Marseille dit adieu à la Ligue Europa

Marseille dit adieu à la Ligue Europa

Lazio 2-1 OM : les notes des Olympiens

Pour le compte de la quatrième journée du groupe H en Europa League, Marseille se déplace à Rome pour y affronter la Lazio. Une rencontre qui dispose de très belles cotes chez notre partenaire Winamax. Bénéficiez de loffre de 100 € proposée par Winamax, pour un pari sans risque ! 

Rendez-vous ici pour parier sans risque et bénéficier dun remboursement jusquà 100€ sur votre premier pari !

Marseille jouera cette fin de Ligue Europa pour lhonneur. Après sa défaite sur le terrain de la Lazio (2-1), les Marseillais termineront au mieux troisièmes de leur poule.

Repositionné sur le côté gauche de la défense à cinq, on la pas mal vu dans le registre défensif, comme sur ce superbe retour dans les pieds de Parolo (18e). Parfois brouillon, il a commis beaucoup de fautes, mais a livré au final une prestation correcte.

« On savait que c’était un groupe très relevé, que c’était très compliqué mais on aurait dû au moins avoir quatre points après deux journées, on n’en avait qu’un. Voilà, maintenant il faut prendre ça aussi comme un mal pour un bien, il va falloir tout remettre sur le championnat, dès dimanche, parce qu’on s’est déplacés, qu’on est jeudi et que dans trois jours, il faut absolument gagner au Vélodrome. On aura besoin de notre douzième homme mais les joueurs, faut qu’ils soient comme aujourd’hui, c’est à dire déterminés, qu’ils jouent et qu’ils mettent notre public derrière nous, a lâché l’ancien coach de l’AS Roma. Maintenant, notre seul objectif, c’est de bien figurer dans les coupes nationales, d’aller le plus loin possible dans les coupes nationales, si possible gagner une des deux coupes nationales et surtout, bien évidemment, notre objectif prioritaire, c’est de finir sur le podium donc on veut se qualifier pour la Ligue des Champions et ça passe déjà par recoller au podium dès dimanche en gagnant. »

Il a largement contribué à la domination de lOM au milieu de terrain. Ses prises de balle et ses renversements de jeu ont fait le plus grand bien à sa formation. Cest lui qui récupère le ballon puis lance bien Thauvin pour la réduction du score à lheure de jeu. Remplacé par Payet à la 69e.

Quelques incursions qui ont créé le danger dans la défense italienne, puis une frappe détournée par Strakosha (42e). Il trouve la faille à lheure de jeu, du droit, sur un tir croisé après un bon service de Sanson. Émoussé, il a laissé sa place à Mitroglopu à la 82e.

EL : Sur la route de Rome, lOM chavire encore

On la vu par intermittence. Quelques bonnes séquences, dues au fait quil avait pas mal de liberté au milieu. Mais il a tout de même manqué de présence. 

Cest la troisième fois que les deux clubs se rencontrent. La première fois, cétait le 14 mars 2000 en deuxième phase de poule de la Ligue des champions. En vie dans sa poule grâce à une victoire contre Chelsea, lOM jouait sa qualification sur le terrain du futur champion dItalie. Ce sera une défaite 5-1 lourde avec un quadruplé de Simone Inzaghi, lactuel entraîneur des Laziales. Il sen était dailleurs expliqué lors de la conférence de presse du match aller, vous pouvez retrouver la séquence en cliquant ici. Cest Alen Boksic qui avait mis le dernier but des Romains, le Croate navait évidemment pas célébré face à la formation avec laquelle il a été champion dEurope en 1993. Un match qui avait été cauchemardesque pour Yannick Fisher, remplacé à la mi-temps par Richard Martini, qui navait pas fait beaucoup mieux. 

Une sortie peu académique de la tête (6e), puis plusieurs ballons au pied bien négociés par la suite. Il est impuissant sur la tête de Parolo qui ouvre le score pour la Lazio juste avant la pause et ne peut pas non plus faire grand-chose sur le but de Correa. Il évite le pire en sortant deux parades face à Immobile (71e, 73e) puis au-devant de Milinkovic-Savic (76e).

