Isolé, le Qatar se résout à acheter la protection de la France

Isolé, le Qatar se résout à acheter la protection de la France

Macron au Qatar : promis, juré, c'est la fin des liens troubles

Les deux pays ont par ailleurs signé plusieurs accords stratégiques, dont une « déclaration d'intention sur la coopération bilatérale en matière de lutte contre le terrorisme, le financement du terrorisme et la radicalisation ».

16:12 Toulouse : un exhibitionniste retranché dans les toilettes publiquesRafale, Airbus, RATP… moisson de contrats pour la France au Qatar

Mais ce sont bien les filiales internationales des deux groupes publics ferroviaires tricolores qui ont emporté la mise, alliées pour l’occasion. En effet, sur le métro de Riyad, à 600 kilomètres de là, elles sont concurrentes. Le contrat porte sur l’exploitation et la maintenance du nouveau réseau de transport urbain intégré qatari composé du métro automatique sans conducteur de Doha, capitale du Qatar et du tramway de Lusail, ville nouvelle actuellement en construction à une vingtaine de kilomètres au nord de Doha.

Métro, Rafale, A321… 11,1 milliards d'euros de contrats signés à l'arrivée de Macron au Qatar

Emmanuel Macron a appelé à une levée de l’embargo ce qui signifiait qu’il prenait plutôt parti pour le Qatar. Aujourd’hui, la France souhaite jouer son rôle de médiateur en soutenant l’initiative koweïtienne de sortie de crise. Cette posture à équidistance des différents protagonistes est profitable aux intérêts français comme on l’a vu aujourd’hui avec la pluie d’accord qu’Emmanuel Macron a signé avec l’émir Tamim au Qatar.UPR a écrit le 07/12/2017 à 13:23 : Le contrat signé par la SNCF et la RATP est partagé en coentreprise avec un partenaire local qui en détient 51% (obligation légale). Alors que le Qatar lui peut investir en France sans partenaire local. Répondre Suivre Signaler un contenu abusif Pour être alerté par email d’une réaction à ce commentaire, merci de renseigner votre adresse email ci-dessous :

être opérationnel dès la fin de l’année 2018, par étapes, jusqu’à l’achèvement des travaux en 2020. Ce projet a pour but de mettre les infrastructures de transport de l’émirat à jour dans la perspective du Mondial de football 2022, mais aussi de désengorger Doha et sa région où résident 90 % des 2,6 millions d’habitants (dont 80 % de travailleurs étrangers).7 décembre 2017 à 14:33 Un «hommage populaire» à Johnny Hallyday sera organisé samedi sur les Champs-Elysées12 avions de chasse Dassault supplémentaires, qui s’ajoutent aux 24 déjà commandés en 2015 le Qatar fait aussi fort que l’Inde et sa commande en 2016 de 36 avions et propulse ainsi le joyau de Dassault parmi les grand succès à l’exportation de l’armement français.

Partager sur Twitter Partager par mail Commenter cet article Elle est partout à Doha. Sur les façades des gratte-ciel, les pare-brise des voitures ou encore les coques des téléphones portables. Moustache virile, mèche rebelle et menton mussolinien, l’effigie en noir et blanc de l’émir du Qatar, Tamim al-Thani, saute aux yeux des visiteurs qui accompagnent le président Macron dans sa première visite au Qatar. Une visite éclair, étonnamment juteuse.

Le 07/12/2017 à 16:34 Alerter Répondre JG931 Des Qataris qui achètent l’avion d’un Bloch!!! 😉

Nous réfléchissons actuellement à la mise en place d’une nouvelle plateforme et d’un circuit de validation à même de vous satisfaire pleinement.

