Ligue Europa : Marseille déjà éliminé, Rennes chute aussi

Ligue Europa : Marseille déjà éliminé, Rennes chute aussi

1700 euros pour un nul à Rome, ça se tente !

Pour le compte de la quatrième journée du groupe H en Europa League, Marseille se déplace à Rome pour y affronter la Lazio. Une rencontre qui dispose de très belles cotes chez notre partenaire Winamax. Bénéficiez de loffre de 100 € proposée par Winamax, pour un pari sans risque ! 

Rendez-vous ici pour parier sans risque et bénéficier dun remboursement jusquà 100€ sur votre premier pari !

Paroles dOlympien | 07/11/2018 – 21:22 | Garcia : “Jai dit quil y aurait du changement, il y en aura”

Repositionné sur le côté gauche de la défense à cinq, on la pas mal vu dans le registre défensif, comme sur ce superbe retour dans les pieds de Parolo (18e). Parfois brouillon, il a commis beaucoup de fautes, mais a livré au final une prestation correcte.

«Il va falloir qu’on soit capable de démontrer ici qu’on a cette capacité à rebondir, parce que la qualité d’un groupe, on ne la mesure pas quand il enchaîne les victoires mais quand c’est plus difficile. J’attends cette capacité de réaction de mon groupe, je sais qu’ils l’ont et ça ne se perd pas comme ça du jour au lendemain. Ces derniers temps, on a peut-être trop essayé de blinder derrière et on en a oublié de marquer des buts. Je préfère autant gagner 3-2 plutôt que ne plus marquer comme c’est le cas en ce moment.»

Il a largement contribué à la domination de lOM au milieu de terrain. Ses prises de balle et ses renversements de jeu ont fait le plus grand bien à sa formation. Cest lui qui récupère le ballon puis lance bien Thauvin pour la réduction du score à lheure de jeu. Remplacé par Payet à la 69e.

«Ça va être difficile. La Lazio est une équipe forte, avec de très bons joueurs comme Milinkovic-Savic et Immobile. A l’aller, nous avons été bons avec le ballon, moins sans le ballon. Nous devons faire mieux : être plus collectifs, plus physiques. C’est important pour l’emporter. Nous avons l’objectif de jouer l’Europa League après Noël. C’est important pour le club, nous allons devoir battre la Lazio.»

Quelques incursions qui ont créé le danger dans la défense italienne, puis une frappe détournée par Strakosha (42e). Il trouve la faille à lheure de jeu, du droit, sur un tir croisé après un bon service de Sanson. Émoussé, il a laissé sa place à Mitroglopu à la 82e.

«On sait qu’on n’a plus le droit à l’erreur, il faut qu’on gagne. On sait aussi que ce sera difficile parce que la Lazio a montré que c’est une très bonne équipe, surtout très solide, au match aller. Il faut qu’on fasse un match cohérent, un match qui nous permette d’obtenir la possibilité d’espérer même si nos chances ne sont pas très élevées.»

On la vu par intermittence. Quelques bonnes séquences, dues au fait quil avait pas mal de liberté au milieu. Mais il a tout de même manqué de présence. 

Les Marseillais, qui enchaînent ainsi une quatrième défaite consécutive toutes compétitions confondues, ont sombré juste avant la mi-temps (but de Marco Parolo, 45 + 1) puis un peu après (Joaquin Correa, 55e). Le but de lespoir, inscrit par Thauvin, reste anecdotique (60e). Rudi Garcia et ses hommes doivent, désormais, se concentrer sur le championnat où ils occupent le sixième rang à six points du podium.

Une sortie peu académique de la tête (6e), puis plusieurs ballons au pied bien négociés par la suite. Il est impuissant sur la tête de Parolo qui ouvre le score pour la Lazio juste avant la pause et ne peut pas non plus faire grand-chose sur le but de Correa. Il évite le pire en sortant deux parades face à Immobile (71e, 73e) puis au-devant de Milinkovic-Savic (76e).

De son côté, le Stade rennais na pas préparé au mieux son derby contre Nantes dimanche. Les Bretons sont tombés en Ukraine face au Dynamo Kiev (3-1). Hors sujet en première période, ils encaissent un but sur corner par lintermédiaire de Verbi (13e). Incapable de convertir ses opportunités en début de seconde période, Rennes se fait punir par deux buts de Mykolenko (68e) et Shaparenko (72e).

Pour son retour à lOlimpico, il a montré une grosse envie, tentant sa chance sur des frappes lointaines. Dans le jeu, il a été plutôt intéressant, notamment dans la récupération.

Entré en jeu à la place de Sarr, Siebatcheu sauve lhonneur en fin de match sur une offrande de Niang (90e). Les Rennais pointent à cinq longueurs de leur adversaire du soir, une hypothétique qualification passera, désormais, par un sans-faute.

