Football. FC Metz : la situation se complique sérieusement – Le Républicain Lorrain

Football. FC Metz : la situation se complique sérieusement - Le Républicain Lorrain

Metz – Amiens : le choc des entraîneurs novices Vincent Hognon – Luka Elsner – Foot – L1

Vincent Hognon (Metz) et Luka Elsner (Amiens) saffrontent pour la première fois. (S. Boué/L. Argueyrolles/LEquipe) Foot L1 exclusivité abonnés Metz – Amiens : le choc des entraîneurs novices Vincent Hognon – Luka Elsner Metz – Amiens, ce samedi (20 heures, sixième journée de Ligue 1), marquera la rencontre de deux entraîneurs qui découvrent lélite à ce poste cette saison : le Lorrain Vincent Hognon (45 ans) et le Picard Luka Elsner (37 ans). Cest loccasion deffectuer un comparatif. Luc Hagege et Cyril Olives-Berthet 21 septembre 2019 à 08h30 partager Leur bilan : égalité Sur la lancée de la très belle saison dernière en Ligue 2, où Metz a terminé champion avec 81 points, Vincent Hognon et son équipe ont joliment démarré avec un nul encourageant à Strasbourg (1-1) puis surtout un probant succès à domicile contre Monaco (3-0), avec beaucoup dintensité. Cela sest ensuite nettement gâté, puisque léquipe lorraine a enchaîné trois revers sans le moindre but inscrit, à Angers (0-3), contre le PSG (0-2) et à Bordeaux (0-2). Elle a été en particulier plombé par des entames cataclysmiques, encaissant quatre buts sur les sept de cette période lors des quinze premières minutes. Mais à larrivée, compte tenu de ce calendrier loin dêtre simple, totaliser quatre points après cinq journées na rien de honteux, surtout si on compare ce bilan à celui du précédent passage messin en L1, en 2017-2018 : aucun point pris au même moment.

Buteur dans l’important succès amiénois sur la pelouse de Metz, Bakaye Dibassy savourait ces trois points et expliquait son but de renard des surfaces.

Ainsi, Luka Elsner a mis l’accent sur la rigueur ces derniers jours, persuadé  qu il faudra une grosse performance défensive  à l’Amiens SC pour revenir de Metz avec un bon résultat.  Il faudra qu’on soit très solidaires, avec un bon bloc, bien structuré, pour bien défendre et récupérer beaucoup de ballons, ajoute-t-il. Je pense qu’on pourra les mettre en difficulté si cette performance défensive est au rendez-vous. Il faudra laisser peu d’occasions, peu d’espaces entre les lignes et bien gérer leurs déplacements sur les ailes. Si on gère ces moments-là et qu’on donne du répondant au niveau de l’agressivité, parce qu’on va livrer un combat, on aura des opportunités certaines de les mettre en difficulté et de faire un bon résultat. 

Je vois Serhou qui a le ballon sur le côté et je me dis qu’il va la mettre devant le but. C’est ce qu’il fait, j’ai un temps d’avance et je n’ai plus qu’à pousser le ballon au fond.

L1 : Battu par Amiens, Metz sest réveillé trop tard

C’est vrai qu’on a moins tenu le ballon donc on a plus subi. Pendant trente minutes on a beaucoup subi. Il faut que l’on règle les petits détails comme ça mais on va surtout se contenter de cette belle victoire. Il y a des matches comme ça où on prend un peu moins de plaisir, mais il faut savoir gagner ces matches.

Alternant le bon et le très mauvais depuis le début de saison, Amiens n’a plus de temps à perdre. Malgré ses bons résultats contre Lille et Lyon, deux cadors du championnat de France, le club entraîné par Luka Elsner ne compte que quatre points après cinq journées de championnat. Un bilan identique à celui de son prochain adversaire, le FC Metz.  C’est une équipe qui a une vraie envie de jouer, qui insiste sur la notion de construction, analyse l’entraîneur amiénois. Ils vont vouloir prendre le match par le bon bout, attaquer fort, parce qu’ils ont eu du mal à démarrer leurs dernières rencontres. Ils vont vouloir faire le forcing en début de match, on le sait, on est prévenu. 

On était à Metz, on mène, il y a onze joueurs en face, ils ont leur caractère, ils poussent et c’est un peu plus difficile. On ne peut pas tout le temps être maître des choses. Forcément, parfois, on est en difficulté. Le plus important c’est d’être solide et de tenir.

Chadrac Akolo et Haitam Aleesami écoutent les consignes de Luka Elsner lors de la rencontre entre Amiens et Nantes (1-2, le 24 août). (L. Argueyrolles / LEquipe) Foot L1 issu du journal Ligue 1 : Luka Elsner rend Amiens imprévisible Lentraîneur picard Luka Elsner a déjà aligné quatre systèmes de jeu différents depuis le début de la saison. De quoi rendre son équipe illisible pour ses adversaires. Cyril Olives-Berthet 21 septembre 2019 à 00h05 partager Lentraîneur de Metz, Vincent Hognon, a dû se gratter la tête au moment de préparer le match de ce soir face à Amiens. Depuis le début de la saison, le club picard a évolué dans quatre systèmes différents, en seulement cinq journées. À Nice (1-2), le technicien picard Luka Elsner a fait commencer son équipe en 4-3-3. Face à Lille (1-0) et Nantes (1-2), il a aligné un 4-2-3-1. Il est ensuite passé à un 5-2-3 à Toulouse (0-2), qui a été très prometteur pendant toute la première période, exposant moins la défense aux erreurs dAleesami et Jallet.

Il faut bosser là-dessus. Dans tous les matches on a des temps faibles, mais il faut savoir faire le dos rond, savoir plier mais ne pas rompre.

Au milieu, derrière l’inamovible Gaël Kakuta (98,7%), vous confirmez votre désir de voir le tandem Alexis Blin (75%)-Bongani Zungu (67,7%). Premier remplaçant, Thomas Monconduit obtient 51,7% des voix, mais l’écart se resserre avec Eddy Gnahoré (31%). Enfin, en attaque, l’absence pour blessure de Moussa Konaté vous force à faire dans l’évidence pour le poste de buteur. Ainsi, Serhou Guirassy (97%) est largement plébiscité pour être l’attaquant de pointe de l’Amiens SC. Sur les ailes, vous privilégiez Fousseni Diabaté (52,2%) et Chadrac Akolo (73,7%). De retour dans le groupe, Steven Mendoza (26,7%) est votre premier choix de soutien passant même devant Juan Otero (18,5%).

C’est sûr que ça fait du bien ! Ca nous permet de travailler dans la sérénité et pas dans le stress.

Confirmation attendue et espérée pour lAmiens SC

Ca a été, on n’a pas concédé d’occasion en première mi-temps. En deuxième, il y en a eu quelques unes mais on était solide. On prend un but bizarre avec l’attaquant qui est tout seul. Il faudrait le revoir, je pense qu’on est mal placé parce qu’il reçoit le ballon et va au but.

Comme chaque semaine, le 11 Amiénois vous a sollicités pour composer votre onze des titulaires de l’Amiens SC. Découvrez les joueurs plébiscités par les Amiénois pour démarrer la rencontre contre Metz.