Mis à jour le 07/12/2017 | 16:33publié le 07/12/2017 | 16:33

12 Rafale, 50 A321, métro de Doha: moisson de contrats pour Macron au Qatar

Le Qatar achète-t-il la France ?placée sous le signe du “travail” et de “l’amitié” avec la France, Emmanuel Macron a mis dans la soirée de ce mercredi 6 décembre le cap sur le Qatar avec d’autres ambitions, autrement plus sensibles. Dans l’Hexagone, la question des relations avec ce riche émirat est source de tensions politiques depuis plusieurs années. Depuis la vague d’attentats qui a frappé la France, son implication dans le financement de groupes islamistes est devenu un sujet récurrent de polémiques. Il faut se souvenir comment Bruno Le Maire, aujourd’hui ministre de l’Economie, exprimait en 2015 ses “doutes” vis-à-vis du Qatar et de son possible appui financier à des groupes terroristes.Blindés et dépollution des lagunes. Le Qatar a également signé une lettre d’intention pour la fourniture de 490 véhicules blindés type VBCI au français Nexter, un contrat potentiel de 1,5 milliard d’euros, a indiqué l’Élysée. Les autorités du Qatar ont, enfin, signé un contrat de dépollution des lagunes d’Al Karaana avec le groupe Suez pour environ 100 millions d’euros.

Le gouvernement promet de ne pas toucher à la revalorisation automatique du Smic

NANOBIOTIX | ORANGE (ex: FRANCE TELECOM) | CREDIT AGRICOLE SA | CARREFOUR | CYBERGUN | SOCIETE GENERALE | NICOX | GENFIT | VALLOUREC | ALTICESur lemême sujet Ce que le Qatar compte offrir comme mégacontrats à la France de M… Florence Parly confirme l'intérêt du Qatar pour 12 Rafale supplém… Contrat en vue pour le Typhoon (Eurofighter) au Qatar RATP et Keolis sur la voie d'un mégacontrat de plus de 3 milliard… Abonnez-vous à partir de 1€ if (typeof LT.disableAds === ‘undefined’ || LT.disableAds === false) { if (window.innerWidth >= 480) { var ULTIMEDIA_mdtk = “01999636”; var ULTIMEDIA_date = “20171207”; var ULTIMEDIA_target = “ultimedia_wrapper”; var ULTIMEDIA_async = false; } else{ var ULTIMEDIA_mdtk = “01205142”; var ULTIMEDIA_date = “20171207”; // date de mise à jour de l’article var ULTIMEDIA_target = “ultimedia_wrapper”; var ULTIMEDIA_async = false; } } Réagir Recevoir un email si quelqu'un répond à mon commentaire. Envoyer commentaire Votre email ne sera pas affiché publiquement Tous les champs sont obligatoires

Au Qatar, Macron doit réaffirmer la position française dans la crise du Golfe

Thématique suivie Ne plus suivre Macron veut un "engagement clair" des partenaires contre le financement du terrorisme Par Challenges.fr le 07.12.2017 à 13h57Les autorités du Qatar ont, enfin, signé un contrat de dépollution des lagunes d’Al Karaana avec le groupe Suez pour environ 100 millions d’euros.Les deux pays ont par ailleurs signé plusieurs accords stratégiques, dont une «déclaration d’intention sur la coopération bilatérale en matière de lutte contre le terrorisme, le financement du terrorisme et la radicalisation».En signant de tels accords avec la France, le Qatar cherche aussi à montrer qu’il n’est pas isolé sur la scène internationale alors qu’une grave crise l’oppose à certains de ses voisins arabes.Le 5 juin, l’Arabie saoudite, Bahreïn, les Émirats arabes unis et l’Egypte ont en effet rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar en l’accusant de soutenir des groupes «terroristes» et de se rapprocher de l’Iran. Doha rejette ces accusations et dénonce une tentative de «mise sous tutelle» par le «quartet» arabe.

L'actu en temps réel avec Le Figaro

if ((!isMobile() && $(“#pub_dfp_article”).hasClass(‘not-mobile’)) || (isMobile() && $(“#pub_dfp_article”).hasClass(‘mobile-only’))) { googletag.cmd.push(function() {googletag.display(“pub_dfp_article”);}); } L’acquisition des 50 Airbus A321 représente un contrat de 5,5 milliards d’euros indique l’Elysée. L’achat des 12 Rafale dépasse le milliard d’euros. Le Qatar avait déjà acquis 24 Rafale en 2015.