Replacé dans laxe dune défense à cinq, il est dabord sorti vainqueur de plusieurs duels, face à Correa (19e), puis quelques minutes plus tard face à Parolo (34e). Sur une sortie de balle, il perd le ballon qui débouche sur louverture du score de Parolo. Par la suite, il a été en difficulté récoltant un carton jaune en fin de match pour une faute sur Immobile.

Capitaine de l’OM, Dimitri Payet possède d’excellentes statistiques en Ligue Europa. Depuis le début de la saison 2017-2018, il est impliqué sur 13 buts en Ligue Europa (5 réalisations et 8 passes décisives). Aucun joueur ne fait mieux dans la compétition. A lui de se montrer une nouvelle fois décisif ce soir (18h55) à Rome pour entretenir l’espoir d’une qualification en 16es de finale.

Une frappe en première période (24e), pas assez précise pour inquiéter le portier romain. Il a multiplié les appels, et failli offrir légalisation aux siens en fin de match, mais Strakosha fait la parade. Dans lensemble, il na pas assez pesé.

Seul dans les six mètres, il ne parvient pas à tromper Strakosha alors quil avait hérité dun ballon dévié par Thauvin en tout début de match. Il a bien animé son couloir droit, multipliant les appels. Il effectue un retour salvateur en fin de match, qui évite un troisième but aux Italiens. Défensivement, il na pas brillé.

Garcia laurait laissé sur le banc, on ne lui en aurait pas voulu. Le Réunionnais, entré à la 69e minute, a été transparent, et a perdu les quelques ballons quil a eu à jouer.

Une entrée en jeu à la 80e pas vraiment convaincante. Il perd un ballon qui est tout près doffrir le troisième but aux Romains. Il sest mis au niveau de ses partenaires de la défense.

OM – Malaise : Rudi Garcia persiste et signe après son coup de gueule !

Il na pas pris de risques, dégageant dans un premier temps en touche directement les ballons chauds qui se sont présentés à lui. Puis il flanche juste avant la pause, en se faisant bouger par Parolo dans les airs, qui donne lavantage aux Romains. Pas plus serein par la suite, il devient de plus en plus inquiétant.

Monsieur Bezborodov nest pas un inconnu pour lOM. En effet, en octobre 2015, il était arbitre de surface lors de la défaite de lOM face à Liberec au Vélodrome 1-0, en phase de poule de Ligue Europa. Quelques années auparavant, en décembre 2010, il était au sifflet dun OM-Chelsea en Ligue des Champions. Pour ce dernier match de la phase de groupe, où lOM était déjà qualifié, les Olympiens sétaient imposés 1-0 au Vélodrome grâce à un but de Brandao en fin de match. Anecdotique car cétait avant tout le soir du retour de Didier Drogba au Vélodrome.

Souvent limite dans ses interventions, il récolte un carton jaune après la pause (52e). Passif sur le deuxième but romain, il sest fait manger dans les duels par les attaquants italiens. En souffrance quand le jeu sest accéléré, il a été à la dérive. Remplacé par Bouna Sarr en fin de rencontre.

De Rome, Mourad fait son petit avant match Lazio – OM

Pour plus de lisibilité, la rédaction du Phocéen vous fait découvrir sa nouvelle grille de notation :

– de 2.5 à 4 – LES FLOPS : Le joueur est passé à côté de son match, il est clairement dans les flops

Et surtout très à gauche, quand les ultras de la Lazio chantaient eux  Duce, Duce, Duce  il y a quinze jours au Vélodrome.  On était très motivés pour ce déplacement, lance Marwen, membre du CU 84. Avec leur positionnement politique, très à droite et très raciste, il ne peut y avoir que du ressentiment de notre côté…  Lui aussi voit dans linterdiction  un énorme aveu déchec des autorités sportives. 

– de 4.5 à 5 – MEDIOCRE : Le match est considéré comme médiocre, cest-à-dire quil est en dessous de la moyenne. Le joueur na pas donné satisfaction.

Lazio – OM (2-1) : les 3 paris perdus de Garcia ayant abouti à lélimination de lEuropa League

– de 5.5 à 6 – CORRECT. Mais à ce niveau, les professionnels doivent apporter plus à leur équipe. La prestation nest pas forcément satisfaisante…

– de 6.5 à 7 – SATISFAISANT : Enfin ! Le match est considéré comme bon. Le joueur a effectué une bonne partie, même sil peut mieux faire. Il a fait le boulot comme on dit dans le jargon.

– de 7.5 à 8.5 – LES TOPS : Très bon match. Le joueur a apporté tout ce quil pouvait à son équipe et on ne peut pas lui demander beaucoup plus.

– de 9 à 10 – EXCEPTIONNEL . Ne nous y trompons pas, ces notes ne seront pas souvent de sortie. Elles salueront une partie extraordinaire dun de nos Olympiens.