Puissant lobby LGBT à lAssemblée : une députée LREM dérape sur Twitter

Puissant lobby LGBT à l\Assemblée : une députée LREM dérape sur Twitter

Oise : Agnès Thill choque en parlant de lobby LGBT à lAssemblée nationale

Députée de La République en marche, Agnès Thill était connue pour ses positions contre l'ouverture de la PMA aux couples de femmes. Elle a été recadrée par son camp après avoir dénoncé l'existence d'un lobby LGBT à l'Assemblée nationale.

Agnès Thill, députée de La République en marche (LREM) de lOise, a choqué sa propre majorité en fustigeant publiquement le 8 octobre «un puissant lobby LGBT» à l’Assemblée nationale.

Elle sexprimait en échangeant sur Twitter au sujet de louverture de la procréation médicale assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes, avec sa collègue députée LREM Elise Fajgeles. Opposée à une telle extension  de la PMA, Agnès Thill a jugé que la chambre basse du Parlement, ne rendait pas compte de la diversité des points de vue de la société française. «Il y a un puissant lobby lgbt à l’AN [Assemblée nationale] et l’AN n’est pas la France. Ici [en circonscription], les avis sont tout autre», a tweeté lélue de lOise.

POLITIQUE – Les débats à lAssemblée sur louverture de la PMA à toutes les femmes sannoncent animés au sein du parti présidentiel. Ce jeudi 8 novembre, la députée LREM de lOise Agnès Thill, notoirement hostile à cette promesse de campagne dEmmanuel Macron, sest en prise à une de ses collègues sur Twitter en dénonçant le poids du “puissant lobby LGBT” à lAssemblée nationale.

En circo! Cest tellement faux de faire croire quil ny a quune vision:1) il y a un puissant lobby lgbt à lAN et lAN nest pas la France. Ici, les avis sont tout autre.2) nos experts auditionnés étaient 50/50, comme la société, cest malhonnête de faire croire le contraire.

Ces propos ont provoqué une levée de boucliers dans son propre camp. A commencer par le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, qui a affirmé que ce «terme de “lobby LGBT” [était] absolument inacceptable et n’a[vait] pas sa place dans le débat public». «Pas d’ambiguïté de mon côté», a-t-il poursuivi en réponse à une association de défense des familles homoparentales ADFH, qui sinquiétait de la reprise dune expression «anxiogène utilisée par tous les sites dextrême droite et les sites de désinformation».

Lincident est parti dun tweet a priori innocent posté par la députée LREM de Paris Elise Fajgeles, invitant ses abonnés à venir “sinformer et débattre” dans le cadre dun café citoyen consacré à louverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples lesbiens et aux femmes célibataires.

Ce terme de lobby LGBT est absolument inacceptable et na pas sa place dans le débat public. Pas dambiguïté de mon côté.

La consigne a décidément du mal à passer. En septembre, après quelques échanges acides entre pro et anti-PMA pour toutes, étalés sur les réseaux sociaux, les députés La République en marche avaient été priés de garder pour le huis clos de leurs réunions de groupe leurs désaccords sur cette promesse présidentielle. Mais sur Twitter ce jeudi, interpellant lune de ses collègues de la majorité sur le sujet, la députée de lOise, Agnès Thill, a na pas hésité pas à dénoncer un puissant lobby LGBT à lAssemblée nationale. Lélue picarde est partie en croisade contre louverture de la PMA aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires, une mesure qui doit figurer dans le futur projet de loi sur les questions de bioéthique. Elle réagissait à linvitation lancée par la députée de Paris, Elise Fajgeles, à un café citoyen organisé dans sa circonscription pour débattre de la PMA pour toutes. Est-ce “sinformer” sil ny a quune version donnée ? la prend à partie Agnès Thill. Lobjectivité est de mise, ou bien cest de la propagande. Puis elle juge faux de faire croire quil ny a quune vision, employant cette expression de lobby LGBT.

PMA : une élue LREM dénonce un puissant lobby LGBT à lAssemblée

Même son de cloche chez le secrétaire dEtat à lEgalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa, qui a assuré sur Twitter qu«il n’existait aucun “lobby LGBT” [mais] juste des gens qui veulent vivre librement et d’autres gens qui les soutiennent, parce que leur identité leur sexualité ou leur amour ne retire rien à personne». «Fantasmer sur un lobby gay = premier pas vers l’homophobie», a-t-elle ajouté.

Une députée dénonce “un puissant lobby LGBT à lAssemblée” et se fait mettre une “dernière” fois en garde par LREM

Il nexiste aucune lobby LGBT juste des gens qui veulent vivre librement et dautres gens qui les soutiennent, parce que leur identité leur sexualité ou leur amour ne retire rien à personne. Fantasmer sur un lobby gay = premier pas vers lhomophobie 2/2

PMA: une députée LaREM rappelée à lordre après avoir évoqué “un puissant lobby LGBT à lAssemblée”

Le député LREM de Charente-Maritime Raphaël Gérard a lui aussi condamné les mots dAgnès Thill, en «rappelant le droit de toute personne LGBT à être représentée au même titre que des minorités religieuses radicales». «Je constate que tu représentes bien La Manif Pour Tous à lAssemblée nationale», a-t-il étayé.