Au Qatar, Emmanuel Macron met les pieds dans le plat du financement du terrorisme

lutte contre le terrorisme, le financement du terrorisme et la radicalisation”. 
7 décembre 2017 à 13:01 Noël, ou le dilemme du sapin vertUn signe politique pour Doha. En signant de tels accords avec la France, le Qatar cherche aussi à montrer qu’il n’est pas isolé sur la scène internationale alors qu’une grave crise l’oppose à certains de ses voisins arabes. Le 5 juin, l’Arabie saoudite, Bahreïn, les Émirats arabes unis et l’Égypte ont en effet rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar en l’accusant de soutenir des groupes “terroristes” et de se rapprocher de l’Iran. Doha rejette ces accusations et dénonce une tentative de “mise sous tutelle” par le “quartet” arabe.

Les Observateurs Mashable FR Webdocumentaires Dossiers Services 24/7

Avions, métro, blindés… contrats en rafale pour la France au Qatar

se priver d'une relation forte avec le Qatar »” alt=”« La France ne veut pas se priver d'une relation forte avec le Qatar »”>

« La France ne veut pas se priver d'une relation forte avec le Qatar »
Avec des mots mesurés, il a redit “désapprouver” cette décision et indiqué qu’il réaffirmerait la position de la France –une solution à deux Etats, avec chacun Jérusalem pour capitale– lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU prévue vendredi à New York.
Macron au Qatar : promis, juré, c'est la fin des liens troubles

Macron au Qatar : promis, juré, c'est la fin des liens troubles

function xitiSetSize(action) { var size_police = ”; if(sessionStorage.getItem(‘size’) === null){ size_police = 16; } else { size_police = parseInt(sessionStorage.getItem(‘size’)); } if(size_police === 12) { var temp_plus = size_police+1; var temp_minus = size_police; } else if (size_police === 22) { var temp_plus = size_police; var temp_minus = size_police-1; } else { var temp_plus = size_police+1; var temp_minus = size_police-1; } console.log(‘temp_plus : ‘+temp_plus); console.log(‘temp_minus : ‘+temp_minus); if(action == ‘plus’){ xt_click(this,’C’,’214′,’Barre_articles::Taille_police_”+temp_plus+”‘,’A’); } else if(action == ‘minus’){ xt_click(this,’C’,’214′,’Barre_articles::Taille_police_”+temp_minus+”‘,’A’); } }À la une France Afrique Moyen-Orient Amériques Europe Asie-Pacifique Éco/Tech Sport Culture la chaîneUne concession de métro et des blindés. Ces contrats, signés en présence d’Emmanuel Macron et de l’émir du Qatar cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, comprennent aussi la concession du métro de Doha et du tramway de Lusail, confiée à un consortium SNCF/RATP. Celui-ci atteint trois milliards d’euros, a précisé Guillaume Pepy, président du directoire de la SNCF, et l’achat des 12 Rafale représentera 1,1 milliard d’euros, selon l’Élysée. L’acquisition des 50 Airbus A321 représente un contrat de 5,5 milliards d’euros, a précisé l’Élysée.patron de la fameuse “task force anti-Daech”, participera à cette réunion, avec plusieurs de ses collègues du renseignement français. Preuve que le financement sera à l’ordre du jour, des agents de Tracfin, le service de renseignement de Bercy, seront également du voyage, dans un contexte où la France balaie devant sa propre porte en matière de financement du terrorisme. “L’idée c’est de balayer tous les sujets liés au terrorisme, avec une coopération multidimensionnelle sur le sujet”, indique l’Elysée sans rentrer dans le détail des négociations à venir.

Visite express d'Emmanuel Macron au Qatar

INTERVIEW Pour comprendre les enjeux derrière le déplacement du président français au Qatar, «20 Minutes» a posé des questions à Nabil Ennasri, directeur de l’Observatoire du Qatar…

En voyage au Qatar, Emmanuel Macron décroche plus de 11 milliards d'euros de contrats pour l'industrie française

tous ces pays du golf achètent à tour de bras de l’armement en grande quantité,pour en faire quoi? de la vente forcée?

