Affaire Heaulme. Double meurtre de Montigny-lès-Metz : Chantal Beining, mère dune des victimes, est décédée ce matin – Le Républicain Lorrain

Affaire Heaulme. Double meurtre de Montigny-lès-Metz : Chantal Beining, mère d\une des victimes, est décédée ce matin - Le Républicain Lorrain

Double meurtre de Montigny-lès-Metz : la mère de Cyril Beining est décédée

La mère de Cyril Beining, lune des deux victimes du double meurtre de Montigny-lès-Metz, en 1986, pour lequel Francis Heaulme a été condamné à perpétuité, est morte à lâge de 75 ans.

Votre e-mail est collecté par le Groupe SIPA Ouest-France pour recevoir nos actualités. En savoir plus.

Son fils Cyril et Alexandre Beckrich, 8 ans, avaient été retrouvés tués à coups de pierre le 28 septembre 1986 sur un talus SNCF à Montigny-lès-Metz (Moselle). En décembre 2018, trente-deux ans après les faits, Francis Heaulme, 60 ans, a été condamné en appel à la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre des deux garçonnets. Il s’est pourvu en cassation.

Messenger LinkedIn Email La mère de Cyril Beining, tué avec Alexandre Beckrich en 1986, un double meurtre pour lequel Francis Heaulme a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, est décédée, a-t-on appris mercredi auprès de son avocate.

Déjà condamné à deux reprises à la réclusion criminelle à perpétuité pour neuf autres meurtres, Francis Heaulme avait reconnu être passé à deux reprises le long de la voie ferrée ce jour-là dans la commune de la périphérie de Metz, mais a toujours nié avoir tué les deux enfants.

Chantal Beining a succombé à un cancer généralisé dans la nuit de mardi à mercredi à lâge de 75 ans, a indiqué son avocate, Dominique Boh-Petit, confirmant une information du Républicain lorrain.

Son fils Cyril Beining et Alexandre Beckrich, 8 ans, avaient été retrouvés tués à coups de pierre le 28 septembre 1986 sur un talus SNCF à Montigny-lès-Metz (Moselle).

Chantal Beining, une femme “discrète, bienveillante et respectueuse”, dotée d’une grande combativité, selon son avocate, Dominique Boh-Petit. Elle avait fait appel du non-lieu prononcé en 2007 au bénéfice de Francis Heaulme, ouvrant la voie à un procès devant les assises de Moselle, puis en appel à Versailles.

En décembre 2018, trente-deux ans après les faits, Francis Heaulme, 60 ans, a été condamné en appel à la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre des deux garçonnets. Il sest pourvu en cassation.

“Je ne sais pas si on peut partir sereine après trente ans de procès, mais elle était satisfaite. D’avoir été vivante pour Versailles était important pour elle”, a souligné Me Boh-Petit, qui s’est dite “bouleversée par sa mort”.

 Mon combat est terminé, jai été jusquau bout, je lai promis à mon Cyril , avait réagi, très émue, sa mère, à lissue du verdict.

Chantal Beining, une femme  discrète, bienveillante et respectueuse , dotée dune grande combativité, selon son avocate, avait fait appel du non-lieu prononcé en 2007 au bénéfice de Francis Heaulme, ouvrant la voie à un procès devant les assises de Moselle, puis en appel à Versailles.

“Mon combat est terminé, j’ai été jusqu’au bout, je l’ai promis à mon Cyril”, avait réagi, très émue, sa mère, à l’issue du verdict.

 Je ne sais pas si on peut partir sereine après trente ans de procès, mais elle était satisfaite. Davoir été vivante pour Versailles était important pour elle , a souligné Me Boh-Petit, qui sest dite  bouleversée par sa mort .

Cette femme, qui luttait depuis des années contre un cancer généralisé, avait mené sans relâche son combat pour faire condamner Francis Heaulme. Maintenant je sais qui a tué mon gosse , avait-elle glissé à son avocate, après la condamnation du tueur en série à la perpétuité par la cour dassises de Metz en mai 2017. Une condamnation confirmée lan dernier en appel à Versailles.

