Chine : quel partenaire économique pour la France ? – Franceinfo

Chine : quel partenaire économique pour la France ? - Franceinfo

Nice : un chef dÉtat étranger sème la zizanie sur les routes

Comme le révèle Le Parisien, la visite du président chinois à Nice (Alpes-Maritimes) a provoqué de nombreux bouchons. Les automobilistes des routes dAlpes-Maritimes ne décollèrent pas. Ce dimanche 24 mars, le président chinois Xi Jinping était de passage à Nice en milieu de journée pour une visite officielle avant un dîner avec le couple Macron, nouvelle étape de sa tournée en Europe.

ARCHITECTURE – Une villa grecque née dun rêve, qui sert aujourdhui de cadre aux relations diplomatiques françaises. Ce dimanche 24 mars, Emmanuel Macron et son homologue chinois Xi Jinping se retrouvent dans le Sud de la France en comité très restreint pour dîner à Beaulieu-sur-Mer, entre Nice et Monaco (quil vient juste de quitter). Et le cadre de ce repas est on ne peut plus idyllique: le président a choisi la Villa Kérylos, un palais en hommage à la civilisation grecque, pour cette rencontre.

Plusieurs pays de lUE (Portugal, Grèce, Hongrie, Pologne…) ont déjà conclu des protocoles daccord pour rejoindre les "routes de la soie". LItalie, la troisième économie européenne, est devenue samedi le premier membre du G7 à sy rallier, sattirant les vives critiques des États-Unis. "Nul besoin pour lItalie de conforter la légitimité de projets (servant) larrogance chinoise", a tancé Garrett Marquis, un responsable de la Maison-Banche, sur Twitter. Les interrogations portent sur le risque éventuel pour la défense et les infrastructures italiennes, des experts pointant du doigt lintérêt chinois pour les ports stratégiques de Trieste et Gênes. Ceux du Pirée (Grèce), Bilbao et Valence (Espagne) sont, par exemple, déjà sous pavillon chinois.

Xi Jinping et Emmanuel Macron dînent dans la villa Kérylos, emblématique palais français à la grecque

Située sur un promontoire rocheux à la pointe de la baie des Fourmis, la Villa Kérylos accueille tous les jours touristes et curieux venus admirer son architecture remarquable. Cette villa a été construite sur le modèle dune demeure de la Grèce antique. Cest lhelléniste et archéologue Théodore Reinach qui décida de réaliser ce chef-dœuvre au début du siècle dernier en faisant appel aux talents de larchitecte Emmanuel Pontremoli (grand prix de Rome en 1890). Édifiée de 1902 à 1908, cette construction blanche avancée sur la mer et surmontée de terrasses et pergolas nous fait remonter dans le temps.

Les entreprises françaises pourraient profiter de cette manne pour simplanter davantage en Chine. "Avec ce projet, des entreprises qui travaillent déjà avec des entreprises chinoises ont une possibilité de se positionner sur de nouveaux marchés où elles ne seraient pas allées, comme des marchés plus proches de la Chine", a expliqué Sybille Dubois-Fontaine, la directrice générale du MEDEF-Comité France Chine, dimanche sur Europe 1. "La difficulté, aujourdhui, est de faire comprendre aux entreprises où sont ces projets et comment elles peuvent y participer. Là-dessus, il y a besoin de plus de lisibilité", a-t-elle nuancé. 

Prendre le temps, enfin, de visiter la #villaKérylos, ce rêve un peu fou de Théodore Reinach, aujourdhui propriété de l@InstitutFrance, construit dans la baie de Beaulieu par larchitecte E. Pontremoli, élu à l@AcadBeauxarts en 1922. Cc @adriengoetz @lecmn pic.twitter.com/7dcwAZ9nDc

Stucs à lantique, bois exotiques et bois de citronnier pour le mobilier… difficile de rester de marbre face aux ornements somptueux, mosaïques et fresques qui décorent la Villa Kérylos. Comme dans la Grèce antique, la demeure sorganise autour du péristyle, cette vaste cour intérieure entourée de 12 colonnes en marbre de Carrare. Au rez-de-chaussée se trouvent les pièces dapparat (salons, salle à manger, bibliothèque, thermes) tandis que les chambres et salles de bain privées se situent à létage. Lédifice a été créé sur le modèle des maisons nobles de lÎle de Délos (IIe siècle av. J.-C.).

