Football Leaks – Fichage ethnique au PSG : qui est Marc Westerloppe, lhomme au coeur de la tourmente ?

Football Leaks - Fichage ethnique au PSG : qui est Marc Westerloppe, l\homme au coeur de la tourmente ?

Une affaire de fichage ethnique au PSG – Toute lactualité de la Martinique sur Internet

« Français », « Maghrébin », « Antillais », « Africain » : des recruteurs du PSG ont fiché ethniquement des jeunes joueurs scrutés par le club, selon un nouveau dossier des « Football Leaks », et le PSG a ouvert « une enquête interne » a indiqué une source proche du club.

En début de soirée, jeudi, le directeur général délégué du PSG a répondu, avec calme et précision, aux questions soulevées par laffaire.

Fichage ethnique au PSG – Jean-Claude Blanc : Il ny avait pas matière à licencier Westerloppe

À quel moment prenez-vous connaissance des propos de Marc Westerloppe sur le jeune Yann Gboho ?Ils sont rapportés par le comité dentreprise davril 2014 qui dispose dun compte-rendu de la réunion, où des propos extrêmement ambigus ont été tenus par Marc Westerloppe. Cest après ce CE que jen suis informé.

Une “initiative personnelle”. De son côté, la Ligue internationale contre le racisme et lantisémitisme “demande au PSG de sexpliquer publiquement et dans la transparence afin que toute la lumière soit faite sur ces pratiques”. “Notre commission juridique est saisie”, ajoute la Licra sur son compte Twitter. Le PSG a confirmé officiellement dans laprès-midi “que des formulaires avec des contenus illégaux ont été utilisés entre 2013 et 2018 par la cellule de recrutement du centre de formation, dédiée aux territoires hors Île-de-France”. Et de dénoncer une “initiative personnelle du responsable de ce département”. Soit, Marc Westerloppe, ciblé par Mediapart et parti cette année au club de Rennes.

Que faites-vous alors ?Les ressources humaines commencent à rencontrer les gens de la formation pour compléter cette information. Cela se termine par une convocation de M. Westerloppe à un entretien préalable pouvant mener à son licenciement à partir de cette phrase ambiguë prononcée. Cest sur cette seule phrase que je le convoque et que je lécoute dans le respect du droit du travail. Il dément formellement, avec précision, fait état de son parcours, il sest absolument défendu davoir dit cette phrase. On savait que les deux cellules de recrutement ne sentendaient pas. Je lui ai demandé de mettre ses propos par écrit, ce quil a fait, les confirmant. À la suite de cet entretien en plus de la lettre, jai estimé…