Vincent Lambert : une affaire qui divise la France depuis dix ans – Franceinfo

Vincent Lambert : une affaire qui divise la France depuis dix ans - Franceinfo

Vincent Lambert: ses parents demandent son transfert dans une unité spécialisée

Ce mardi 21 mai, les avocats des parents ont pu constater la reprise de lalimentation et de lhydratation de Vincent Lambert à la suite de la décision de la cour dappel de Paris. Les parents du tétraplégique demandent désormais que leur fils soit transféré dans une unité spécialisée.

Cest à la stupeur générale, et alors que la sédation de Vincent Lambert avait débuté lundi matin, que la cour dappel de Paris a ordonné le soir même la reprise provisoire des soins de ce tétraplégique en état pauci-relationnel – en état de conscience minimal – depuis dix ans. Un feuilleton judiciaire qui nen finit pas, cristallisant des oppositions depuis 2013. La mère de Vincent Lambert, Viviane, a salué auprès de lAFP une très grande victoire, tandis que son neveu François, favorable à larrêt des traitements, a dénoncé du sadisme pur. Le Vatican a aussi réagi mardi à cette décision et réclamé dans un communiqué des solutions efficaces pour protéger la vie de Vincent Lambert.

Dans cette sélection du 21 mai 2019, invention dune crème qui protège de la contamination nucléaire, les Etats-Unis lèvent provisoirement linterdiction de Huawei et Vincent Lambert recouvre des soins pendant les 6 prochains mois.    

Daprès une information confirmée par les avocats des parents de Vincent Lambert, lalimentation et lhydratation ont bien repris dans la matinée de ce mardi. La sédation a donc été interrompue. Nous avons avons le plaisir de vous annoncer que le Dr Sanchez et le CHU ont remis en place lalimentation et lhydratation de Vincent Lambert et ont arrêté sa sédation continue, sest félicité Me Jean Paillot devant la presse à la sortie de lhôpital Sébastopol de Reims.

La question est de savoir si la vie se circonscrit à nos battements de cœur . Dans laffirmative il faudra attendre quils cessent pour parler de fin de vie et la loi LEONETTI perd tout son sens . Par contre si vivre cest sinon parler , voir ou entendre , mais comprendre , éprouver des joies , du plaisir, apprécier une présence , il ny a plus de vie quand tout cela nexiste plus . Cest alors létat végétatif. La réponse peut dépendre soit des données de la science , soit de croyances religieuses éminemment respectables mais incompatibles avec la laïcité et dont la reconnaissance peut conduire dautres religions à des revendications refusant lautorité de la loi . Si les soins ont seulement pour but de maintenir vivant le patient alors quil ne donne plus signe de vie , la loi doit pouvoir sappliquer. Sinon , elle ne sappliquerait jamais et même une volonté exprimée du patient pourrait être contestée au motif quil nest pas en fin de vie dont la notion na aucune définition légale.

Ce nest pas un sursis, cest un nouveau départ. Le combat, à partir daujourdhui, cest le transfert de Vincent dans une unité spécialisée où il sera pris en charge de manière bienveillante par des spécialistes et non plus par ce CHU qui na fait de lui quun mort en sursis, a également déclaré lautre avocat des parents, Me Jérôme Triomphe, reprenant une position maintes fois affirmée.

Pendant 10 ans, son cerveau a récupéré malgré la paralysie globale et l'absence de rééducation. Il est très fatigué. Mais, sa pensée semble assez construite pour répondre à des questions avec prudence. La question est "est ce inhumain pour vous de vous maintenir en vie ?". Si vous aviez le choix aujourd'hui, et seulement, aujourd'hui, voulez vous continuez à vivre ? – sous-entendu, l'homme du passé est mort et celui d'aujourd'hui a le droit de s'être adapté et de vouloir vivre ainsi. Il ne doit pas demander l'opinion des autres. C'est essentiel. C'est son opinion qui nous intéresse, c'est lui qui vit dans ce corps et non pas nous. Il ne doit pas s'inquiéter du cout. La France prend tout en charge étant donné l'erreur. ° MMF

La mère de Vincent, Viviane Lambert, sétait exprimée dans le même sens plus tôt dans la matinée en arrivant au CHU: Vincent va bien. Nous demandons quil sorte de cet hôpital. Vincent nest pas en fin de vie. Regardez les vidéos. Tout se passe dans le regard. Vincent na besoin que de boire, manger et damour.