Plusieurs autres députés marcheurs ont également déploré cette expression plus que malvenue qui, rappelle Matthieu Orphelin, est celle des sites dextrême droite ou de désinformation. Un puissant lobby ? Non, non, non !!! Nous restons, chère collègue, des législateurs éclairés, a rétorqué de son côté Olivier Véran. Léchange a même viré au règlement de comptes lorsque le député de Charente-Maritime, Raphaël Gérard a jugé abject de qualifier ainsi des parlementaires et répondu à Agnès Thill quelle représente bien la Manif pour tous à lAssemblée nationale ainsi que des minorités religieuses radicales.

Ce à quoi Agnès Thill lui a répondu : «Je ne représente aucune religion. Encore moins une minorité religieuse radicale. Ni la manif pour tous. Peut on encore parler dans ce pays? Sans être aussitôt catalogué de reac., conservateur, religieux, homophobe etc.»

Je ne représente aucune religion. Encore moins une minorité religieuse radicale. Ni la manif pour tous. Peut on encore parler dans ce pays? Sans être aussitôt catalogué de reac., conservateur, religieux, homophobe etc.

Agnès Thill répond alors : “Est ce sinformer sil ny a quune version donnée ? Nos juristes et experts auditionnés étaient partagés 50/50 sur le sujet, par exemple largument égalité en droit ne tient plus. Lobjectivité est de mise, ou bien cest de la propagande”, prévient lélue LREM de lOise. “Tu es la bienvenue pour débattre avec nous Agnès !”, lui répond alors Elise Fajgeles.

Une députée LREM évoque un “lobby LGBT” à lAssemblée

Sur cette question sociétale, Agnès Thill navait pas caché jusqualors être à contre-courant de la promesse présidentielle dextension de la PMA et du projet de loi prévu en débat à lAssemblée nationale début 2019.

En circo! Cest tellement faux de faire croire quil ny a quune vision:1) il y a un puissant lobby lgbt à lAN et lAN nest pas la France. Ici, les avis sont tout autre.2) nos experts auditionnés étaient 50/50, comme la société, cest malhonnête de faire (…)

Le 24 octobre, elle avait notamment écrit sur les réseaux sociaux : «La PMA pour femmes seules exclut l’autre parent. Est-ce mon rôle de créer une situation qui exclut l’Autre ? Voulons nous créer une société qui exclut l’Autre ? Moi non.»

Vos propos nont aucun rapport avec les miens. La #PMA pour femme seules exclut lautre parent.Est ce mon rôle de créer une situation qui exclut lAutre? Voulons nous créer une société qui exclut lAutre? Moi non.

La question nest pas de bien aller,sans père. La question est dassumer la réponse : oui, un père est inutile. Oui, un père nest pas nécessaire. Cest cette société là que je ne veux pas, celle qui exclut lAutre, le dit inutile, et non nécessaire #PMA

Lire aussi : Sois député et tais-toi : les députés LREM priés de voter la loi «asile et immigration»

Ces propos “contreviennent aux valeurs” de La République en marche, estiment MM. Grangeon et Le Gendre en ajoutant que “les termes de lobby LGBT relèvent dune sémantique homophobe”.

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Dernier avertissement pour Agnès Thill. La République en marche simpatiente face aux  excès  des  prises de position publiques  de la députée. Sont notamment pointés du doigt ses propos concernant un supposé  lobby LGBT à lAssemblée nationale . Dans ce courrier que lAgence France-Presse sest procuré, le patron par intérim du parti, Philippe Grangeon, et celui du groupe de députés Gilles Le Gendre condamnent  avec la plus grande fermeté  un tweet de la députée de lOise, depuis supprimé.

Dans ce message portant sur la procréation médicalement assistée, Agnès Thill dénonçait  un puissant lobby LGBT à lAssemblée nationale , tout en arguant du fait que  lAssemblée nationale nest pas la France . Ces propos  contreviennent aux valeurs  de La République en marche, estiment messieurs Grangeon et Le Gendre, en ajoutant que  les termes de lobby LGBT relèvent dune sémantique homophobe .  Tes propos nexpriment pas une conviction. Ils constituent une mise en cause insidieuse de certains de nos collègues , poursuivent les deux cadres du parti.

Agnès Thill a par la suite dit  regrette[r] [s]es propos qui ont pu heurter certains de [s]es collègues et dautres .  Je ne juge aucune vie personnelle. Revenons sur le fond. Et que chacun puisse sexprimer sereinement. Je my engage , a-t-elle ajouté.  Nous avons pris note des regrets que tu as exprimés par la suite. Des excuses en bonne et due forme auraient été plus appropriées , ont estimé MM. Grangeon et Le Gendre. Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a pour sa part qualifié le tweet de Mme Thill d absolument inacceptable .

La députée a plusieurs fois exprimé ses critiques quant à lextension de la PMA à toutes les femmes, une mesure soutenue par Emmanuel Macron durant la campagne. Elle avait aussi fait polémique sur Twitter en juillet en répondant à un internaute favorable à leuthanasie :  Le suicide nest pas interdit en France.