Marseille – Miami : cinq jours d’échanges et de rencontres

Marseille - Miami : cinq jours d'échanges et de rencontres

Marseille – Miami : cinq jours d’échanges et de rencontres

La Métropole déploie sa stratégie d’internationalisation”, explique Jean-Philippe Hanff, le directeur général adjoint en charge du développement économique et de l’attractivité au sein d’Aix-Marseille Provence. Une stratégie qui n’a pas tardé à identifier Miami et les Etats-Unis sur la carte mondiale des points géo-économiques à considérer avec intérêt (comme le Japon, Hambourg ou le Maghreb). “Les missions doivent être basée sur l’attractivité et le développement économique. Notre objectif c’est la diplomatie économique, pour ouvrir les portes aux échanges”. Et Jean-Philippe Hanff de dire que bien sûr, “une mission se travaille dans la durée, la récurrence”. Celle menée à Miami permet “de faire exister la Métropole dans la compétition internationale, de générer du business pour nos entreprises des deux côtés et apprendre ce qui se fait ailleurs”.

On sait par exemple déjà que le cluster de l’aérospatial, Space Florida sera provençal en décembre prochain et ira faire un tour du côté de chez Team Henri-Fabre.

“Think big”, un mantra n’a jamais été aussi vrai. Et qui fonctionne bien en économie aussi.

L’international c’est encore la meilleure façon que l’on ait trouvé pour affiner des axes de développement économique. Territoire = entreprise : même combat. Reprocherait-on à une PME ou à un grand groupe d’aller voir ce qu’il se passe ailleurs ? “Lorsque les responsables élus d’un pays en rencontrent d’autres, il se créé des liens d’amitié, de considération et d’estime réciproque” souligne Jean-Claude Gaudin. Le maire de Marseille et président de la Métropole estimant que les liens noués avec Miami depuis 2015 sont la base “d’échanges économiques fructueux”. Et ça, c’est bon pour le plan de développement export du territoire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.