Football. FC Metz : décryptage dun redressement bienvenu – Le Républicain Lorrain

Football. FC Metz : décryptage d\un redressement bienvenu - Le Républicain Lorrain

FC Nantes. À Metz, un onze sans surprise pour les Canaris, avec Wague et Moutoussamy en défense

Votre e-mail est collecté par le Groupe SIPA Ouest-France pour recevoir nos actualités. En savoir plus.

Messenger LinkedIn Email Le FC Nantes, qui restait sur trois succès de suite, sest incliné ce samedi soir à Metz, pourtant lanterne rouge de Ligue 1 avant cette rencontre.

On na pas été à la hauteur de nos espérances et de nos ambitions. On na pas fait ce que lon fait dhabitude. Si on ne fait pas ça, comme les autres équipes ont envie de gagner, on nest pas à labri de prendre un but, comme ce soir (hier). Il a manqué un peu de tout. On a limpression que nous étions un peu dans la gestion. On na pas réussi à prendre le match en mains. On a essayé notamment avant la pause mais on a eu trop de déchets. On na pas réussi à prendre confiance.

Le FC Nantes sest incliné ce samedi soir en toute fin de match à Metz, ce samedi soir. Réduits à dix après lexpulsion sévère de Molla Wague (66e), les Canaris ont craqué à la 86e sur un but de linévitable Diallo (déjà 7 buts cette saison).

FC Nantes : les Canaris ont raté le coche à plus dun titre

Ils restent tout de même 2es du championnat puisquAngers, Lille et Montpellier ont aussi perdu ce samedi soir.

Les Jaunes et Verts ne sont pas passés entre les gouttes qui tombaient sans discontinuer, ce samedi soir, en Lorraine. Les visages fermés de certains joueurs à la sortie du vestiaire visiteur, parmi lesquels celui dAlban Lafont qui a traversé le couloir de la zone mixte tête basse en refusant de sarrêter, pouvait témoigner de la déception des Nantais. “On est passé à côté de notre match, concède linternational algérien, Mehdi Abeid. Cest une soirée à très vite oublier”. Une soirée gâchée à double titre. Non seulement les joueurs de Christian Gourcuff avaient lopportunité de saffirmer comme des candidats de plus en plus crédibles à la bataille en haut de tableau (6 victoires en 7 matchs avant Metz) mais ils avaient également une belle opération comptable à réaliser. 

Votre e-mail est collecté par le Groupe SIPA Ouest-France pour recevoir nos actualités. En savoir plus.

Comme face à Strasbourg, les Jaunes et Verts ont laissé échapper au moins un point qui leur semblait pourtant promis. Comme face à Strasbourg, la bande à Touré a perdu la bataille du terrain, a terminé la rencontre à 10 après lexpulsion de Molla Wagué et a craqué dans les ultimes minutes de la partie. “Cest un match qui se rapproche de celui de Strasbourg, admet Christian Gourcuff en zone mixte. Il bascule dans les dernières minutes sur un but qui change la donne. Ce nest pas forcément mérité dans le jeu mais il ne suffit pas davoir une construction honnête mais lente pour contrôler le match. Il faut être capable de mettre ladversaire sous pression, de se créer des occasions et de marquer des buts et ce soir [samedi, ndlr] on a eu un gros déficit à ce niveau-là.”

Messenger LinkedIn Email Comme aperçu cette semaine à lentraînement, Christian Gourcuff a bien décidé de faire confiance à Molla Wague et Samuel Moutoussamy en défense, pour pallier les suspensions de Nicolas Pallois et Fabio.

Linternational Algérien a délivré une passe décisive pour le meilleur buteur de son équipe Habib Diallo qui a inscrit lunique but de la rencontre et délivre Metz qui sort finalement de la zone de relégation après un début de saison compliqué .

Metz-Nantes : Encore 1-0 pour le FCN, mais cette fois-ci, cest une défaite contre la lanterne rouge

Molla Wague va donc connaître ce samedi soir à Metz sa première titularisation en Ligue 1 depuis la première journée, et un match raté à Lille (défaite 2-1).

Le défenseur central, arrivé sur les bords de lErdre cet été, aura la lourde tâche de remplacer le roc Nicolas Pallois, suspendu. Il sera associé dans laxe à Andrei Girotto tandis que Samuel Moutoussamy glisse au poste de latéral gauche pour pallier la suspension de Fabio.

Lexclusion plutôt très sévère de Wague, qui remplaçait Pallois suspendu, à la 62e minute a constitué le tournant de ce match pauvre en occasions. Le défenseur central a touché la tête dHabib Diallo en voulant dégager le ballon à lentrée de la surface, mais sur les images, le Sénégalais semble toucher le ballon de la main avant le contact…  Lexpulsion ma surpris, a expliqué le coach Christian Gourcuff. Quand jai revu les images, encore plus, mais il ne faut pas se réfugier derrière cela.