forte qui interpelle le gouvernement et crée une émotion considérable dans toute la communauté universitaire et au-delà : les conditions d’étude et de vie des étudiant.e.s se sont considérablement dégradées ces dernières années et cette situation n’est plus acceptable”.

Cet acte démontre ce quon dit depuis des années, on arrive à une situation intenable, explique au Figaro Mélanie Luce, la présidente de lUnef, syndicat proche de la gauche. Cela montre quon est dans une situation de précarité tellement importante que des étudiants ne peuvent plus vivre. Mélanie Luce reproche au gouvernement actuel davoir baissé les aides au logement de cinq euros en 2017, puis de les avoir désindexées de lindice de revalorisation des loyers (IRL) en 2018, entraînant mathématiquement une perte de pouvoir dachat pour les étudiants qui en profitaient, alors que linflation continue de grimper.

Société. Strasbourg: une centaine de manifestants en soutien de létudiant qui sest immolé par le feu à Lyon

(*) CNT-STP 67, DICENSUS, FO ESR 67, SES-CGT, SNTRS-CGT, SNASUB-FSU, SNCS-FSU, SNESUP-FSU, Solidaires Étudiant.e.s Alsace, Sud Éducation Alsace

LÉtat et lUniversité  responsables Les deux organisations pointent du doigt la responsabilité des services de lÉtat et de lUniversité,  ces institutions inhumaines , qui  exercent contre les étudiant-e-s dans lindifférence générale qui ont guidé son geste, profondément politique, acte désespéré mais aussi et surtout geste de lutte .