Affaire Arthur Noyer. Nordahl Lelandais a été entendu par les juges

Affaire Arthur Noyer. Nordahl Lelandais a été entendu par les juges

EN DIRECT – Nordahl Lelandais, meurtrier présumé Maëlys et du Caporal Noyer, va être être interrogé ce matin par les juges dinstruction de Chambéry

Retour à laccueil Newsletter Alerte Info Recherche Ok Actualité Locales Sport Entertainment Economie Planète High-Tech By the Web T'as vu ? 20 Minutes Podcast Vidéos En Images Guide d'achat Le direct Jeux Services PDF Menu complet Retour à laccueil Faits divers Nordhal Lelandais entendu par les juges dans l'affaire Arthur Noyer

ENQUETE Les magistrats voulaient confronter la version du principal suspect aux résultats de lautopsie du corps du jeune militaire de 23 ans…

Le secrétaire général d’Interpol Jürgen Stock estime que l’organisation n’avait pas d’autre choix que “d’accepter” le départ de son ex-président chinois, Meng Hongwei, accusé de corruption par Pékin. “Ce fut une situation difficile pour l’organisation”, a reconnu devant la presse le secrétaire général de l’organisation policière mondiale. Son successeur doit être désigné lors de l’assemblée générale d’Interpol prévue du 18 au 21 novembre à Dubaï.

Nordahl Lelandais a quitté, ce vendredi matin, la prison de Saint-Quentin-Fallavier (Isère), apprend 20 Minutes de source proche du dossier. Le convoi pénitentiaire dans lequel il se trouvait a pris la direction du tribunal de grande instance de Chambéry (Savoie). Lancien maître-chien, âgé de 35 ans, a été interrogé pendant près de trois heures, pour la troisième fois, par les juges dinstruction qui enquêtent sur la mort du caporal Arthur Noyer, 23 ans. Le 20 décembre 2017, ils lavaient mis en examen pour lassassinat du jeune militaire qui servait au sein du 13e bataillon de chasseurs alpins.

Le syndicat Unité SGP Police-Force Ouvrière appelle tous les policiers de France à participer à la journée de mobilisation nationale, prévue le 17 novembre, pour contester la hausse des prix du carburant. En Isère, le secrétaire départemental du syndicat majoritaire, Yannick Biancheri, explique : « On appelle à une “journée blanche” en encourageant les policiers à fermer les yeux, ce jour-là, sur les petites infractions. »

Nordahl Lelandais : cette nouvelle étape décisive dans laffaire Arthur Noyer

Arthur Noyer avait disparu dans la nuit du 11 au 12 avril 2017. Après avoir passé la soirée dans une boîte de nuit de Chambéry, il nétait pas rentré à la caserne de Barby, située seulement à quelques kilomètres. Des débris de son crâne avaient été retrouvés par un promeneur, en septembre, sur un sentier de randonnée à Cruet, 16 km plus au sud. Dautres ossements ont depuis été découverts. Les enquêteurs ont démontré que Nordahl Lelandais, déjà mis en examen pour le meurtre de la petite Maëlys de Araujo, 8 ans, se trouvait également à Chambéry lorsque la victime a disparu.

Lex sirène dAlerte à Malibu et le danseur isérois ont été éliminés de lémission. Avec un total de 26 points, Pamela et Maxime prenaient la dernière place à la fin de ce 7e prime. Le jury a reproché à Pamela Anderson de ne pas être précise. Le vote du public na pas été suffisant pour permettre au duo de se maintenir dans la compétition. Fin de laventure !

Des images de vidéosurveillance montrent la voiture du suspect, une Audi noire, circulant en pleine nuit sur la route qui relie Chambéry au lieu de la découverte du corps dArthur Noyer. En outre, les téléphones de Nordahl Lelandais ont déclenché les mêmes relais que celui du jeune caporal originaire de Bourges (Cher), ce qui prouve quils se déplaçaient ensemble. Lors de son premier interrogatoire, en février dernier, Nordahl Lelandais reconnaissait simplement lavoir rencontré en fin de soirée, lavoir pris en stop. Mais il niait lavoir tué, précisant lavoir déposé un peu plus loin. Une version qui va par la suite évoluer.

Le 29 mars 2018, il a  spontanément  déclaré aux magistrats avoir  porté des coups  au visage du jeune militaire lors dune   bagarre , avait expliqué le parquet de Chambéry. Arthur Noyer, a-t-il précisé aux juges, était alors tombé et il navait pu que constater son décès. Un accident, selon le suspect. Mais plusieurs questions restent en suspens : pourquoi se seraient-ils battus ensemble ? Et comment sest-il débarrassé du corps ? Selon lAFP, son interrogatoire devait notamment porter sur les circonstances de la mort dArthur Noyer après les résultats des longues analyses de ces ossements restés plusieurs mois dans la nature.