Déjà condamné à deux reprises à la réclusion criminelle à perpétuité pour neuf autres meurtres, Francis Heaulme avait reconnu être passé à deux reprises le long de la voie ferrée ce jour-là dans la commune de la périphérie de Metz, mais a toujours nié avoir tué les deux enfants.

VOIR LES COMMENTAIRESFaits diversMosquée de Bayonne : Les faits doivent être qualifiés dactes de terrorismeDouble meurtre de Montigny-lès-Metz : Chantal Beining, la mort dune mère courageMulhouse : 2 ans de prison ferme pour des tirs sur une caserne de gendarmerieDrame de la Grenfell Tower : les pompiers londoniens dans le collimateurGuide Shopping Le Parisien

Patrick Dils, 16 ans au moment des faits, avait été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité en 1989. Décrit comme un adolescent fragile, il avait avoué le double meurtre avant de se rétracter. Il avait obtenu lacquittement en 2002, en appel, au terme dune procédure de révision.

En 2007, cest Chantal Beining qui avait fait relancer laffaire, en faisant appel du non-lieu prononcé au bénéfice de Francis Heaulme. Malgré son état de santé, elle avait tenu à assister au procès en appel du tueur en série devant la cour dassises des Yvelines, épilogue de cette affaire marquée par plus de trente ans derrements judiciaires.

Chantal Beining, la mère de Cyril Beining, est morte ce mercredi à lhôpital de Metz, des suites dun cancer. Son fils avait été retrouvé mort, tué à coup de pierre, le 28 septembre 1986 sur un talus SNCF de Montigny-lès-Metz, tout comme Alexandre Beckrich.

Les idées de cadeaux de loisirs créatifs pour adultes ne manquent pas, mais choisir celui qui conviendra le mieux relève parfois de lexploit. Face à la surenchère de produits, de coffrets, de box et autres cadeaux en tout genre, il est souvent difficile de trouver la perle rare. Pour ne pas se tromper, suivez notre sélection et nos conseils.

“Ce qui me restera, cest la dignité de cette femme”, explique à France Bleu Lorraine celle qui a été son avocate pendant de très longues années, maître Dominique Boh-Petit. “Je lai toujours vue arriver très élégante, soucieuse de son paraître, extrêmement polie et tellement respectueuse.”

“Ce quil y avait dadorable chez elle, poursuit lavocate, cest que même un tout petit mot gentil, cétait important. Je regardais tout à lheure quelque chose dans le dossier, je suis tombée sur les cartes postales quelle menvoyait les rares fois où elle partait en vacances. Cétait toujours dune extrême gentillesse !”

Chantal Beining, la mère du petit Cyril, tué avec Alexandre Beckrich en 1986 à Montigny-lès-Metz, sest éteinte à lhôpital de Metz, ce mercredi, à lâge de 76 ans. Elle est morte comme elle a vécu, sans faire de bruit , a commenté son avocate Dominique Boh-Petit, qui a annoncé la nouvelle à franceinfo.

Maître Boh-Petit salue également la mémoire dune personne “hors norme”, à la hauteur de laffaire du double-meurtre qui a coûté la vie à son fils. Car cest bien elle qui, après lacquittement de Patrick Dils, avait relancé laffaire en faisant appel du non-lieu prononcé au bénéfice de Francis Heaulme, ouvrant la voie à un nouveau procès. Surnommé “le routard du crime”, Francis Heaulme a finalement été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité en décembre 2018 par la cour dassises des Yvelines. Une peine identique avait été prononcée par la cour dassises de Moselle en mai 2017. 

A loccasion de la Paris Games Week, Amazon propose une semaine dédiée au jeu, et offre, du 28 octobre au 6 novembre, jusquà -50% sur une sélection de jeux, consoles, et accessoires gaming pour PS4, Xbox One, PC…. Préparez-vous la Gaming Week et ses bons plans sont là.

“Mon combat est terminé, jai été jusquau bout, je lai promis à mon Cyril”, avait alors réagi, très émue, Chantal Beining à la sortie de laudience.