Une députée LaREM dénonce un puissant lobby LGBT à lAssemblée et se fait recadrer

Une députée LaREM dénonce un puissant lobby LGBT à l\Assemblée et se fait recadrer

La République en marche condamne les propos à la sémantique homophobe dune députée

LE SCAN POLITIQUE – En évoquant sur Twitter un puissant lobby LGBT à lAssemblée nationale, la députée anti-PMA Agnès Thill a provoqué de vives réactions. Le porte-parole du gouvernement a jugé ce terme absolument inacceptable, avant que lélue ne regrette ses propos.

La députée Agnès Thill sétait distinguée lété dernier par ses positions anti-PMA (Procréation médicalement assistée) pour toutes les femmes, à contre-courant de la majorité… et de la promesse dEmmanuel Macron. Ce jeudi, elle a provoqué le courroux de quelques-uns de ses collègues La République en marche (LaREM), en dénonçant un puissant lobby LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transgenres) à lAssemblée nationale, dans un message posté sur Twitter.

Lélue sest dabord élevée contre le café citoyen organisé à Paris par la députée LaREM Elise Fajgeles, pour débattre de la PMA, en présence dune juriste et dune sociologue du droit et de la famille. Est-ce sinformer sil ny a quune version donnée?, a demandé Agnès Thill. Tu es la bienvenue pour débattre avec nous Agnès!, lui a répondu sa collègue Élise Fajgeles. Mais lintéressée na pas saisi la main tendue. En circo!, a-t-elle répondu tout de go – façon de dire quelle se trouve dans sa circonscription et ne pourra pas honorer linvitation. Avant de poursuivre, en dénonçant un puissant lobby LGBT à lAssemblée nationale. LAssemblée nationale nest pas la France. Ici (en circonscription), les avis sont tout autres.

Ce jeudi, La République en marche a adressé une “dernière” mise en garde la députée Agnès Thill “contre les excès” de ses “prises de position publiques”, après des propos concernant un supposé “lobby LGBT à lAssemblée nationale”. Dans ce courrier, le patron par intérim du parti Philippe Grangeon, et celui du groupe de députés Gilles Le Gendre, condamnent “avec la plus grande fermeté” le tweet de la députée de lOise, depuis supprimé.

Oise : Agnès Thill choque en parlant de lobby LGBT à lAssemblée nationale

En circo! Cest tellement faux de faire croire quil ny a quune vision:1) il y a un puissant lobby lgbt à lAN et lAN nest pas la France. Ici, les avis sont tout autre.2) nos experts auditionnés étaient 50/50, comme la société, cest malhonnête de faire croire le contraire.

“Est-ce sinformer sil ny a quune version donnée?”, linjective dans un premier temps Agnès Thill sur le réseau social. “Lobjectivité est de mise, ou bien cest de la propagande (…) Cest tellement faux de faire croire quil ny a quune vision” assure-t-elle ensuite, avant dévoquer lexistence dun puissant lobby LGBT présent à lAssemblée nationale”.

La référence au lobby LGBT a fait bondir lAssociation Des Familles Homoparentales (ADFH), qui a pointé du doigt une expression anxiogène utilisée par tous les sites dextrême droite et les sites de désinformation. Le porte-parole du gouvernemet, Benjamin Griveaux, a condamné un terme absolument inacceptable, qui na pas sa place dans le débat public, à limage du député LaREM de Charente-Maritime, Raphaël Gérard. Celui-ci a jugé abject de qualifier des parlementaires de membres du lobby gay, et estimé que la députée représente bien La Manif pour tous à lAssemblée nationale.

Ce terme de ” lobby LGBT ” est absolument inacceptable et na pas sa place dans le débat public. Pas dambiguïté de mon côté.

Une députée dénonce “un puissant lobby LGBT à lAssemblée” et se fait mettre une “dernière” fois en garde par LREM

Face à la pression, lélue de lOise a dit regretter ses propos. Je ne juge aucune vie personnelle. Revenons sur le fond. Et que chacun puisse sexprimer sereinement. Je my engage, a-t-elle écrit sur Twitter. Avant elle, en septembre dernier, le député Joachim Son-Forget LaREM avait provoqué lindignation en défendant les propos homophobes du roi des forains, Marcel Campion. Recadré par Benjamin Griveaux, qui avait jugé ses propos incompréhensibles, il avait aussi fini par présenter ses excuses.

Agnès Thill avait déjà plusieurs fois exprimé ses critiques quant à lextension de la PMA à toutes les femmes, une mesure soutenue par Emmanuel Macron durant la campagne. Elle avait aussi fait polémique sur Twitter en juillet en répondant à un internaute favorable à leuthanasie: “Le suicide nest pas interdit en France”.

PMA : une élue LREM dénonce un puissant lobby LGBT à lAssemblée

En définitive, pour ce parti, le terme lobby ne peut être utilisé que pour ceux qui lui sont opposés. Quant à la liberté de parole de nos députés EM, cet incident en dit long.