Des décisions contradictoires sur cette affaire au retentissement exceptionnel sèment en tout cas le trouble. En pleine effervescence médiatique, alors que la justice interrompt pour la deuxième fois larrêt des traitements de Vincent Lambert, certains appellent déjà à de nouvelles règles pour interdire de manière plus ferme lacharnement thérapeutique. Dautres, au contraire, estiment que la loi devrait protéger les personnes cérébro-lesées et les grands handicapés dune décision médicale darrêt des traitements. Une loi ne pourra jamais couvrir toutes les situations. Il faut être vigilant à ne pas devenir trop normatif. La démarche éthique demande de la …

Lambert: les avocats des parents à lhôpital pour vérifier la reprise des traitements

VOIR AUSSI – Vincent Lambert: À lintérieur du cadre juridique, toutes les décisions sont individuelles (Comité national dEthique)

IL EST EN VIE ET AUCUN DOUTE POSSIBLE ° Ici, c'est son opinion qu'on va devoir aller chercher. Elle est disponible grâce aux nouvelles technologies. Je suis au rang transhumain . Nous voyons les fonctionnements du cerveau dans le corps un peu comme un mentaliste mais en plus fin. Son visage démontre les micromouvements d'un processus de pensée de bon niveau.

La cour dappel de Paris a ordonné à lÉtat français (…) de prendre toutes mesures aux fins de faire respecter les mesures provisoires demandées par le Comité international des droits des personnes handicapées (CIDPH) le 3 mai 2019 tendant au maintien de lalimentation et lhydratation de Vincent Lambert, selon la décision consultée par lAFP.

 Cette décision va créer un débat juridique incroyable, on a le sentiment dune guerre des juges judiciaires et administratifs , réagit Nicolas Hervieu, spécialiste des juridictions internationales à luniversité Paris-II. De fait, juges judiciaires et administratifs apportent dans cette affaire des conclusions opposées. Le 15 mai, le juge des référés administratif sen est tenu à la lettre de la Convention internationale relative aux droits des personnes handicapées de lONU ratifiée par la France, selon laquelle les pays signataires de cette convention sont tenus dexaminer les recommandations du Comité (CIPDH) mais pas nécessairement de les mettre en œuvre. Cinq jours plus tard, la cour dappel de Paris choisit de donner un caractère obligatoire aux mesures quelle dit elle-même être seulement  recommandées , par ce comité de lONU. En loccurrence de ne pas suspendre les traitements le temps quil examine la recevabilité de la demande des parents de Vincent Lambert.

Le CIDPH de lONU avait en effet demandé le 3 mai dernier à ce que la France suspende toute décision darrêt des soins de Vincent Lambert dans lattente dune instruction sur le fond. Il précisait alors que la France avait un délai de six mois pour lui fournir ses observations. Le 5 mai, la ministre de la Santé Agnès Buzyn avait expliqué que la France répondrait mais quelle nétait pas tenue légalement par ce comité. Les parents de Vincent Lambert se sont retournés vers ce comité qui soccupe des personnes handicapées, et non des personnes en état végétatif comme Vincent Lambert, et cet organisme a demandé de surseoir à un arrêt des soins parce quils nont que la version des parents, avait estimé Agnès Buzyn sur BFMTV. Les avocats des parents sétaient pour leur part félicités de ce positionnement, considérant que ces mesures provisoires sont juridiquement contraignantes.