Nordahl Lelandais a été extrait de sa cellule de Saint-Quentin-de-Fallavier ce 9 novembre au matin. Le suspect de laffaire Maëlys a été entendu dans un autre dossier dans lequel il est mis en examen : celui de lassassinat dArthur Noyer. Son audition sest déroulée de 9h30 à 12h30, au palais de justice de Chambéry. Lancien militaire de 35 ans a “répondu aux questions et confirmé ses déclarations” selon une source proche du dossier.Après avoir nié le meurtre, Nordahl Lelandais avait fini par reconnaître avoir tué le jeune caporal. Il avait avoué à lépoque avoir “porté des coups” lors dune “bagarre” ayant entraîné la “chute” mortelle du jeune militaire. Au cours de ce troisième interrogatoire, Nordahl Lelandais a confirmé ses déclarations sur les circonstances de la mort du jeune chasseur alpin et maintenu la thèse de laccident. 

Nordahl Lelandais a  répondu aux questions et confirmé ses déclarations , a indiqué à la presse, qui lattendait devant le tribunal, lavocat de la famille dArthur Noyer, maître Bernard Boulloud. Pour la première fois, ce dernier a pu assister à laudition.  Cest important que les parties civiles soient là.  Contacté en début daprès-midi, lavocat de Nordahl Lelandais, maître Alain Jakubowicz, a répondu à 20 Minutes quil ne fera aucune déclaration à la presse.

Lors de cette audience, lancien militaire a été pour la première fois confronté à lavocat des parents dArthur Noyer, Me Bernard Boulloud qui sest révélé encourageant. “Cest une grande avancée pour lui, pour moi, pour la famille dArthur et pour tout le monde” a-t-il déclaré à sa sortie du tribunal, selon le Dauphiné Libéré.

Nordahl Lelandais a été extrait de sa cellule ce vendredi matin. Il doit être entendu par les juges dans le dossier de lassassinat du caporal Arthur Noyer.

Au mois de février dernier, lors de sa première audition, il avait reconnu avoir croisé la route du jeune caporal la nuit de sa disparition. Puis, en mars, il avait admis que ce dernier avait trouvé la mort au cours dune bagarre. Devant les enquêteurs ce vendredi matin, il a maintenu ses propos, continuant de parler dun accident, dune mauvaise chute au cours de leur altercation.

Nordahl Lelandais a été extrait ce vendredi matin de sa cellule de la prison de Saint-Quentin-Fallavier (Isère), selon les informations de BFMTVet du Dauphiné. Le meurtrier présumé de la petite Maëlys a été conduit au tribunal de grande instance de Chambéry. Là-bas, il doit être entendu par les juges dinstruction dans le dossier Arthur Noyer, le jeune caporal de 23 ans disparu dans la nuit du 11 au 12 avril 2017.

La troisième audition de Nordahl Lelandais au sujet de la mort dArthur Noyer est terminée. Devant les juges dinstruction du tribunal de grande instance de Chambéry, lancien militaire de 35 ans a maintenu ses précédentes déclarations.

Cest la troisième audition de Nordahl Lelandais dans cette affaire où il est mis en examen pour assassinat. Cette fois, il devrait notamment être confronté aux résultats de lautopsie du squelette du jeune militaire, selon les informations de RTL. Lobjectif étant de comparer ces nouveaux éléments à sa version des faits. Car si le principal suspect a fini par reconnaître son implication dans la mort du jeune chasseur alpin, il a dabord nié puis minimisé son rôle.

Déjà mis en examen pour le meurtre de la petite Maëlys, Nordahl Lelandais a été mis en examen en décembre 2017, cette fois pour “assassinat”, dans laffaire Arthur Noyer.

Après avoir admis avoir pris en stop Arthur Notyer, Nordahl Lelandais avait finalement, au cours de son deuxième interrogatoire en mars dernier, reconnu “spontanément” avoir donné “plusieurs coups de poing au visage dArthur Noyer” lors dune “bagarre avec des échanges de coups réciproques”, rapporte Le Parisien. 

Nordahl Lelandais a de nouveau été entendu pour lassassinat du caporal Arthur Noyer

Dans sa version, lancien militaire assure que lun de ses coups a entraîné la “chute” mortelle dArthur Noyer en contrebas du col de Marocaz où des débris du crâne de la victime avaient été retrouvés par un promeneur en septembre 2017. Nordahl Lelandais reconnait donc uniquement “avoir commis des violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner”, indique le parquet.

Lors de cette audience, lancien militaire a été pour la première fois confronté à lavocat des parents dArthur Noyer, Me Bernard Boulloud qui sest révélé encourageant. “Cest une grande avancée pour lui, pour moi, pour la famille dArthur et pour tout le monde” a-t-il déclaré à sa sortie du tribunal, selon le Dauphiné Libéré.

Le trentenaire avait été identifié dans cette affaire par la présence de son véhicule sur les lieux de la disparition constatée sur des caméras de vidéosurveillances, ainsi que par lactivation simultanée de bornes relais par son téléphone portable et celui de la victime.