ÉDITO – Xi Jinping en France : pour Jean-Michel Aphatie, “les Chinois ne sont pas que nos amis” – Europe 1

ÉDITO - Xi Jinping en France : pour Jean-Michel Aphatie, \

Visite de Xi Jinping en France, lEurope désunie en toile de fond

Le président chinois est en visite officielle en France. Après Nice, dimanche, Xi Jinping va assister à un dîner dÉtat lundi soir à Paris, avant une rencontre avec Emmanuel Macron, Angela Merkel et Jean-Claude Juncker, mardi. Si cette visite constitue un événement pour la France, il ne faut pas oublier de se méfier de linfluence grandissante de la Chine dans notre pays, rappelle notre éditorialiste Jean-Michel Aphatie.

"Cest une visite hors normes car la Chine est pratiquement la première puissance politique et économique au monde actuellement. Si elle na pas encore dépassé les États-Unis, dans 10, 20 ou 30 ans, ce sera sans doute limmense puissance mondiale.

Video: Macron reçoit le président chinois à la Villa Kérylos (2)

>> De 7h à 9h, cest deux heures dinfo avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

Quand on reçoit Xi Jinping, cest un événement. Cela se matérialise avec un tapis rouge long de 40 mètres pour le recevoir, lun des plus longs selon la diplomatie française. Cest un peu ridicule, mais cela dit quelque chose [de cette visite]. La région Paca a été quasiment bloquée, dimanche, de manière un peu incroyable. Pour le dîner dÉtat à lÉlysée, lundi soir, on a sorti Alain Delon et Jean-Pierre Raffarin (on ne peut pas faire mieux), ainsi quHélène Rollès, dHélène et les garçons, très populaire en Chine. Xi Jinping devrait être content de cet accueil.

Dans le même temps, on commence à avouer que la Chine nous fait peur. Elle investit partout en Europe, elle achète des entreprises, des vignobles français… Quand on est très puissant, il faut faire attention à ce que lon fait. La Chine commence à mal contrôler sa puissance. Petit à petit, elle lâche les freins. Ça, ça commence à faire peur.

Xi Jinping, le président chinois est arrivé en France pour une visite officielle, mais le regard que nous portons sur la Chine a changé. Il sest complètement transformé dans les derniers dix-huit mois.Auparavant, les Chinois étaient perçus comme, globalement, du même camp que nous. Comme une nation raisonnable, pacifique et favorable à léconomie de marché. Un partenaire en somme. Avec, en plus, des opportunités économiques considérables, celles du plus grand marché du monde, sur lequel tous les Européens voulaient prendre des positions. Et voilà que depuis peu la Chine semble avoir pris un visage beaucoup plus menaçant. Désormais, la Chine fait peur.

Face à la Chine, la France tente le dialogue exigeant

Il y a eu, en France, des agents dinfluence pour la Chine. Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre, nous a dit que cétaient des gens pacifiques et gentils. Ce nest pas vrai. Ils espionnent, ils copient voire spolient, ils peuvent devenir les maîtres du monde et on na pas tous forcément envie dapprendre le chinois en deuxième langue.

 Lors de sa visite en Chine, en janvier 2018, le président Macron a prononcé à Xian un discours posant les bases de la coopération franco chinoise quil appelle de ses vœux , rappelle-t-on à lÉlysée. Une coopération qui sappuie sur quelques principes : transparence, fiabilité, réciprocité, durabilité et respect de la souveraineté. Cette nouvelle rencontre au sommet sera loccasion pour le président Macron de les rappeler.  Il le fera en montrant une réelle volonté de dialogue mais avec une vraie fermeté , promet-on à lÉlysée.

Xi Jinping et Emmanuel Macron dînent dans la villa Kérylos, emblématique palais français à la grecque

Il faut noter que demain, mardi, un événement va se produire à loccasion de la visite du président chinois : à lÉlysée vont se retrouver avec Emmanuel Macron Angela Merkel, chancelière allemande, venue spécialement de Berlin, et Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, afin que lEurope tente de faire face à la puissance chinoise qui monte. Il ne sagit pas de déclarer la guerre à la Chine, mais il sagit de se préserver de la Chine. Les Chinois sont nos amis, mais ils ne sont pas forcément que nos amis et il faut en avoir conscience."