Entourés des partisans du maintien en vie de Vincent Lambert, réunis lundi soir sur les Champs-Elysées, à Paris, pour une marche blanche, les avocats des parents du patient, nont pas caché leur satisfaction au milieu des cris de joie.  On a gagné, ça veut dire que les mesures provisoires vont pouvoir sappliquer. La cour de Paris a ordonné des mesures conservatoires, à savoir que lalimentation et lhydratation de Vincent doivent être reprises sans délai. Cest donc une extraordinaire victoire (…). Ce nest que la première des victoires. Cest la remontada , a commenté Me Jean Paillot, lun des deux avocats des parents de Vincent Lambert.  Ce nest quune décision provisoire  dune  durée de six mois, permettant au comité de lONU détudier le dossier , a-t-il précisé.

LIRE AUSSI – Comment laffaire Vincent Lambert pourrait faire le jeu des partisans de leuthanasie

Derrière cette divergence entre juges judiciaires et administratifs émerge un conflit entre normes supranationales, entre la Cour européenne et les Nations unies et leurs différents comités. Déjà, en août 2018, le comité des droits de lhomme des Nations unies avait pris le contre-pied des décisions de la CEDH et des juges français dans  laffaire Baby-Loup , cette crèche associative dont la directrice adjointe avait été licenciée pour avoir refusé denlever le foulard islamique. Un élément de confusion alors que le CIPDH nest pas une juridiction, à la différence de la CEDH dont les  arrêts  simposent à la France.

Cette décision de la cour dappel de Paris est une décision provisoire dune durée de six mois, permettant au comité de lONU détudier le dossier, précise Me Jean Paillot. Face à cette décision incroyable de la cour dappel, François Lambert a évoqué auprès de lAFP un possible pourvoi en cassation du CHRU de Reims. Ce dernier avait déjà lancé puis stoppé deux procédures darrêt des soins, lune portée par le docteur Eric Kariger en 2013, lautre par son successeur, le docteur Daniéla Simon en 2015.

Affaire Vincent Lambert : quand la loi ne peut pas tout

Jusquà présent, tous les ultimes recours déposés par les avocats des parents, comme celui déposé devant la Cour européenne des droits de lHomme, ont échoué. Le président Emmanuel Macron, à qui ils avaient écrit samedi pour limplorer dintervenir, a répondu lundi quil ne lui appartenait pas de suspendre larrêt des traitements, décidé en conformité avec nos lois.

Jusquà présent, tous les ultimes recours déposés par les avocats des parents -Cour européenne des droits de lHomme, tribunal administratif- avaient échoué. Et le président Emmanuel Macron, à qui ils avaient écrit samedi pour limplorer dintervenir, avait répondu lundi quil ne lui “appartenait pas de suspendre” larrêt des traitements, décidé, “en conformité avec nos lois”, à quelques jours des élections européennes.

Vincent Lambert : comment expliquer ce nouveau rebondissement judiciaire ?

VOIR AUSSI – Vincent Lambert: selon sa mère, ce sont des nazis, ils méritent ce que je nose pas dire

La famille est coupée en deux camps, dun côté autour de ses parents, fervents catholiques opposés à larrêt des traitements, de lautre autour de son épouse Rachel et son neveu François, qui entendent mettre fin à cet “acharnement thérapeutique” et affirment que lex-infirmier avait pris position contre tout acharnement thérapeutique. Vincent Lambert na pas laissé de directive anticipée écrite.

Affaire Vincent Lambert : le Vatican réclame “des solutions efficaces pour protéger sa vie”

Hopital pour prodiguer des soins ou couloir d'un camp de c….!La France de 2019 doit elle ressembler à celle qui envoyait ses délinquants récidivistes et ses déchets humains au bagne mouroir de Cayenne ?

Cet énième coup de théâtre, intervenu lundi soir dans une affaire qui a déjà connu de nombreux rebondissements judiciaires depuis 2013 et en connaîtra probablement dautres, a été fêté par la mère de Vincent Lambert, Viviane, qui a salué auprès de lAFP “une très grande victoire”, tandis que son neveu François, favorable à larrêt des traitements, a dénoncé du “sadisme pur”.

