Municipales 2020 à Marseille: Le rapport de la chambre régionale des comptes, un pieu dans le pied de la… – 20 Minutes

Municipales 2020 à Marseille: Le rapport de la chambre régionale des comptes, un pieu  dans le pied de la… - 20 Minutes

Municipales à Marseille: duel entre Martine Vassal et Bruno Gilles pour linvestiture

Retour à laccueil Newsletter Alerte Info Recherche Ok Actualité Locales Sport Entertainment Economie Planète T'as vu ? Fake Off By the Web High-Tech Podcast Vidéos En Images Voyage Guide d'achat Le direct Services Jeux PDF Menu complet Retour à laccueil Municipales Pour Muselier, la candidature de Vassal à Marseille,  cest de la folie 

POLITIQUE La droite marseillaise continue de se déchirer avant les municipales à Marseille. Ce dimanche, Renaud Muselier s'oppose violemment à la candidature de Martine Vassal

Le président de la région, ancien dauphin de Jean-Claude Gaudin, insiste aussi sur “labsolue nécessité du rassemblement de notre famille. On ne peut pas se permettre de se diviser dans la deuxième ville de France”. Un accord entre le sénateur Bruno Gilles et Martine Vassal, pour Renaud Muselier, “cest possible, nécessaire et obligatoire. Je ne laisserai pas faire nimporte quoi”.      Il a appelé Martine Vassal à la raison, rappelant que le conseil départemental, détenu par la gauche depuis 1905, était une conquête précieuse de la droite: “Et sa présidente, Martine Vassal, abandonnerait son mandat pour mener laventure marseillaise, sans avoir préparé son successeur, stabilisé son action, ni matérialisé ses résultats ? Cest de la folie.”      Muselier indique au JDD avoir eu une discussion “franche” avec le maire de Marseille, quil a vu cette semaine “pour la première fois depuis trois ans”. Sur le site du JDD, une tribune appelant à la candidature de Martine Vassal à la mairie de Marseille a été publiée dimanche. Elle est signée par 91 des 119 maires LR du département, mais aussi par des personnalités comme le champion de natation Frédérick Bousquet ou le designer Ora-ïto.

Le  bon client  Renaud Muselier a encore frappé. Dans une interview au Journal du dimanche, le président de la région Provence-Alpes-Côte dAzur ( LR) soppose à la candidature de Martine Vassal à lélection municipale à Marseille.

Renaud Muselier, qui soutient Bruno Gilles, le rival de Martine Vassal à linvestiture LR à Marseille, juge que la présidente du département des Bouches-du-Rhône et de la métropole Aix-Marseille sera si elle se présente “la cible naturelle des flèches contre le bilan désastreux de Jean-Claude Gaudin”. Le maire sortant après 25 ans aux manettes de la ville a désigné Martine Vassal comme sa candidate.      Mercredi, le président des Républicains Christian Jacob réunira à Paris les deux rivaux pour tenter déviter quils ne saffrontent dans les urnes. Renaud Muselier se félicite de cette initiative et demande aux candidats “lengagement quils respecteront la décision de la Commission nationale dinvestiture”.

Lactuelle présidente du conseil départemental  abandonnerait son mandat pour mener laventure marseillaise, sans avoir préparé son successeur, stabilisé son action, ni matérialisé ses résultats ? Cest de la folie , lance Renaud Muselier.

Lancien secrétaire dEtat soutient Bruno Gilles, le rival de Martine Vassal à linvestiture LR à Marseille. Il juge que la présidente du département des Bouches-du-Rhône et de la métropole Aix-Marseille sera si elle se présente  la cible naturelle des flèches contre le bilan désastreux de Jean-Claude Gaudin . Le maire sortant a désigné Martine Vassal comme sa candidate.

Les élections municipales de mars 2020 seront dès lors bien plus quun test. Il sagit de savoir si, en France, le système marseillais peut perdurer. La dette publique de la municipalité sélève encore à 2103 euros par habitant, selon un rapport de lInstitut Montaigne, largement au-dessus de la moyenne des villes étudiées qui sétablit à 1080 euros par habitant. Or aucune mesure de rétorsion, ou de mise sous contrôle, na jusque-là été prise par lEtat. La droite locale sest bien gardée dapporter des réponses à ce rapport. Divisée au sujet de lhéritière annoncée de Jean-Claude Gaudin, Martine Vassal, celle-ci se retrouve en effet sous le feu croisé des attaques des deux ténors locaux: Jean-Luc Mélenchon pour la gauche radicale, puisquil est depuis 2017 député France Insoumise du Vieux-Port, et Stéphane Ravier, le représentant du Rassemblement national. La chute du monstre marseillais cache, bel et bien, un naufrage français.

Renaud Muselier sur les municipales à Marseille : “Je ne laisserai pas faire nimporte quoi”

Mercredi, le président des Républicains Christian Jacob réunira à Paris les deux rivaux pour tenter déviter quils ne saffrontent dans les urnes.

Martine Vassal, présidente de la métropole Aix-Marseille-Provence, et Bruno Gilles, sénateur LR, sont en duel pour les élections municipales de Marseille. Daprès un sondage Ifop commandé par LR, relayé par Le Figaro, M. Vassal serait la candidate la mieux placée pour succéder à Jean-Claude Gaudin, qui dirige la ville depuis 25 ans. La présidente de la métropole Aix-Marseille-Provence aurait 15 à 20 points davance sur le sénateur des Bouches-du-Rhône en terme de notoriété locale, comme de bonnes opinions.

Les deux candidats LR seront reçus à Paris mercredi par le président des Républicains Christian Jacobdans une tentative de concilier les deux camps en vue des municipales à Marseille. En attendant, Martine Vassal et Bruno Gilles jouent leur va-tout dans les colonnes du JDD.

Le chef de la région, Renaud Muselier, leur demande “lengagement quils respecteront la décision de la Commission nationale dinvestiture”, selon les propos cités par France 3 Provence-Alpes-Côte dAzur. “On ne peut pas se permettre de se diviser dans la deuxième ville de France”, a-t-il dit.