“Loin du pastiche, il sagissait pour Théodore Reinach et Emmanuel Pontremoli de créer une œuvre originale en pensant grec. La demeure allie avec subtilité le luxe antique et le confort moderne propre aux villas de la Belle Époque”, est-il expliqué sur le site du Centre des monuments nationaux.

Après une rapide collation avec M. Conte, M. Xi et son épouse se sont envolés en début daprès-midi pour une visite privée à Palerme, en Sicile, avant de repartir dimanche matin pour Monaco. Le président chinois est ensuite attendu en France, où il participera mardi à une rencontre inédite avec le président Emmanuel Macron, la chancelière allemande, Angela Merkel et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. Vendredi, M. Macron sétait dit sceptique sur laccord entre la Chine et lItalie, et Mme Merkel avait plaidé pour une action européenne  uniforme  face à Pékin.

LItalie rejoint les nouvelles routes de la soie de la Chine

Jusquà sa mort en 1928, Théodore Reinach passa ses vacances en famille à la Villa Kérylos. Il la légua ensuite à lInstitut de France dont il est membre, même si ses enfants et petits-enfants continuèrent à y habiter jusquen 1966, date à laquelle elle fut classée monument historique.

Il a réaffirmé lengagement européen et atlantique de lItalie, tout en répétant quen matière de relations commerciales, son leitmotiv restait  LItalie dabord . Un slogan emprunté à son allié gouvernemental Matteo Salvini, patron de la Ligue (extrême droite), qui nest venu ni à la signature ni au dîner officiel vendredi soir.  Plus il y a dopportunités pour les entreprises, mieux cest , a commenté M. Salvini samedi, tout en répétant ses appels à défendre la sécurité et la souveraineté nationales.

“La Villa Kérylos est laboutissement dune recherche à la fois artistique et intellectuelle. Car, pour Reinach, la démocratie trouve ses racines en Grèce et son œuvre souhaite la perpétuer”, explique le Centre des monuments nationaux. Ce dernier cite Fabrice Reinach, le petit-fils du créateur de Kérylos:

On dit souvent que pour rivaliser avec la Chine, il faut compter sur lEurope. Mais la Chine préfère, elle, sadresser aux nations européennes. Pas tellement aux institutions, même si elle fait du lobbying à Bruxelles. Disons quen sadressant aux Etats directement, elle profite des dissensions au sein de lUnion. Parce que de nombreux pays de lEst de lEurope ne sont pas du tout hostiles aux investissements chinois. Pékin organise par exemple, chaque année, un sommet 16+1 où les leaders chinois rencontrent leurs homologues de 16 pays dEurope centrale et des Balkans qui souhaitent attirer les investisseurs chinois. La relation à la Chine illustre en fait les divisions européennes entre ceux pour qui lEurope est un robinet à subventions auquel la Chine peut se substituer et ceux qui privilégient une relation politique et stratégique. Cest le cas de la France et cest sans doute pour cela que le président chinois verra Macron, Merkel et Juncker en même temps. Cest une première qui arrive tardivement pour tenter de présenter un front commun et uni à la Chine. La Commission européenne a ouvert les yeux très récemment – ce mois-ci pour être précis… – sur la montée en puissance chinoise. Dans une note, elle qualifie la Chine de rival systémique qui présente un modèle alternatif de gouvernance.

“Ce fut, plutôt, me semble-t-il la réalisation et laccomplissement, au-delà de la diversité de ses connaissances, de ses activités et de ses travaux, de ce que représentait pour mon grand-père lessence même dune civilisation au visage essentiellement humain comme celui chez les Grecs de leurs dieux et de leur Art, un modèle et une méthode de raisonnement, un ensemble de valeurs littéraires, politiques et philosophiques que la Grèce ancienne nous a transmises. LEsprit Grec fut à la fois chez lui rêve et réalité, mémoire et présent”.