 Lors de sa visite en Chine, en janvier 2018, le président Macron a prononcé à Xian un discours posant les bases de la coopération franco chinoise quil appelle de ses vœux , rappelle-t-on à lÉlysée. Une coopération qui sappuie sur quelques principes : transparence, fiabilité, réciprocité, durabilité et respect de la souveraineté. Cette nouvelle rencontre au sommet sera loccasion pour le président Macron de les rappeler.  Il le fera en montrant une réelle volonté de dialogue mais avec une vraie fermeté , promet-on à lÉlysée.

Retour à laccueil Newsletter Alerte Info Recherche Ok Actualité Locales Sport Entertainment Economie Planète High-Tech T'as vu ? Vidéos 20 Minutes Podcast Guide d'achat By the Web En Images Le direct Services Jeux PDF Menu complet Retour à laccueil Monde Visite de Xi Jinping en France, l'Europe désunie en toile de fond

Plus inquiétant encore est la relation économique asymétrique qui sest installée entre Pékin et Paris. Actuellement, près de 1 100 entreprises tricolores sont installées en Chine dans à peu près tous les secteurs, mais elles rencontrent encore de nombreuses difficultés au plan administratif ou juridique et en termes daccès à un marché encore contrôlé par lÉtat.

VISITE D'ETAT La visite sera loccasion de signer des contrats commerciaux et des accords de coopération, mais aussi de discuter des règles du multilatéralisme alors que lUnion européenne na pas de ligne politique claire face à Pékin

Gouvernance mondiale, règles commerciales et respect de lenvironnement seront notamment au menu. Le président chinois Xi Jinping entame lundi le volet officiel de sa visite en France, où Emmanuel Macron tentera de le persuader de jouer selon les règles dun multilatéralisme mal en point et alors que les Européens sont divisés face à loffensive diplomatico-commerciale de Pékin.

Située sur un promontoire rocheux à la pointe de la baie des Fourmis, la Villa Kérylos accueille tous les jours touristes et curieux venus admirer son architecture remarquable. Cette villa a été construite sur le modèle dune demeure de la Grèce antique. Cest lhelléniste et archéologue Théodore Reinach qui décida de réaliser ce chef-dœuvre au début du siècle dernier en faisant appel aux talents de larchitecte Emmanuel Pontremoli (grand prix de Rome en 1890). Édifiée de 1902 à 1908, cette construction blanche avancée sur la mer et surmontée de terrasses et pergolas nous fait remonter dans le temps.

Le titan chinois est en train de changer la face du monde en investissant massivement un peu partout, notamment dans ses  nouvelles routes de la soie . Emmanuel Macron aimerait cadrer ce bouleversement et trouver une position européenne commune pour y faire face.  Cette visite va renforcer notre partenariat stratégique et affirmer le rôle de la France, de lEurope et de la Chine en faveur dun multilatéralisme fort , a tweeté dimanche soir le président français, après avoir reçu son homologue à Beaulieu-sur-Mer, sur la Riviera française, où les deux hommes ont dîné en compagnie de leurs épouses dans le volet privé de la visite.

Très heureux daccueillir le Président XI Jinping et son épouse en France. Cette visite va renforcer notre partenariat stratégique et affirmer le rôle de la France, de lEurope et de la Chine en faveur dun multilatéralisme fort. pic.twitter.com/yFIEQxF4Ej

Arrivé dimanche dItalie, Xi Jinping, après un crochet par la principauté de Monaco, a passé la nuit dans le prestigieux hôtel Negresco de Nice et arrivera à Paris en début daprès-midi. Il sera formellement accueilli sous lArc de triomphe par Emmanuel Macron en début daprès-midi. La visite sera loccasion, comme à chaque rencontre, de signer des contrats commerciaux ou autres accords de coopération. Les deux chefs dEtat devraient sexprimer devant la presse en fin daprès-midi avant un dîner dEtat protocolaire.

