Marseille : les cloches de la Bonne Mère sonnent par solidarité pour Notre-Dame de Paris – France 3 Régions

Marseille : les cloches de la Bonne Mère sonnent par solidarité pour Notre-Dame de Paris - France 3 Régions

Reconstruction de Notre-Dame : la famille Pinault renonce à sa réduction dimpôt

Les promesses de dons pour reconstruire Notre-Dame de Paris, dévastée lundi par le feu, sélevaient mercredi après-midi à 850 millions deuros.

La première, avec le numéro un mondial du luxe LVMH, a promis 200 millions, tandis que la seconde a annoncé deux dons de 100 millions deuros, lun via lOréal, lautre via sa fondation.

La troisième famille, Pinault, qui possède le groupe Kering, a quant à elle annoncé débloquer 100 millions deuros. Elle est également pour linstant la seule à avoir renoncé à lavantage fiscal lié à ce type de dons.

Lentreprise Total, qui se présente comme le "premier mécène de la Fondation du Patrimoine", est la société qui a offert le plus gros chèque avec un "don spécial" de 100 millions deuros. 

Dans le Loiret, Christophe Villemain, président du groupe Villemain et de lentreprise Restauration orléanaise contruction (Roc) à Saint-Cyr-en-Val, estime lannonce du chef de lÉtat “ambitieuse”. Alors que lheure est à la sécurisation et à lexpertise de lédifice historique, le spécialiste estime plutôt que “la reconstruction peut être achevée en moins de 10 ans”.Une partie du toit sest effondré, sécroulant à lintérieur de lédifice. Photo AFP

Incendie de Notre-Dame de Paris : lenquête continue pour déterminer lorigine des flammes – LCI

Via sa holding familiale, le géant français de laffichage publicitaire JCDecaux a promis 20 millions deuros.

Plusieurs banques ont aussi contribué, BNP Paribas va débloquer 20 millions deuros, BPCE et la Société Générale ont promis 10 millions deuros chacun et Crédit Agricole, via sa fondation, donnera 5 millions deuros pour les mesures de sauvegarde durgence.

Depuis mardi, la Fondation du patrimoine a notamment lancé une collecte nationale. Les donateurs doivent rester prudents et ne pas donner à nimporte qui. La Conférence des évêques de France (Cef) rappelle que “quatre organismes seulement sont habilités à recevoir des dons” : la Fondation Notre-Dame, la Fondation du Patrimoine, la Fondation de France, et enfin le Centre des monuments nationaux (CMN). 

Autres dons significatifs: ceux de lassureur Axa qui mobilisera une enveloppe de 10 millions deuros, tout comme le laboratoire Sanofi. 

Alors que les dons pour la reconstruction de la cathédrale parisienne approchent du milliard deuros, Le Parisien explique que le joyau darchitecture en partie ravagé par les flammes nétait pas assuré. Assurer ses monuments historiques et, au-delà, ses biens immobiliers, nest pas une obligation pour lÉtat français. Le Parisien, relayant une source gouvernementale, révèle ainsi que la cathédrale Notre-Dame de Paris nétait pas couverte par la moindre assurance.

Disney qui avait produit le film "Le Bossu de Notre-Dame" en 1996 va offrir cinq millions de dollars (4,4 millions deuros). 

Autre problème, et pas des moindres : le manque de personnels en mesure deffectuer les travaux. Trouver suffisamment  dartisans capables de travailler la pierre, le bois, le plomb, le verre… est un défi pour le secteur dans toute lEurope, déclarait Francis Maude, directeur dun cabinet darchitecte ayant participé à la restauration du château de Windsor et à lactuel chantier du palais de Westminster. Dautant que si la décision est prise de la restaurer à lidentique, les artisans devront être très spécialisés sur les techniques de construction utilisées à lépoque de lédification de la cathédrale. 

La Française des Jeux a de son côté promis de laisser sa part – environ 2 millions deuros – du loto de Pâques organisé samedi et la société informatique française Capgemini a annoncé verser un million deuros. 

Cependant, alors quil est parfois compliqué de trouver les fonds pour la restauration de ces gigantesques bâtiments, lélan de solidarité autour de Notre-Dame de Paris a permis de rassembler des centaines de millions deuros en quelques heures, chiffre qui ne cesse daugmenter. Cela pourrait permettre de financer les artisans en question pour les pousser à rejoindre le chantier. Reste à savoir si cela se fera au détriment dautres édifices du patrimoine français actuellement en difficultés. 

Les frères Bouygues, via leur holding familiale SCDM ont donné 10 millions deuros, tout comme Marc Ladreit de Lacharrière qui contrôle la société dinvestissement Fimalac, "pour la restauration de la flèche". 

Je veux que la reconstruction soit achevée dici cinq années, lâchait Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée le 16 avril. Une promesse qui va dans le sens dAnne Hidalgo, qui a annoncé quelle souhaitait voir Notre-Dame de Paris retrouver toute sa splendeur pour les Jeux Olympiques 2024 organisés à Paris. Mais au vu des dégâts causés par lincendie, cette promesse pourrait bien ne jamais être tenue.

La Brésilienne Lily Safra et la fondation au nom de son mari Edmond Safra, banquier syro-brésilien décédé en 1999, ont annoncé un don de 10 millions deuros.

