Flambée de violences à Marseille sur fond de trafic de stupéfiants – Le Figaro

Flambée de violences à Marseille sur fond de trafic de stupéfiants - Le Figaro

Marseille : une dizaine de blessés par balles dans deux cités des quartiers nord

Une dizaine de personnes ont été blessées par balles durant le week-end à Marseille, dans deux cités des quartiers nord de la ville. Un déchaînement de violence face auquel la sénatrice socialiste Samia Ghali a réclamé un comité ministériel de sécurité pour la cité phocéenne.

Les premiers blessés ont été relevés dans la nuit de samedi à dimanche dans la cité de la Bricarde, dans le 15e arrondissement de la cité phocéenne, près dun point de trafic de drogue connu. Visés par des tireurs à moto, deux hommes de 19 et 21 ans ont été touchés aux jambes, ont précisé à lAFP les marins-pompiers de la ville, confirmant les informations de La Provence.

IdentificationPolitique de confidentialité Je consens au traitement de mes données personnelles conformément à la Politique de Confidentialité à des fins de création dun compte personnel sur le site. Sinscrire* Tous les champs sont obligatoires Veuillez confirmer votre email en suivant les instructions qui vous ont été envoyées à ladresse OkRéinitialiser le mot de passeVeuillez saisir votre adresse de messagerieVeuillez saisir les caractères de limage ci-dessousRéinitialiserIdentificationPolitique de confidentialité Des instructions pour réinitialiser votre mot de passe ont été envoyées à ladresse OkSinscrireAvez-vous un compte sur fr.sputniknews.com?OuiNonSinscrire Bonjour, ! Email:Mot de passe:Se rappeler de moiConnexionJe nai pas de compte sur fr.sputniknews.comSinscrireMot de passe oublié?Politique de confidentialitéOkSinscrire Bonjour, ! Email:Pseudo:SuivantIdentificationJe possède un compte sur fr.sputniknews.com Je consens au traitement de mes données personnelles conformément à la Politique de Confidentialité à des fins de création dun compte personnel sur le site avec lutilisation du/des module(s) des réseaux sociaux. OkSupprimer votre profilEtes-vous sûr de vouloir supprimer votre profil fr.sputniknews.com?OuiNonVotre profil a été supprimé! Vous avez 30 jours pour le rétablir en cliquant sur le lien dans lemail qui a été envoyé à ladresse indiquée à linscription.Fermer Bonjour, ! Nous nous engageons à protéger vos informations personnelles et nous avons mis à jour notre Politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de lUE qui est entré en vigueur le 25 mai 2018.

Selon La Provence, une troisième personne a été blessée lors de cette fusillade, une jeune femme de 20 ans a priori venue sur place en tant que consommatrice. 

Au même moment, vers 01h00 du matin dimanche, les marins-pompiers ont été appelés dans une autre cité de la ville, aux Rosiers, dans le XIVe arrondissement. Pour un feu dappartement dabord. Sur place, ils vont finalement intervenir dans deux autres appartements, pour deux hommes de 25 et 26 ans blessés par balles dun côté, puis deux hommes de 35 et 40 ans blessés à coups de couteau de lautre. À chaque fois, les différends sont a priori dorigine privée.

Au même moment, vers 1h00 du matin dimanche, les marins-pompiers ont été appelés dans une autre cité de la ville, aux Rosiers, dans le 14e arrondissement. Pour un feu dappartement dabord. Sur place ils vont finalement intervenir dans deux autres appartements, pour deux hommes de 25 et 26 ans blessés par balles dun côté, puis deux hommes de 35 et 40 ans blessés à coups de couteau de lautre. A chaque fois, les différends sont a priori dorigine privée.

Les premiers blessés ont été relevés dans la nuit de samedi à dimanche dans la cité de la Bricarde, dans le 15e arrondissement, près dun point de trafic de drogue connu. Visés par des tireurs à moto, deux hommes de 19 et 21 ans ont été touchés aux jambes, ont précisé les marins-pompiers de la ville.      Au même moment, vers 1h du matin dimanche, les marins-pompiers ont été appelés dans une autre cité de la ville, aux Rosiers, dans le 14e arrondissement. Pour un feu dappartement dabord. Sur place ils vont finalement intervenir dans deux autres appartements, pour deux hommes de 25 et 26 ans blessés par balles dun côté, puis deux hommes de 35 et 40 ans blessés à coups de couteau de lautre. A chaque fois, les différends sont a priori dorigine privée.      Mais la tension nest pas retombée dimanche aux Rosiers, avec encore un homme blessé par balles, en fin de journée. Agée de 22 ans, la victime a été transférée à lhôpital nord et son pronostic vital est engagé. 

Mais la tension nest pas retombée dimanche aux Rosiers, avec encore un homme blessé par balles, en fin de journée. Agée de 22 ans, la victime a été transférée à lhôpital nord et son pronostic vital ne serait plus engagé.

Appelés aux Rosiers à 18h36, les marins-pompiers ont également dû intervenir à 500 m de là, à 18h44, suite à une bagarre entre bandes, près du McDonalds Saint-Barthélémy, dans le quartier Sainte-Marthe. Là ce sont cinq hommes âgés de 23 à 39 ans qui sont blessés, par des tirs de petit calibre selon le quotidien régional.

Dans un communiqué, la sénatrice des Bouches du Rhône Samia Ghali dénonce  le manque de prise de conscience de la gravité des scènes de guerre qui frappent Marseille . Elle dit avoir officiellement saisi le ministre de lInterieur pour lui demander  la tenue immédiate dun comité ministériel de sécurité pour Marseille accompagné dun plan claire et coordonné au plus haut niveau de lEtat pour, enfin, sortir les Marseillais de cette prise dotage permanente .

Cest face à cette flambée de violence, et notamment le cas de la Bricarde, que la sénatrice Samia Ghali a réclamé au ministre de lIntérieur, dans un communiqué,  la tenue immédiate dun comité ministériel de sécurité pour Marseille, accompagné dun plan clair et coordonné au plus haut niveau de lEtat pour, enfin, sortir les Marseillais de cette prise dotage permanente.

Une fusillade a éclaté dans la nuit de samedi à dimanche dans la cité de la Bricarde, à Marseille, rapporte La Provence. Deux jeunes, âgés de 19 et 21 ans et inconnus des services de police, ont été blessés par balles alors quils se trouvaient au pied dun immeuble, proche dun point de deal. Selon le quotidien régional, les tireurs ont pris la fuite à moto et une dizaine de douilles ont été retrouvées sur place.

Nous devons protéger les Marseillais de ces commandos de guerre, a insisté la sénatrice socialiste des Bouches-du-Rhône en dénonçant le déficit de moyens et de stratégie de sécurité dans la ville. 

La sénatrice socialiste des Bouches-du-Rhône, Samia Ghali demande au ministre de lIntérieur la tenue dun comité interministériel de sécurité face à ces scènes de guerre qui frappent Marseille : “Vous avez des jeunes armés qui ont 13 et 14 ans. Cette violence ne diminue pas donc et repart de plus belle. Il faut un comité interministériel cest tous les ministères celui de lemploi, de la formation, de linsertion, de léducation pour trouver une solution pour une sécurité pérenne.”

Les violences se multiplient à Marseille. Une dizaine de personnes ont été blessées par balles durant le week-end, dans deux cités des quartiers nord de la ville. Un déchaînement face auquel la sénatrice socialiste Samia Ghali a réclamé un comité ministériel de sécurité pour la cité phocéenne.