Toute cette hystérie montre donc bien sur le fond que son analyse sur la puissance dudit lobby était pertinente.

L'heure est bien arrivée pour l'Académie française à trouver l'équivalent français du sigle LGBT dans l'anglais. À noter que G dans se sigle signifie "gay" = néologisme d'homosexuel, autant que la signification originale est "joyeux, gai".

Agnès Thill répond alors : “Est ce sinformer sil ny a quune version donnée ? Nos juristes et experts auditionnés étaient partagés 50/50 sur le sujet, par exemple largument égalité en droit ne tient plus. Lobjectivité est de mise, ou bien cest de la propagande”, prévient lélue LREM de lOise. “Tu es la bienvenue pour débattre avec nous Agnès !”, lui répond alors Elise Fajgeles.

On le sait tous 1) que le lobby LGBT a de plus en plus de pouvoir en France 2) que critiquer les LGBT est passible de graves sanctions

En circo! Cest tellement faux de faire croire quil ny a quune vision:1) il y a un puissant lobby lgbt à lAN et lAN nest pas la France. Ici, les avis sont tout autre.2) nos experts auditionnés étaient 50/50, comme la société, cest malhonnête de faire (…)

Il n'y aurait pas de puissant lobby LGBT à l'Assemblée. Agnès Thill se fait pourtant recadrer et doit exprimer piteusement des regrets. Qui a-t-elle donc pu heurter?

A mon avis le lobby homophobe est bien plus important en nombre que le lobby LGBT mais comme le racisme a du mal à passer dans le pays des droits de l'homme, ces personnes se sentent frustré-es que la cause LGBT progresse.

C est déjà pas mal quelle regrette son geste.. moi je ne veux voir et entendre aucun murmures dans ma troupe, chez nous il n y a pas un seul frondeur, il y a juste à lire les textes… non non je vous en prie, ne me dites pas merci…

Y aurait-il un "puissant lobby ADFH" à l'AN ? Pffff… vraiment à croire qu'il n'y a que le sexe dans la vie… Ca devient pénible… Quant à la liberté d'expression, c'est à se demander si ça existe encore… 🙁

la seule question :c'est vrai ou non? un militantisme de députés européens a conduit, en 5 ans, à 250 votes liés à lorientation sexuelle et à lidentité de genre, et à plus de 100 rapports contenant des termes positifs sur ces questions le réel n'est pas homophobe . Et c'est la liberté d'expression qui est en danger

Il a raison le président, qui nest pas seulement celui des riches, lanalogie avec les années 1930 est pertinente, lassemblée est prête à lui voter les pleins pouvoirs sous nimporte quel prétexte, y compris LGTB.

Le muselage de cette député confirme bien que l'exécutif est en train de pourrir notre démocratie et défendant par tous les moyens certaines minorités !!!!

Madame Thill, svp, quittait le bateau contrôlé par ceux que vous citez. Ces derniers vous ont à l'oeil. Votre avenir en ce lieu est verrouillé. C'est le moment, la troupe visée est affaiblie et panique ! Courage parce que vérité !

La violence des réactions est bien la preuve de la présence de ce lobby. En quoi l'évoquer est passible d'une telle opprobre ? Sommes nous encore en démocratie ? La liberté d'expression est elle devenue un délit ?

Certainement que cette dame va nous apporter les noms et les preuves de ce qu'elle avance. A ce moment, on pourra lui donner raison.

POLITIQUE – Les débats à lAssemblée sur louverture de la PMA à toutes les femmes sannoncent animés au sein du parti présidentiel. Ce jeudi 8 novembre, la députée LREM de lOise Agnès Thill, notoirement hostile à cette promesse de campagne dEmmanuel Macron, sest en prise à une de ses collègues sur Twitter en dénonçant le poids du “puissant lobby LGBT” à lAssemblée nationale.

Lincident est parti dun tweet a priori innocent posté par la députée LREM de Paris Elise Fajgeles, invitant ses abonnés à venir “sinformer et débattre” dans le cadre dun café citoyen consacré à louverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples lesbiens et aux femmes célibataires.

“Est ce sinformer sil ny a quune version donnée? Nos juristes et experts auditionnés étaient partagés 50/50 sur le sujet, par exemple largument égalité en droit ne tient plus. Lobjectivité est de mise, ou bien cest de la propagande”, lui a alors répondu publiquement la députée Agnès Thill, visiblement remontée.

“Tu es la bienvenue pour débattre avec nous Agnès!”, lui a rétorqué Elise Fajgeles, pas rancunière. Mais cette main tendue na pas suffi à faire retomber la pression, Agnès Thill affichant son indisponibilité par un cinglant “en circo”. Et denchaîner par une attaque en règle (et rare) contre lAssemblée nationale: “Il y a un puissant lobby LGBT à lAssemblée et lAssemblée nationale nest pas la France. Ici, les avis sont tout autre.”