OM : Beye désigne le responsable du fiasco à Marseille – Foot01.com

OM : Beye désigne le responsable du fiasco à Marseille - Foot01.com

Rudi Garcia, après OM-OL : Cest un échec, cest évident

Le divorce est bel et bien consommé. Entre l’Olympique de Marseille et ses supporters, les relations sont plus que chaudes. Dimanche matin, un supporter des South Winners, que nous avons rencontré, avait prévenu : « Que l’on gagne ou pas, ça ne change rien. On veut que Garcia et Eyraud s’en aillent. Limite on en est à souhaiter une défaite ». Le ton était donné avant l’Olympico. Et le ton allait encore monter une fois dans le stade. Pendant l’échauffement des Phocéens, les Fanatics ont été les premiers à dégainer une banderole. « Vous n’avez ni les épaules, ni les couilles pour porter notre maillot ! Cassez-vous ! »

Puis, ça a été au tour des South Winners, qui fêtaient d’ailleurs ce dimanche leur 32ème anniversaire. Et ils y ont été beaucoup plus fort. Vingt-trois petites banderoles affichant toutes le mot “project” en référence à l’OM Champions Project, ont été déployées. On a pu lire ainsi “échec project”, “tisane project, “arrogant project”,”désastre project”, etc… En bas de la tribune, une banderole avec les termes “champions project”, elle, était barrée. Des messages clairs et limpides adressés à une direction olympienne, et notamment le président plus jamais pointé du doigt. Il y a eu une banderole “Eyraud dehors”.

L’OL accentue son avance sur l’ASSE. Dimanche soir, le club rhodanien n’a fait qu’une bouchée de l’Olympique de Marseille à l’Orange Vélodrome (3-0), en match de clôture de la 36e journée de Ligue 1. Maxwel Cornet (25e, 86e) et Moussa Dembélé (84e) ont profité des errements défensifs d’une formation phocéenne réduite à dix après l’expulsion de Duje Caleta-Car (67e).

Comme lui, Rudi Garcia, qui ne s’est pas montré très bavard après la rencontre (voir vidéo), est aussi dans la ligne de mire des fans marseillais. Il a même été autant sifflé que les Lyonnais lors de l’annonce des compositions d’équipe. C’est dire…Dans ce contexte particulièrement tendu, les pensionnaires de l’Orange Vélodrome ont vécu une soirée assez étrange. Après l’ouverture du score de Maxwel Cornet (0-1, 24e), les supporters phocéens ont envoyé quelques sifflets. Mais cela a été autre chose suite au troisième but de l’OL. Une partie des fans a commencé à quitter le stade. Alors que le virage sud lançait des “direction démission”, le virage nord répondait avec des “Garcia démission”.

Si les Gones, troisièmes à six points de Lille, n’ont plus l’espoir d’accrocher la deuxième place, le podium est en vue avec quatre points d’avance sur les Verts à deux journées de la fin de saison. Pour les Phocéens de Rudi Garcia, sixièmes, les derniers espoirs d’une qualification en Ligue Europa se sont définitivement envolés.

Puis, sentant que l’atmosphère devenait pesante dans le stade, des CRS ont été envoyés au pied des virages. Une fois le coup de sifflet final donné, la tension ne redescendait pas. “L’OM c’est nous”, ont lâché des supporters dans les virages comme le rapportent nos confrères de La Provence. Ces derniers expliquent que des gaz lacrymogènes ont été utilisés dans puis devant le stade où des débordements ont éclaté après la rencontre. Sept personnes ont été interpellées précise d’ailleurs le média local. La fin de saison est plus que jamais sous tension pour une formation marseillaise qui ira à Toulouse avant de recevoir Montpellier.

Cette fois, en cas de non qualification pour l’Europe, il pourrait bien faire ses valises. Mis à mal par le vestiaire, où il ne serait plus soutenu par les cadres, le technicien olympien est sur un siège éjectable.

Lheure des bilans et des projections approche. Qui sont les coupables de cette saison complètement ratée par lOM ?

Sur la sellette, Rudi Garcia assure ses arrières

Pour Habib Beye (consultant Canal+), le principal responsable de léchec se nomme Rudi Garcia : “Cette saison, lOM cest encore 0 point sur 18 possibles contre le Top 3, cest-à-dire le Paris Saint-Germain, Lille et Lyon. Et si on inclut Saint-Etienne, cest 3 points sur 24. Je trouve que ce qui fait la différence dans ces matchs-là, cest laspect tactique”. Une démonstration mathématique implacable au regard du bilan de Rudi Garcia face aux gros. Une déclaration peu surprenante de la part de lancien défenseur marseillais, qui ne lâche pas le coach de lOM depuis plusieurs semaines.

Mais s’ils n’ont plus grand chose à jouer cette saison, les Marseillais sont surtout incertains pour leur avenir. Comme l’explique l’Equipe, des postes sont menacés à tous les niveaux.

Un autre ancien stoppeur de lOM, William Gallas, ne partage pas à 100% lanalyse dHabib Beye. Lancien international français a donné son point de vue dans les colonnes de Onze Mondial : “Cest lun des fautifs, oui. Parce que cest lui lentraîneur, cest lui qui doit orienter son équipe vers la victoire. Après, vous avez les dirigeants (…) et les joueurs aussi. Parce quil ne faut pas oublier que ce sont les joueurs qui sont sur le terrain, ce sont les joueurs qui font les prestations”. Pas de jaloux.

Enfin, le chroniqueur Daniel Riolo sest montré inquiet pour lavenir de lOM pour RMC Sport : “Lille cest clair, Lyon cest clair, et lOM aussi, dans un sens négatif. Le niveau technique du match a été très faible pour un choc. Concernant lOM, si cest foutu pour cette année, je suis inquiet pour la suite, vraiment. Il y a beaucoup de choses qui sont très inquiétantes, dans ce club”. Cest dit. LOM devrait vivre un mercato capital cet été pour la suite du projet lancé au début de la saison 2016-2017.

Voir le diaporama🚨 Inter – Chievo : les équipes officielles !Voir le diaporama🚨OM – OL : les équipes officiellesVoir le diaporama🚨AS Rome – Juventus Turin : les équipes officielles !Voir le diaporama🚨 Barça-Getafe : les équipes officiellesVoir le diaporama🚨 Real Sociedad-Real Madrid : les équipes officielles !Partenairesà lire aussi Lire larticle🚨 Inter – Chievo : les équipes officielles ! Lire larticleSM Caen / Mercadal : “On est programmés pour aller au bout” Lire larticleNantes : Moutousammy courtisé par un gros dAllemagne Lire larticleJuventus : un indice sur lavenir de Massimiliano Allegri ? Lire larticleReal Madrid : la statistique inquiétante du Real de Zidane Lire larticleLyon : Marcus Thuram en approche ? Lire larticleOnze dOr 2019 : les votes sont ouverts Lire larticleChelsea – Arsenal : larbitre de la rencontre connu !Onze Mondial est un magazine de football historique dans le paysage de la presse écrite française avec plus de 40 ans dexistence. Dans le giron du groupe Horyzon depuis 2016 dont il est le pilier de la verticale sport, Onze Mondial est le média foot qui se transmet de père en fils traitant de lactualité du ballon rond avec des news, des dossiers, des interviews exclusives et toutes les grandes compétitions en direct.