Huawei met un pied en Europe en équipant Monaco de sa 5G

Mais le volet le plus important de cette visite dEtat se déploiera sans doute mardi matin, quand les deux dirigeants seront rejoints au palais de lElysée par la chancelière allemande Angela Merkel et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

PHOTOS – Charlène de Monaco très star, au côté du couple présidenti…

En effet, dans le panorama mondial, entre une Chine aux ambitions immenses et un Donald Trump partisan des négociations directes entre pays, le multilatéralisme est bien mal en point. LUnion européenne, gigantesque et appétissant marché, na pas de ligne politique claire face à Pékin et certains pays ont déjà commencé à céder aux propositions chinoises.

"la publication d'un rapport par l'Union européenne (UE) allant jusqu'à présenter la Chine comme un concurrent économique et un rival." J'aime bien le "allant jusqu'à": il est peut-être temps de se réveiller et de se mettre au boulot? Pendant qu'on perd son temps à Brexiter et à pérorer sur la mondialisation, les Chinois sont en avance dans plusieurs domaines de pointe, créent des Alibaba et autres Huawei en avance sur Amazon et Nokia, construisent une infrastructure en direction de l'Europe à leur service, achètent l'Afrique…Et nous nous préoccupons de la francophonie au Niger, creusons le déficit pour compenser la nuisance de 50,000 anarchistes en gilets jaunes et "défendons" 200 jobs périmés je ne sais où? Nous avons la chance d'appartenir à une grande puissance: l'Europe. Au travail!

Depuis plusieurs années déjà, Pékin  travaille au corps  les pays dEurope centrale, dans le cadre du format 16+1. La Chine a aussi investi dans plusieurs actifs stratégiques de pays membres, comme le port du Pirée en Grèce, ou le fournisseur historique délectricité portugais.

Mais elle continue de monter en puissance et vient de faire adhérer un pays fondateur de lUnion, lItalie, à son projet dinfrastructures maritimes et terrestres des  nouvelles routes de la soie . Le gouvernement italien a signé vendredi des accords qui prévoient par exemple des investissements chinois dans les ports de Gênes et Trieste.

Une ouverture à la Chine qui préoccupe certains leaders européens, critiques envers le gouvernement populiste italien. Le commissaire européen allemand Gunther Oettinger dit voir  avec inquiétude quen Italie et dans dautres pays européens, des infrastructures dimportance stratégique comme les réseaux délectricité, les lignes ferroviaires à grande vitesse ou les ports ne sont plus dans des mains européennes mais chinoises .  LEurope a un besoin urgent dune stratégie pour la Chine, une stratégie digne de ce nom , a-t-il ajouté.

Programme, sujets de discussion, Hélène Rollès, gastronomie… Ce quil faut savoir de la visite du préside…

Emmanuel Macron avait appelé jeudi à une  une prise de conscience et la défense dune souveraineté européenne  face à Pékin, qualifié par la Commission européenne de  rival systémique .  Dans un monde avec des géants comme la Chine, la Russie ou nos partenaires comme les Etats-Unis, nous ne pouvons survivre que si nous sommes unis en tant quUnion européenne , a déclaré au journal dominical allemand Welt am Sonntag le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas.

 Si certains pays croient pouvoir faire de bonnes affaires avec les Chinois, ils seront surpris quand ils sapercevront quils sont devenus dépendants , a-t-il dit, relevant que  la Chine nest pas une démocratie libérale  en référence au régime communiste chinois, dont les atteintes aux droits de lHomme sont dénoncées régulièrement par de nombreuses ONG. Cest cette position européenne unifiée que va tenter de trouver le président français avec Angela Merkel et Jean-Claude Juncker, sans quil soit acquis quils puissent convaincre les autres pays membres de les suivre.