Le 27 juillet 2005, un OM en pleine reconstruction avec Jean Fernandez tire la Lazio pour le deuxième tour de la Coupe intertoto. Le match aller a lieu en Italie et si la Lazio nest plus un prétendant au titre en Série A, la formation reste redoutable avec toujours Simone Inzaghi, Igli Tare, Goran Pandev, Massimo Oddo… et surtout Paolo Di Canio, le sulfureux avant-centre, qui ne cache pas son admiration de Mussolini. En première période, il sera sur le point den venir aux mains avec Abdoulaye Méïté, le capitaine olympien du soir. Et ce sont les deux hommes qui marqueront pour leur équipe (1-1). Au retour, grâce à un super Mamadou Niang, lOM avait déroulé avec un 3-0. 

OM : Mandanda et Amavi éjectés face à la Lazio

Pour son retour à lOlimpico, il a montré une grosse envie, tentant sa chance sur des frappes lointaines. Dans le jeu, il a été plutôt intéressant, notamment dans la récupération.

Monsieur Bezborodov nest pas un inconnu pour lOM. En effet, en octobre 2015, il était arbitre de surface lors de la défaite de lOM face à Liberec au Vélodrome 1-0, en phase de poule de Ligue Europa. Quelques années auparavant, en décembre 2010, il était au sifflet dun OM-Chelsea en Ligue des Champions. Pour ce dernier match de la phase de groupe, où lOM était déjà qualifié, les Olympiens sétaient imposés 1-0 au Vélodrome grâce à un but de Brandao en fin de match. Anecdotique car cétait avant tout le soir du retour de Didier Drogba au Vélodrome.

Replacé dans laxe dune défense à cinq, il est dabord sorti vainqueur de plusieurs duels, face à Correa (19e), puis quelques minutes plus tard face à Parolo (34e). Sur une sortie de balle, il perd le ballon qui débouche sur louverture du score de Parolo. Par la suite, il a été en difficulté récoltant un carton jaune en fin de match pour une faute sur Immobile.

À cause de cette quatrième défaite de suite toutes compétitions confondues (1-2), lOM est donc déjà éliminé de la Coupe dEurope. Troisième du Groupe H avec un seul petit point en quatre journées, Marseille se situe effectivement à huit points de la Lazio et à onze longueurs de Francfort, vainqueur à lApollon (3-2). Les deux prochains matchs européens compteront pour du beurre. Un véritable déshonneur pour le finaliste sortant…

Garcia passe en 3-5-2, la liste de DD et de bonnes nouvelles de Doria… les 3 infos OM de ce jeudi

Une frappe en première période (24e), pas assez précise pour inquiéter le portier romain. Il a multiplié les appels, et failli offrir légalisation aux siens en fin de match, mais Strakosha fait la parade. Dans lensemble, il na pas assez pesé.

Au retour des vestiaires, Correa doublait rapidement la mise pour Rome dun tir croisé (2-0 à la 55e). Laffaire semblait donc pliée, mais Thauvin redonnait espoir à son équipe en marquant du pied droit suite à un service de Sanson (2-1 à la 59e). Sans suite au final, puisque Strootman (65e) et Njie (90e+5) loupaient le coche, tout en sachant que la Lazio aurait pu alourdir lécart sans les arrêts décisifs de Pelé (71e, 76e).

Seul dans les six mètres, il ne parvient pas à tromper Strakosha alors quil avait hérité dun ballon dévié par Thauvin en tout début de match. Il a bien animé son couloir droit, multipliant les appels. Il effectue un retour salvateur en fin de match, qui évite un troisième but aux Italiens. Défensivement, il na pas brillé.

Deux semaines après la claque reçue contre la Lazio au Vélodrome (1-3), le club phocéen navait plus le droit à lerreur dans le match de la dernière chance. Sauf que malgré une bonne première période, marquée par une énorme occasion loupée de Sakai (7e), lOM chutait juste avant la mi-temps à cause dune tête de Parolo, qui profitait pleinement des largesses défensives marseillaises (1-0 à la 45e+1).

Le replay de la conférence de Rudi Garcia #LAZIOOM

Garcia laurait laissé sur le banc, on ne lui en aurait pas voulu. Le Réunionnais, entré à la 69e minute, a été transparent, et a perdu les quelques ballons quil a eu à jouer.

Luiz Gustavo au micro de RMC Sport 1: “On est très déçu de  sortir déjà dune compétition dans laquelle on a été finalistes. Il faut se concentrer sur la Ligue 1 et les Coupes. Ce nest pas le niveau de lOM. Les problèmes défensifs ? Cest toujours pareil. On a besoin de tous défendre, comme une équipe. Pour linstant on nest pas à ce niveau. On prend direct un but. Si on défend tous ensemble, je pense quon peut éviter de prendre des buts. On en peut pas lâcher. Cest un moment difficile. Il faut rester ensemble. Si on reste ensemble, on va sortir de cette situation. On va devoir montrer notre caractère.”

