Football. FC Metz : le triomphe du travail à mi-temps – Le Républicain Lorrain

Football. FC Metz : le triomphe du travail à mi-temps - Le Républicain Lorrain

Foot – L1 – Nantes – Christian Gourcuff, lentraîneur de Nantes, surpris par lexpulsion de Wagué à Metz

Sur le banc ce soir lors de la réception du dauphin Nantes, Farid Boulaya a fait son entrée en deuxième période et il a réussi à être décisif pour la première victoire de Metz cette saison sur le seul but de la rencontre .

Linternational Algérien a délivré une passe décisive pour le meilleur buteur de son équipe Habib Diallo qui a inscrit lunique but de la rencontre et délivre Metz qui sort finalement de la zone de relégation après un début de saison compliqué .

Le FC Nantes sest incliné ce samedi soir en toute fin de match à Metz, ce samedi soir. Réduits à dix après lexpulsion sévère de Molla Wague (66e), les Canaris ont craqué à la 86e sur un but de linévitable Diallo (déjà 7 buts cette saison).

France : Boulaya passeur décisif pour la première victoire de Metz

A la 86e minute, Boulaya déborde côté droit et envoie un ballon à ras du sol vers le second poteau que le malien coupe et pousse au fond des filets.

Pour rappel le portier international Algérien Alexandre Oukidja était titulaire aussi durant cette rencontre et il a gardé sa cage vierge tandis que Mehdi Abeid a joué tout le match et a recolté un carton jaune à la 72e.

Reims sur le podium de la Ligue 1. A la faveur de leur troisième victoire en quatre journées, les Champenois déboulent dans le haut du tableau. Il a suffi dun but dAbdelhamid dès la 3e minute pour faire la différence face à des Héraultais peu inspirés. La note aurait pu être plus salée encore sans linterventions de la VAR qui a annulé un but dOudin pour une position de hors-jeu (27e). Seule bonne nouvelle pour le MHSC : les premières minutes jouées par Savanier cette saison. Si Reims prend la 3e place, Montpellier reste 7e et pourrait glisser plus bas encore en fonction des résultats de dimanche.

Votre e-mail est collecté par le Groupe SIPA Ouest-France pour recevoir nos actualités. En savoir plus.

Messenger LinkedIn Email Dennis Appiah, le latéral droit du FC Nantes, refusait de se cacher derrière les absences pour expliquer le revers de son équipe à Metz, dernier avant le début de cette 10e journée. Les Jaunes sont quand même assurés de rester 2e.

Le défenseur central, arrivé sur les bords de lErdre cet été, aura la lourde tâche de remplacer le roc Nicolas Pallois, suspendu. Il sera associé dans laxe à Andrei Girotto tandis que Samuel Moutoussamy glisse au poste de latéral gauche pour pallier la suspension de Fabio.

Cest compliqué. On na pas été à la hauteur de nos espérances et de nos ambitions ce soir. On na pas fait ce que lon fait dhabitude. Si on ne fait pas ça, comme les autres équipes ont envie de gagner, on nest pas à labri de prendre un but, comme ce soir.

Il a manqué un peu de tout. On a limpression que nous étions un peu dans la gestion. On na pas réussi à prendre le match en mains. On a essayé notamment avant la pause mais on a eu trop de déchet. On na donc pas réussi à prendre confiance. Pourtant les quelques fois où on a réussi à passer la ligne médiane et à se trouver, on arrivait dans la surface adverse. On était un peu trop loin les uns des autres. Coulibaly était un peu trop esseulé et devait faire la différence tout seul. Habituellement, on arrive à être proches les uns des autres pour enchaîner et combiner mais pas là.

FC Nantes. Christian Gourcuff :  Il ne faut pas se réfugier derrière lexpulsion de Wagué 

La trêve internationale a complètement coupé les ailes des Canaris, irrésistibles depuis lentame du championnat. Victorieux à 6 reprises lors de leurs 7 derniers matchs, les hommes de Christian Gourcuff sont tombés de haut, ce samedi soir, au stade Saint-Symphorien. Ils sinclinent logiquement (1-0) après être passés complètement à côté de leur rencontre face au promu. . 

Metz nous a posé des problèmes en étant très proches au marquage. On na pas su jouer assez simple. On na pas réussi à anticiper laction du partenaire pour enchaîner, donc ils ont pris confiance. À la fin, ils ont poussé un peu et sur une action qui nest même pas forcément dangereuse au départ, ils ont su bien la jouer.

Fabien Centonze, défenseur du FC Metz : « Elle soulage cette victoire. On savait qu’on jouait contre une équipe efficace et réaliste et on a d’abord cherché à ne pas prendre de but au début. Ensuite, on a voulu garder nos principes et le coach nous a dit de provoquer. Habib (Diallo) a encore montré qu’il pouvait faire partie des meilleurs. Je le répète, elle soulage cette victoire mais il faut confirmer maintenant. On va aller à Lyon, qui est en difficulté, pour rester dans la continuité. »