Plusieurs morts dans lincendie qui ravage la Californie

Plusieurs morts dans l\incendie qui ravage la Californie

États-Unis. Plusieurs victimes dans lincendie de forêt qui ravage le nord de la Californie

Un violent incendie a ravagé ce jeudi Paradise, au nord de la Californie, entraînant lévacuation de la quasi-totalité des 26.000 habitants de cette ville située à 150 kilomètres de Sacramento.

Le feu, que les autorités américaines ont baptisé “Camp Fire”, sest déclaré jeudi matin tôt et a parcouru plus de 3000 hectares en quelques heures.

De nombreuses habitations ont été détruites, ainsi que des stations essence, des hôpitaux et des écoles. Des vidéos prises sur les lieux montrent la formation dun impressionnant “tourbillon de feu” au milieu du village.

Pas moins de 27000 personnes avaient été évacués dans les dernières heures, alors que le feu progressait toujours: poussé par des vents violents et renforcé par une sécheresse extrême, lincendie baptisé “Fire Camp” a traversé la ville de Paradise, à environ 240 km au nord de Sacramento.

Selon un journaliste de Reuters, laviation civile américaine a restreint le trafic aérien autour de la zone touchée par lincendie, qui nétait toujours pas éteint vendredi matin. Les flammes auraient atteint la ville voisine de Chico. 

“Toute la ville brûle”, a déclaré jeudi Bob Van Camp, un habitant de la commune de Paradise qui sétait échappé sur sa moto, à la chaîne de télévision locale Action News Now. “Nous avons dû traverser des flammes pour arriver ici”, a-t-il ajouté depuis la route entre Paradise et Chico.

YIKES! Fire whirl seen tonight from the wildfires in Paradise, California. Video via @LauraAnthony7 #CampFire #CAwx pic.twitter.com/ISVy5sMGGk

Alimenté par des vents violents, le sinistre sest propagé dès laube à une très grande vitesse, couvrant la ville de Paradise, 26.000 habitants, dépaisses fumées et de cendres. Des dizaines de maisons ont été détruites, ainsi quun hôpital et une station-service.

On ignore pour le moment si des victimes sont à déplorer. Des avis de recherche ont été postés sur Twitter par des familles inquiètes et sans nouvelles de leurs proches.

Un autre incendie sest développé dans le sud de la Californie, à quelques kilomètres de lendroit où un ancien soldat a ouvert le feu, mercredi soir, dans un bar de Thousand Oaks, au nord de Malibu, tuant douze personnes avant de se suicider.

En juillet, des feux avaient fait six morts et entraîné 38.000 évacuations, là aussi au nord de lEtat.

This is my grandpa and grandma Charlene and Ted Fiano. They live in Paradise and we arent able to get ahold of them, and unsure if they were able to evacuate or not. If you see them please contact me at 5413912338 #Paradise #California #CampFire pic.twitter.com/1aomE7sg8O

“Nous savons qu’il y a eu des blessés et nous savons qu’il y a eu des morts et nous sommes encore en train d’essayer d’en savoir plus”, a indiqué Mark Ghilarducci, du bureau des services d’urgence du gouverneur de Californie. “L’ampleur de la destruction que nous avons vue est vraiment incroyable et à fendre le cœur”, a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse transmise en direct sur Facebook.

Dénommé « Camp Fire », ce feu, tardif dans la saison, a d’ores et déjà détruit des dizaines d’habitations dans le comté de Butte, où l’état d’urgence a été décrété.

Pas moins de 27000 personnes avaient été évacués dans les dernières heures, alors que le feu progressait toujours: poussé par des vents violents et renforcé par une sécheresse extrême, lincendie baptisé “Fire Camp” a traversé la ville de Paradise, à environ 240 km au nord de Sacramento.

Des équipes médicales déplacent du matériel alors que l’hôpital de Feather River, situé à Paradise, a été partiellement brûlé.

“Toute la ville brûle”, a déclaré jeudi Bob Van Camp, un habitant de la commune de Paradise qui sétait échappé sur sa moto, à la chaîne de télévision locale Action News Now. “Nous avons dû traverser des flammes pour arriver ici”, a-t-il ajouté depuis la route entre Paradise et Chico.

Alimenté par des vents violents, le sinistre, tardif dans la saison, sest propagé dès laube vendredi à une très grande vitesse, couvrant la petite ville dépaisses fumées et de cendres. Des dizaines de maisons ont été détruites, ainsi quun hôpital, une station-service, de nombreux véhicules et plusieurs restaurants.

Le Camp Fire a ravagé la ville de Paradise dans le nord de la Californie et provoqué lévacuation de 26.000 habitants. Le feu sest déclaré jeudi matin et a rapidement parcouru plus de 3 000 hectares, entraînant lévacuation des habitants de la ville de Paradise, située à 240 km au nord de Sacramento. Il a dévasté des zones résidentielles et sest propagé aussi dans des hôpitaux et des écoles, selon un journaliste de Reuters, qui a vu de nombreuses voitures abandonnées et brûlées dans les rues de la ville. La partie basse de Paradise est entièrement en flammes en ce moment, a expliqué à la chaîne locale KIEM TV Kevin Winstead, un habitant de la ville de Magalia, à quelques kilomètres. Il ny aura plus une maison débout, je suis épouvanté.

Vu la violence de lincendie, la ville de Malibu a émis un ordre dévacuation concernant les deux-tiers de la ville. De nombreuses habitations sont également menacées dans le comté de Butte, où létat durgence a été décrété.  Ce sinistre est très dangereux, sil vous plaît, évacuez les lieux si on vous le demande , a tweeté le département californien pour les forêts et la protection contre les incendies, Cal Fire.

Nous savons quil y a eu des blessés et nous savons quil y a eu des morts et nous sommes encore en train dessayer den savoir plus, a déclaré Mark Ghilarducci, du bureau des services durgence du gouverneur de Californie. Lampleur de la destruction que nous avons vue est vraiment incroyable et à fendre le cœur, a-t-il ajouté lors dune conférence de presse transmise en direct sur Facebook. Tout a été détruit, a pour sa part déploré le porte-parole du Cal Fire, le département californien des forêts et de la prévention des incendies.

Un autre incendie sest développé dans le sud de la Californie, à quelques kilomètres du bar de Thousand Oaks, où un ancien soldat a tué douze personnes, mercredi soir, avant de se suicider. Cet autre sinistre a, selon les autorités californiennes, réduit en fumée une quarantaine de kilomètres carrés.

Plusieurs centres dhébergement ont distribué des masques protecteurs contre les fumées et de nombreuses écoles ont été fermées dans les comtés de Ventura et Los Angeles. Lincendie menace la célèbre station balnéaire de Malibu, sur locéan Pacifique, à une cinquantaine de kilomètres à louest du centre de L.A., où des ordres dévacuation ont également été diffusés. Nattendez pas! ont averti les services de secours de Malibu dans un message diffusé avant 07 heures (17 heures en France) sur leur compte Twitter.

Létat de catastrophe naturelle avait été décrété cet été en Californie, confrontée à de violents incendies ayant entraîné la mort de sept personnes et lévacuation de plus de 200 000 habitants.