Qatar-France : nouveau monde macronien ou pas, rien ne change vraiment

Emmanuel Macron se rend au Qatar, en pleine crise au Moyen-Orient

Emmanuel Macron au Qatar en pleine crise au Moyen-Orient

Nous attirons votre attention sur les points suivants :

Adresse email du destinataire : Votre adresse e-mail : Votre message : Message en cas d’erreur au focus sur le champ Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous : Ajouter aux favoris Cet article a été ajouté dans vos favoris.Le 07/12/2017 à 16:27 Alerter Répondre workingclass001 J'aime ceux qui critiquent sur les forum du Figaro les ventes du Rafale construits par l'actionnaire principal du Figaro ! Un peu schizophrène, non ?

Ces accords interviennent alors que le président Emmanuel Macron est en voyage officiel au Qatar. “Le président avait revêtu aujourd’hui deux costumes : le premier celui de VRP du made in France. C’est une moisson de contrats qu’il a signés en présence de l’émir du Qatar. Mais Emmanuel Macron a aussi mis son costume de la lutte contre le terrorisme. On se souvient que pendant la campagne électorale, il avait tenu des propos assez sévères à l’égard du Qatar, soupçonné de financer le terrorisme”, explique Maryse Burgot, envoyée spéciale à Doha (Qatar).

Les contrats signés ce jeudi devraient rapporter 12 milliards d’euros à la France.

Macron au Qatar : Plus de 11 milliards d'euros de contrat

Qatar s’est soldée par la signature de contrats de plusieurs milliards d’euros. Un accord a été signé pour l’achat de 12 Rafale français, une option a été pour 36 autres, ce qui représente la somme de 1,1 milliards d’euros.  

Le Qatar signe pour 12 milliards d'euros de contrats avec la France

Inscrivez-vous gratuitement Journal en numérique{| foundExistingAccountText |} {| current_emailAddress |}.
Métro, Rafale, A321... 11,1 milliards d'euros de contrats signés à l'arrivée de Macron au Qatar

Métro, Rafale, A321… 11,1 milliards d'euros de contrats signés à l'arrivée de Macron au Qatar

Partager sur Twitter Partager par mail SUIVRE L’OBS RECEVOIR LA NEWSLETTER OK L’Obs  > Monde Macron au Qatar : promis, juré, c’est la fin des liens troubles + Le président français Emmanuel Macron et l’émir du Qatar Tamim ben Hamad Al Thani. (Christophe Ena/AP/SIPA) L’émir du Qatar a accueilli le président français, autrefois très critique contre Doha, avec une moisson de contrats. Par Vincent Jauvert

Emmanuel Macron ne veut pas être plus complaisant aujourd’hui qu’il est élu. “D’ailleurs la délégation française est arrivée, ici au Qatar, avec une liste de noms d’entreprises ou de personnes privées soupçonnées de financer le terrorisme et le les Qataris se sont engagés à renseigner les Français et à faire le point sur cette lutte contre le terrorisme tous les six mois”, conclut la journaliste.  

Inscrivez-vous gratuitement à laNewsletter BFM Business

Emmanuel Macron au Qatar: quelle position pour la France en pleine crise du Golfe?

Et ce n’est probablement pas fini. En Égypte, le gouvernement pourrait, à l’égal du Qatar, lever une option portant sur l’achat de douze avions de chasse supplémentaires, leur financement ayant été accepté par Bercy.

Armement français : le Qatar compense les mésaventures saoudiennes

0 réactions “La lutte contre le financement du terrorisme doit être la priorité de notre action dans ces pays” a dit Emmanuel Macron
Le Monde | 07.12.2017 à 10h16 • Mis à jour le 07.12.2017 à 10h56 | Par Éric Béziat, Dominique Gallois et Cédric PietralungaReproduction interdite – Vous avez une info ? Ecrivez-nous : lprfilrouge@leprogres.fr

Pluie de contrats entre la France et le Qatar

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus, services et publicités à vos centre d’intérêt.Pour en savoir plus, cliquez ici.

Quatar la béte noire,mais qui détient la moitié de Paris,lol

Emmanuel Macron au Qatar : contrats en vue

A voir également sur Le HuffPost:Votre adresse nous sert à envoyer les newsletters qui vous intéressent. Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, mise à jour par la loi du 6 août 2004, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant en écrivant à l’adresse abonnements@challenges.frVos commentaires () Charte de modération Réagir

Airbus A321: commande de 50 appareils par le Qatar

“Je me r