Régis Soubrouillard* : LItalie est le premier pays du G7 à intégrer les nouvelles routes de la soie qui constituent un vaste projet dinvestissements dans les infrastructures visant à façonner une mondialisation à la chinoise. Cétait une décision prévisible. Le ministre italien de lEconomie du gouvernement Conte a préféré faire son premier voyage officiel en Chine, plutôt que de se rendre à Bruxelles, à Paris ou en Allemagne. Il était déjà question de la participation de lItalie aux nouvelles routes de la soie. La Chine peut apparaître comme un recours pour les pays qui entretiennent des relations difficiles avec les institutions européennes. Cela a déjà été le cas de la Grèce qui sest clairement tourné vers Pékin quand la troïka imposait des conditions daustérité drastiques à Athènes après la crise de 2008.

Et il semblerait que ce point de vue ne soit pas étranger au choix dEmmanuel Macron de prendre la demeure pour décor du dîner diplomatique. “Cette magnifique villa, de style méditerranéen, représente une sorte douverture et symbolise cette partie de lEurope”, a précisé lÉlysée lors dune conférence de presse jeudi. Un dîner dans le Sud de la France, dans une villa faisant écho à un autre pays de la Méditerranée, pour répondre à une volonté de Xi Jinping: “découvrir autre chose que Paris”, selon lÉlysée, reprise par Nice-Matin.

Nice: Le président Xi Jinping arrive sur la Côte dAzur pour voir Monaco et Emmanuel Macron

Avant le dîner ce dimanche soir, Emmanuel Macron, Xi Jinping et leurs épouses respectives pourront visiter la villa, exceptionnellement fermée au public. Et cest tout ce qui a été communiqué sur cet événement très privé. Aucune photo ne sera prise au cours de la soirée. Dès la fin du repas, le couple Macron -arrivé vers 19h30- prendra lavion à Nice pour retourner à Paris. Selon Nice-Matin, “le port de Nice pourrait être paralysé, comme le seront cinq marinas disséminées entre Saint-Jean-Cap-Ferrat et Cap-dAil”.

Votre demande dinscription aux newsletters de Nice-Matin et Var-Matin à bien été prise en compte.

Quant à Xi Jinping et son épouse, après une nuit au Negresco quils passeront dans leur propre lit importé de Pékin, ils quitteront la Côte dAzur lundi matin pour Paris. Il atteindront la capitale vers midi et les séquences officielles sont prévues après le déjeuner à lÉlysée.

Reste que le gouvernement chinois semble assez décontenancé par lactuel dirigeant français. Le régime sinterroge sur lui depuis le début: dune part parce quil nest pas issu dun parti traditionnel, mais aussi parce quil est capable de montrer des signes dempathie tout en étant offensif sur dautres sujets, souligne François Godement, conseiller pour lAsie à lInstitut Montaigne. Ce changement dattitude a commencé à crisper les autorités chinoises dès le voyage en Chine de lan dernier, à en croire certains observateurs. Mais le locataire de lÉlysée na pas infléchi son discours. À Canberra, en mai dernier, alors que la France vend des sous-marins à lAustralie et des avions de chasse à lInde, il a plaidé pour un axe indo-pacifique afin de préserver les équilibres de la région ; et éviter une hégémonie. Même si la Chine na pas été citée directement, le Global Times, un quotidien dÉtat chinois, avait répliqué par un éditorial au vitriol sur la France en déclin. Lors dun déplacement ce mois-ci en Afrique de lEst, le locataire de lÉlysée a prôné des partenariats équilibrés et respectueux, critiquant en creux linfluence grandissante de la Chine.

Avec la newsletter quotidienne du HuffPost, recevez par email les infos les plus importantes et les meilleurs articles du jour. En savoir plus