Marseille installe un radar de pollution pour informer les conducteurs sur leurs émissions – LExpress

Marseille installe un radar de pollution pour informer les conducteurs sur leurs émissions - L\Express

A Marseille, un radar détecte les émissions polluantes

Atmosud, association de surveillance de la qualité de lair, expérimente cette semaine un nouveau type de radar à Marseille. Il analyse la pollution de chaque voiture, directement à la sortie du pot déchappement. 

Mis en place depuis quelques jours et jusquà la fin de la semaine, un radar pédagogique installé à Marseille épingle les véhicules les plus polluants.

Cest dailleurs ce qui fait vivement réagir 40 millions dautomobilistes.  On assiste à la mise en place dune obsolescence programmée des véhicules. A ce que je sache, il ny a pas de dates de péremption sur une carte grise. Et, là, on va interdire à certains véhicules de circuler, alors que pour les mêmes il y avait des primes gouvernementales il y a dix ans ? , sinsurge Pierre Chasseray, auprès de 20 Minutes. Le délégué général de 40 millions dautomobilistes réfléchit, avec les avocats de lassociation, a un moyen dattaquer devant la justice la mise en place de la vignette Critair.

On le sait, la pollution est lun des principaux chevaux de bataille de nos gouvernants, et notamment celle provenant de nos pots déchappement. Et tous les moyens sont désormais bons pour la combattre, entre le contrôle technique de plus en plus sévère et les nombreuses restrictions de circulation, notamment dans les grandes villes. Mais si lon connaît les émissions de CO2 de sa voiture lorsquon lachète, il est parfois difficile davoir une idée de ce quelle rejette après des années dutilisation sans passer par le garage. Afin de donner une idée plus précise du taux de pollution des véhicules circulant à Marseille, lorganisme de surveillance de la qualité de lair de la région Provence-Alpes-Côte dAzur, AtmoSud a eu une idée originale : mettre en place un radar à pollution, qui sera testé jusquau 16 novembre prochain. 

Atmosud rappelle lobjectif premier de cette expérimentation : recueillir des données.  Chaque plaque dimmatriculation sera enregistrée avec ses émissions, ce qui permettra de savoir dans quelles classes euro elle sinscrit pour la vignette Critair. Cela nous permettra de savoir quel levier activer pour la mise en place dune zone à faible émission. On sest, par exemple, rendu compte quà Lille, 10 % du parc automobile émet deux fois plus de polluants. Grâce à ces données, nous pourrons prévoir quel impact aurait leur exclusion , avance Stéphan Castel.

Concrètement, ce dispositif utilise un laser afin danalyser les gaz rejetés par le pot déchappement des véhicules passant devant lui, afin de connaître le taux démissions polluantes. Mais ce nest pas tout, car ce système, est également en mesure denregistrer la vitesse ainsi que laccélération de la voiture. Le résultat saffiche ensuite sur lécran positionné sur le bord de la route, à la manière dun radar pédagogique, quil soit bon, moyen ou mauvais, tandis qu’aucune sanction nest appliquée. Et pour cause, le but est ici de faire de la pédagogie auprès du public, comme lexplique le directeur dAtmoSud Dominique Robin à nos confrères du Parisien  c’est une opération pédagogique destinée à visualiser en temps réel ce que rejette votre voiture mais aussi un moyen de faire comprendre que notre mode de conduite peut affecter les émissions de notre pot d’échappement […] On peut en effet rejeter jusqu’à quatre fois plus d’oxydes d’azote si on roule de manière sportive plutôt que d’adopter une conduite écoresponsable .

La mesure du NOx par infra-rouge marche plutôt bien, mais dans un milieu fermé et contrôlé. Ca me parait impossible à automatiser sur la voie publique car ça nest pas parce que la voiture passe dans un nuage de pollution que ca signifie que cest elle qui la émis et toutes les voitures nont pas la sortie du pot au même endroit. Dailleurs sur de nombreuses voitures récentes, le pot ne sort plus à larrière mais sous le véhicule pour dissimuler complètement léchappement. Jai donc un gros doute sur la pertinence de la mesure, dailleurs cest sans doute pour cela quil ny a que 3 valeurs possibles la source démission ayant sans doute un aspect relativement aléatoire, même si la mesure elle est correcte…

Marseille : après les radars qui contrôlent votre vitesse, le radar qui contrôle si votre voiture pollue

Forcément, les associations nont pas attendu bien longtemps avant de monter au créneau contre ce nouveau radar, comme cest le cas de 40 millions dautomobilistes. Lorganisation voit en effet dans ce dispositif  un nouvel outil de répression , estimant qu il ny a rien de plus stigmatisant . Si pour lheure, rien nest prévu quant à une éventuelle verbalisation des automobilistes, l’association craint que ces nouveaux radars puissent servir de base de données  pour renforcer le système de la vignette CritAir . Les véhicules pourraient alors être interdits dentrer dans les grandes villes au cas par cas, selon leur niveau de pollution à un instant T, au moment où ils passent devant le radar, par exemple. Dailleurs, et comme nous aurions nous attendre, Le Parisien révèle que la ville de Paris a dores et déjà mis en place une expérimentation similaire lan dernier, avec plus de 180.000 véhicules ayant été analysés par ce radar. Selon Christophe Najdovski, ladjoint aux transports de la Mairie de Paris  Les villes auraient tout intérêt à déployer ces radars car ils rendent compte de la réalité de la pollution émise par la circulation .

Missionné par l’observatoire indépendant de surveillance de la qualité de l’air dans la région de Marseille, AtmoSud, le radar va capter durant toute la semaine, à l’aide d’infrarouge, la liste des polluants émis par les véhicules, explique La Provence. Pour le moment, ce radar est éducatif. Il a pour but de sensibiliser les automobilistes afin d'améliorer la qualité de l'air dans la cité phocéenne, particulièrement dans le quartier Euroméditerranée où ce radar d'un nouveau genre a été installé. "Il permettra de mieux connaître le parc roulant et d’identifier les véhicules les plus émetteurs", explique AtmoSud.

Pas une mauvaise idée avec tous les petits malins qui enlèvent le FAP de leurs véhicules Diesel …