Une entrée en jeu à la 80e pas vraiment convaincante. Il perd un ballon qui est tout près doffrir le troisième but aux Romains. Il sest mis au niveau de ses partenaires de la défense.

Maxime Lopez au micro de RMC Sport 1: “Cest une très grosse désillusion. On aurait aimé vivre cette expérience encore une fois. On se laisse aller une minute et on prend un but. Ils sont plus tueurs. Cest ce quil nous manque un peu. Toute léquipe manque de confiance, de grinta. On va revenir. Je ne me fais pas de souci. Cest une période compliquée. Peut-être quon harcèle un peu moins, peut-être quon fait moins les efforts ensemble. Cest important de battre Dijon avant la trêve.”

OM – Luiz Gustavo : “On ne peut pas lâcher”

Il na pas pris de risques, dégageant dans un premier temps en touche directement les ballons chauds qui se sont présentés à lui. Puis il flanche juste avant la pause, en se faisant bouger par Parolo dans les airs, qui donne lavantage aux Romains. Pas plus serein par la suite, il devient de plus en plus inquiétant.

Florian Thauvin au micro de RMC Sport: “Cest un peu dur. On traverse une période compliquée. On na pas de réussite. On a travaillé tous ensemble en équipe. Il y a des choses un peu meilleures. Individuellement et collectivement, on doit faire plus. Je ne suis pas inquiet. Cest même collectif que lannée dernière, ça va revenir. Il faut faire le dos rond. Ce quil faut, cest se battre tous ensemble.”

Souvent limite dans ses interventions, il récolte un carton jaune après la pause (52e). Passif sur le deuxième but romain, il sest fait manger dans les duels par les attaquants italiens. En souffrance quand le jeu sest accéléré, il a été à la dérive. Remplacé par Bouna Sarr en fin de rencontre.

Les mauvais résultats senchainent, et de lavis général, cest surtout lattitude des joueurs qui agace. Les Olympiens ne sont plus aussi déterminés et volontaires que la saison passée, et les conséquences sont immédiates. Très mécontent du non-match livré par ses troupes à Montpellier, Rudi Garcia a comme promis décidé de trancher dans le vif. Repos forcé ou décision sportive, cest pour le moment difficile à dire, mais Steve Mandanda et Jordan Amavi seront mis de côté pour le match face à la Lazio Rome. Le gardien marseillais na plus la même réussite, ni la même emprise sur le groupe, tandis que larrière gauche multiplie les boulettes sans être trop dérangé, puisquil na pas de véritable concurrent à son poste.

Lazio-OM : Luiz Gustavo en défense, Lopez et Njie titulaires… Comme prévu, Rudi Garcia change tout !

Pour plus de lisibilité, la rédaction du Phocéen vous fait découvrir sa nouvelle grille de notation :

– de 2.5 à 4 – LES FLOPS : Le joueur est passé à côté de son match, il est clairement dans les flops

Quasiment éliminé de lEuropa League, Marseille va surtout tenter de redresser la barre après sa mauvaise série, ce jeudi face à la Lazio.

– de 4.5 à 5 – MEDIOCRE : Le match est considéré comme médiocre, cest-à-dire quil est en dessous de la moyenne. Le joueur na pas donné satisfaction.

Lazio – OM / Gustavo : “Cest toujours pareil”

– de 5.5 à 6 – CORRECT. Mais à ce niveau, les professionnels doivent apporter plus à leur équipe. La prestation nest pas forcément satisfaisante…

– de 6.5 à 7 – SATISFAISANT : Enfin ! Le match est considéré comme bon. Le joueur a effectué une bonne partie, même sil peut mieux faire. Il a fait le boulot comme on dit dans le jargon.

Interrogé sur le début de saison dAdil Rami et Steve Mandanda, Rudi Garcia annonce quil y aura du changement.

– de 7.5 à 8.5 – LES TOPS : Très bon match. Le joueur a apporté tout ce quil pouvait à son équipe et on ne peut pas lui demander beaucoup plus.

– de 9 à 10 – EXCEPTIONNEL . Ne nous y trompons pas, ces notes ne seront pas souvent de sortie. Elles salueront une partie extraordinaire dun de nos Olympiens.