Dernier avertissement pour Agnès Thill après ses propos sur un lobby LGBT

Dernier avertissement pour Agnès Thill après ses propos sur un lobby LGBT

“LAssemblée sous linfluence dun puissant lobby gay”: LREM indignée par les propos de sa députée

La consigne a décidément du mal à passer. En septembre, après quelques échanges acides entre pro et anti-PMA pour toutes, étalés sur les réseaux sociaux, les députés La République en marche avaient été priés de garder pour le huis clos de leurs réunions de groupe leurs désaccords sur cette promesse présidentielle. Mais sur Twitter ce jeudi, interpellant lune de ses collègues de la majorité sur le sujet, la députée de lOise, Agnès Thill, a na pas hésité pas à dénoncer un puissant lobby LGBT à lAssemblée nationale. Lélue picarde est partie en croisade contre louverture de la PMA aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires, une mesure qui doit figurer dans le futur projet de loi sur les questions de bioéthique. Elle réagissait à linvitation lancée par la députée de Paris, Elise Fajgeles, à un café citoyen organisé dans sa circonscription pour débattre de la PMA pour toutes. Est-ce “sinformer” sil ny a quune version donnée ? la prend à partie Agnès Thill. Lobjectivité est de mise, ou bien cest de la propagande. Puis elle juge faux de faire croire quil ny a quune vision, employant cette expression de lobby LGBT.

En circo! Cest tellement faux de faire croire quil ny a quune vision:1) il y a un puissant lobby lgbt à lAN et lAN nest pas la France. Ici, les avis sont tout autre.2) nos experts auditionnés étaient 50/50, comme la société, cest malhonnête de faire croire le contraire.

Une formulation, pour le moins douteuse et connotée qui lui a valu de nombreuses critiques dans son propre camp. Ce terme de “lobby LGBT” est absolument inacceptable et na pas sa place dans le débat public. Pas dambiguïté de mon côté, a dénoncé, le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux. Il nexiste aucun “lobby LGBT”, juste des gens qui veulent vivre librement et dautres gens qui les soutiennent, a réagi, toujours sur Twitter, la secrétaire dEtat à lEgalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, voyant dans le fait de fantasmer sur un lobby gay un premier pas vers lhomophobie. Le patron des députés LREM, Gilles Le Gendre, a appelé ses collègues à se garder de toutes polémiques et anathèmes personnels sur la question de la PMA. Nous devons aux Français dengager fermement mais calmement ce débat, ajoute le patron du groupe LREM à lAssemblée nationale.

Plusieurs autres députés marcheurs ont également déploré cette expression plus que malvenue qui, rappelle Matthieu Orphelin, est celle des sites dextrême droite ou de désinformation. Un puissant lobby ? Non, non, non !!! Nous restons, chère collègue, des législateurs éclairés, a rétorqué de son côté Olivier Véran. Léchange a même viré au règlement de comptes lorsque le député de Charente-Maritime, Raphaël Gérard a jugé abject de qualifier ainsi des parlementaires et répondu à Agnès Thill quelle représente bien la Manif pour tous à lAssemblée nationale ainsi que des minorités religieuses radicales.

“Est ce sinformer sil ny a quune version donnée? Nos juristes et experts auditionnés étaient partagés 50/50 sur le sujet, par exemple largument égalité en droit ne tient plus. Lobjectivité est de mise, ou bien cest de la propagande”, lui a alors répondu publiquement la députée Agnès Thill, visiblement remontée.

Oise : Agnès Thill choque en parlant de lobby LGBT à lAssemblée nationale

Lintéressée sen est défendu : Je ne représente aucune religion. Encore moins une minorité religieuse radicale. Ni la Manif pour tous. Peut-on encore parler dans ce pays ? Sans être aussitôt catalogué de réac, conservateur, religieux, homophobe, sest-elle plainte avant de faire son mea culpa. En fin de journée, elle a dit regretter [ses] propos qui ont pu heurter. A lapproche de la présentation du texte du gouvernement, prévue pour la fin de lannée, le groupe LREM réfléchit à lorganisation de discussions internes, précisément pour éviter ces sorties très éloignées du vœu, formulé en septembre par Edouard Philippe, dun débat le plus intelligent et le plus sérieux possible.

PMA: après avoir créé lindignation sur Twitter, la députée Agnès Thill fait son mea culpa

Une députée LREM de lOise sen est prise ce jeudi à lune de ses collègues “Marcheuse” de la Capitale qui organise un café citoyen sur la PMA, dénonçant linfluence dun “puissant lobby LGBT à lAssemblée”. Dans un courrier quil a rendu public, le parti présidentiel souligne quil ne sagit pas de son premier dérapage et lui adresse un dernier avertissement.

Dans ce message portant sur la procréation médicalement assistée, Agnès Thill dénonçait  un puissant lobby LGBT à lAssemblée nationale , tout en arguant du fait que  lAssemblée nationale nest pas la France . Ces propos  contreviennent aux valeurs  de La République en marche, estiment messieurs Grangeon et Le Gendre, en ajoutant que  les termes de lobby LGBT relèvent dune sémantique homophobe .  Tes propos nexpriment pas une conviction. Ils constituent une mise en cause insidieuse de certains de nos collègues , poursuivent les deux cadres du parti.

Une députée LREM épinglée après avoir évoqué un lobby LGBT à lAssemblée

Echange surréaliste, ce jeudi sur Twitter, où Agnès Thill, députée LREM de lOise, sen est prise publiquement à lune de ses collègues  Marcheuse , exprimant, à cette occasion, ses critiques sur lAssemblée Nationale et son fonctionnement.