Rapidement, alors que lincendie venait dêtre éteint, les experts avançaient des chiffres concernant la reconstruction. Pour Stéphane Bern, chargé de mission pour le patrimoine par Emmanuel Macron, rebâtir pourrait prendre entre dix et vingt ans. Éric Fischer, directeur de la Fondation de lOeuvre Notre-Dame, qui veille sur la cathédrale de Strasbourg, affirme lui que cela prendrait des décennies. 

Restauration de Notre-Dame. Les très riches heures de la reconstruction de la cathédrale

Henry Kravis, cofondateur du fonds dinvestissement américain KKR, et son épouse Marie-Josée Kravis, "attristés par lincendie", ont annoncé contribuer à hauteur de 10 millions de dollars (8,85 millions deuros).

Plusieurs participants ont assuré que lobjectif de rebâtir Notre-Dame était "réalisable", le président du Sénat estimant quil sagissait dune "affaire de volonté". Tous ceux qui auront leur mot à dire étaient présents. Emmanuel Macron a présidé mercredi 17 avril une réunion de mobilisation à lÉlysée pour organiser la reconstruction de Notre-Dame en cinq ans, une performance jugée "réalisable" par plusieurs intervenants."Cinq ans pour la réouverture de Notre-Dame est tout à fait plausible", a déclaré Stéphane Bern, chargé de mission sur le patrimoine auprès dEmmanuel Macron, à lissue de la réunion. Présent à la réunion, Jean-Louis Georgelin, 70 ans, a été nommé dans la matinée "Monsieur reconstruction" de la cathédrale après lincendie de lundi.

Incendie de Notre-Dame: Macron reçoit jeudi les pompiers intervenus

Une vente aux enchères de coffrets de vin Château Mouton Rothschild, dont le résultat devait être consacré à la rénovation du château de Versailles, sera finalement allouée à Notre-Dame. Elle a rapporté plus de 870.000 euros. 

Cet épisode a remis sur le devant de la scène un vieux débat sur les effets de la défiscalisation des dons des particuliers ou des entreprises. Certains dénoncent en effet un système avantageux pour le secteur privé, et payé par les contribuables. Dans les faits, dire que ces dons coûteraient de largent à lÉtat est cependant inexact: il ne sagit pas de fonds remboursés par ladministration fiscale aux donateurs, donc de sorties de capitaux, mais plutôt dun manque à gagner, estimé par la Cour des comptes à 902 millions deuros en 2017 pour la partie concernant les entreprises, dans un rapport publié en novembre dernier, une somme similaire au budget consacré par lÉtat au patrimoine. Les experts ajoutaient par ailleurs que le dispositif nétait pas suffisamment surveillé par lÉtat, dépassé par la croissance de cette dépense fiscale. Si cette dépense fiscale est une dépense de guichet et ne peut donc pas, en temps réel, être régulée, le suivi assuré par lEtat se révèle presque inexistant, relevait la Cour.

Enfin, 21 millions deuros ont déjà été récoltés par la Fondation de France et 12,3 millions auprès des particuliers par la Fondation du Patrimoine, deux organismes chargés de collecter de largent. Le centre des monuments nationaux a annoncé avoir reçu 1,2 million deuros. 

Les sept départements franciliens ont promis 20 millions deuros, tandis que la région Ile-de-France a alloué une "aide durgence" de 10 millions deuros.

De plus, lauteur de la loi sur le mécénat, Jean-Jacques Aillagon, a précisé ce mercredi que la déduction fiscale navait pas été conçue pour enrichir des gens, mais plutôt pour permettre à chacun de payer une partie de son impôt en laffectant à des causes dintérêt général. Ce principe vise ainsi à flécher les dépenses des contribuables en les incitant à donner pour des causes considéré comme dutilité publique. Il est aussi limité par certaines barrières: pour les individus, la loi impose une limite haute de 20% du revenu imposable du foyer, tandis que le mécénat dentreprise ne peut dépasser 5 pour mille (0,5%) du chiffre daffaires annuel hors taxe pour un don fait à une œuvre dintérêt général.

Plusieurs régions françaises ont aussi contribué, plus modestement à leffort: lAuvergne (2 millions), lOccitanie (1,5 million) et les Alpes-Maritimes (au moins un million). La métropole de Toulouse a aussi annoncé un don dun million deuros.

La somme pourrait grimper dans les prochains jours, dautres régions ayant proposé de participer à la souscription nationale sans donner de montants chiffrés. 

LAssociation des Maires de France et lAssociation des Petites villes de France ont aussi envoyé des communiqués pour appeler les communes au don. 

Luniversité catholique américaine University of Notre Dame, dans lIndiana, a promis un don de 100.000 dollars pour "larchitecture gothique exquise" de léglise, selon son président. 

Le gouvernement albanais a annoncé un don de la même somme tandis que la ville hongroise de Szeged qui sestime redevable de laide apportée par Paris lors de terribles inondations en 1879 a annoncé donner 10.000 euros. 

Parisiens et touristes sont venus constater les dégâts de l'incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris la veille au soir.

Alors que les pompiers étaient toujours à pied doeuvre, la famille Pinault sétait empressée dannoncer un don de 100 millions deuros pour le chantier de réhabilitation de Notre-Dame de Paris, dévastée lundi par un violent incendie. Elle précise ce mercredi quelle ne fera “pas valoir lavantage fiscal” auquel pouvait prétendre sa donation.  

“La donation pour Notre-Dame de Paris ne fera lobjet daucune déduction fiscale. La famille Pinault considère en effet quil nest pas question den faire porter la charge aux contribuables français”, indique dans un communiqué François-Henri Pinault, président de la holding familiale et PDG du groupe de luxe Kering.