Agnès Thill a par la suite dit  regrette[r] [s]es propos qui ont pu heurter certains de [s]es collègues et dautres .  Je ne juge aucune vie personnelle. Revenons sur le fond. Et que chacun puisse sexprimer sereinement. Je my engage , a-t-elle ajouté.  Nous avons pris note des regrets que tu as exprimés par la suite. Des excuses en bonne et due forme auraient été plus appropriées , ont estimé MM. Grangeon et Le Gendre. Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a pour sa part qualifié le tweet de Mme Thill d absolument inacceptable .

Tout est parti dun message posté mercredi soir sur le réseau social par Elise Fajgeles, députée de la 5e circonscription de Paris. La parlementaire de la capitale annonce quelle animera un café citoyen sur le thème de procréation médicalement assistée (PMA) ce jeudi, et propose au public de venir témoigner, sinformer et débattre.

Dernier avertissement pour Agnès Thill. La République en marche simpatiente face aux  excès  des  prises de position publiques  de la députée. Sont notamment pointés du doigt ses propos concernant un supposé  lobby LGBT à lAssemblée nationale . Dans ce courrier que lAgence France-Presse sest procuré, le patron par intérim du parti, Philippe Grangeon, et celui du groupe de députés Gilles Le Gendre condamnent  avec la plus grande fermeté  un tweet de la députée de lOise, depuis supprimé.

Je vous attends ce soir, 19h30, au café Le Progrès dans le 3e, pour un café citoyen sur louverture de la PMA. Venez témoigner, vous informer, débattre ! pic.twitter.com/L4VYpSmXNa

Quelques heures plus tard, lélue de lOise, directrice décole en disponibilité, adresse un premier tweet à sa collègue. Trois lignes sèches dans lesquelles Agnès Thill dit à Elise Fajgeles ce quelle pense du rendez-vous quelle organise.

C'est magnifique ! Si avec tout ça les gens ne voient pas clair… En fait, être contre c'est de la phobie ! dénoncer une réalité concernant ces lobbies (secret de polichinelle), c'est de la phobie ! Par contre, être pour c'est être "progressiste" comme ils disent… Il n'y a aucun propos incorrect de la part de cette députée, juste la vérité (qui n'est apparemment pas bonne à dire). De ce fait, aucun réel débat ne peut avoir lieu, car le simple fait d'être contre est "mal" et d'être pour est "bien". Nous sommes clairement dans le délit d'opinion et le délit de penser. Chacun se fera son idée sur la question et sur ce qu'il aura à voter aux futures élections…

 Est ce  sinformer  sil ny a quune version donnée ? Nos juristes et experts auditionnés étaient partagés 50/50 sur le sujet, par exemple largument égalité en droit ne tient plus. Lobjectivité est de mise, ou bien cest de la propagande. #PMA , écrit la Beauvaisienne, ouvertement hostile à la procréation médicalement assistée. Dans un article paru le 25 septembre 2018 et repris sur le site de la Manif pour tous, “La Croix” brossait le portrait de cette femme de 54 ans, “catholique pratiquante, rare élue de la majorité à sopposer explicitement à lextension de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules”.

Face à la pression, lélue de lOise a dit regretter ses propos. Je ne juge aucune vie personnelle. Revenons sur le fond. Et que chacun puisse sexprimer sereinement. Je my engage, a-t-elle écrit sur Twitter. Dans une lettre, Philippe Grangeon, délégué général de LaREM par intérim, et Gilles Le Gendre, président du groupe LaREM à lAssemblée, adressent à la députée un avertissement: Ce nest pas la première fois que nous sommes amenés à te mettre en garde contre les excès que revêtent parfois tes prises de position publiques. Au moment où nous souhaitons tous que le débat sur la bioéthique (prévu débtu 2019) se déroule dans un climat apaisé, ce sera la dernière.

Une députée LREM évoque un “lobby LGBT” à lAssemblée

Fair play, la députée parisienne indique alors à Agnès Thill quelle est la bienvenue à son café citoyen où elle pourra exposer son point de vue.  En circo ! , répond la parlementaire de lOise, qui poursuit sa diatribe contre la PMA et son procès en désinformation contre Elise Fajgeles.  Cest tellement faux de faire croire quil ny a quune vision , accuse Mme Thill, en rappelant la prudence des experts auditionnés sur la PMA dans le cadre de la révision de la loi de bioéthique.

En circo! Cest tellement faux de faire croire quil ny a quune vision:1) il y a un puissant lobby lgbt à lAN et lAN nest pas la France. Ici, les avis sont tout autre.2) nos experts auditionnés étaient 50/50, comme la société, cest malhonnête de faire croire le contraire.

Agnès Thill n’a pas tardé à se retrouver mise en garde par les dirigeants de La République en marche. Dans un courrier que s’est procuré l’AFP, le patron par intérim du parti Philippe Grangeon, et celui du groupe de députés, Gilles Le Gendre, condamnent avec la plus grande fermeté le tweet de la députée de l’Oise. Ces propos contreviennent aux valeurs de La République en marche, en ajoutant que les termes de ‘lobby LGBT’ relèvent d’une sémantique homophobe .

Mais pour Agnès Thill, Elise Fajgeles nest pas la seule en cause. La députée de Beauvais considère en effet quil existe au palais Bourbon  un puissant lobby LGBT  au service de la promotion de la PMA, et suggère que lAssemblée est une institution hors sol.  LAN nest pas la France, ici, en circonscription, les avis sont tout autres , affirme Agnès Thill, dont les propos ont déclenché les commentaires indignés dassociations ou de militants favorables à la PMA.

LREM met une “dernière” fois en garde sa députée Thill

En fin de journée, une lettre signée du président du groupe LREM à lAssemblée nationale et Philippe Grangeaon, délégué général de LREM a été adressée à la député fautive. Elle condamne “avec la plus grande fermeté” les propos “inacceptables” dAgnès Thill.