Une "unité spécialisée" ? Une agonie n'en finissant plus depuis 10 ans. Qu'en pense le biologique et vrai père de Vincent Philippon et non pas ce Pierre Lambert époux de ladite Viviane Lambert ? Qu'en pensent les six frères et soeurs opposés à l'acharnement, pourquoi ne sont-ils pas questionnés sur la réalité de cette famille ?

Le CDPH, comité de lONU, avait demandé à la France de surseoir à larrêt des traitements dans lattente dun examen du dossier sur le fond, mais la France considérait que la suspension de larrêt des traitements préconisée par le CIDPH “est dépourvue de caractère contraignant”, mettant en avant le “droit du patient à ne pas subir dobstination déraisonnable”.

Jean-pierre-Adams-survit-dans-un-coma-profond-depuis-37ans,il-est-en-HAD,son-épouse-ne-le-quitte-jamais,elle-a-toujours-refusé-la-sédation. A-bientôt-74ans,elle-se-demande-ce-qu'il-va-advenir-de-son-mari,si-elle-meurt-avant-lui!

Les parents de Vincent Lambert ont saisi lundi la Cour européenne des droits de lHomme (CDEH) selon une procédure durgence pour demander le maintien des soins prodigués à leur fils, alors que leur interruption a été enclenchée. Le Conseil dEtat a annoncé également avoir été saisi.

En tous cas, c'est une bonne leçon: laissons un testament manuscrit en stipulant nos volontés si jamais çà nous arrive.

La cour d'appel de Paris a suspendu la décision des médecins du CHU de Reims, entrée en application lundi matin, le temps qu'un comité de l'ONU se prononce sur le fond. Les avocats des parents du tétraplégique sont attendus à l'hôpital ce matin.

Les culs bénits veulent égoïstement maintenir un corps sans vie intellectuelle , au nom d'une pseudo idéologie de compassion alors que le fait de le laisser mourir est la compassion et sa délivrance de 10ans d'emprisonnement

Ne cherchez pas un sens à leur combat, il n'y en a aucun. La vérité est bien plus simple, les parents n'acceptent pas la réalité de l'état de leur enfant et vivent dans l'illusion qu'il se réveillera un jour.

Les parents de Vincent Lambert ont saisi lundi la Cour européenne des droits de lHomme selon une procédure durgence pour demander le maintien des soins prodigués à leur fils, alors que leur interruption a été enclenchée.

Il risque de passer plusieurs décennies dans cet état ….vu le comportement des parents…J'ai tout de même une pensée pour le personnel du CHU de Reims violemment attaqué par les avocats des parents Lambert, par les parents de Vincent et voire menacé par certains soutiens et Mme Lambert mère…

Diplomatie. Google, dont le système Android équipe limmense majorité des smartphones dans le monde, a annoncé quil coupait les ponts avec Huawei, une décision lourde de conséquences pour le groupe chinois qui risque de ne plus pouvoir offrir Gmail ou Google Maps à ses clients. Cette annonce surprise fait suite à la décision du président Trump qui, en plein bras de fer commercial avec la Chine, a interdit aux groupes américains de télécoms de commercer avec des sociétés étrangères jugées à risque pour la sécurité nationale.

Affaire Vincent Lambert. Que peut faire le Comité des droits des personnes handicapées de lOnu ?

Je suis consternée par la teneur des commentaires haineux et partiaux. . Qui sont-ils ces censeurs, ces justiciers, ces éreinteurs pour juger de la situation ? Comment peuvent-ils s'adjuger le droit de condamner l'une ou l'autre partie ? . Comment peut-on être imperméable à tant de souffrance ?

Emploi. Ford a annoncé la suppression dici fin août de 7 000 emplois à travers le monde, soit 10% de ses effectifs, pour faire des économies et sadapter au déclin des ventes de berlines et de citadines aux Etats-Unis notamment. Le constructeur automobile américain na pas donné le détail précis des coupes par région, ni par métier mais a indiqué quil allait réduire les fonctions dencadrement de 20%.

Aller expliquer ça aux faizeurdemort dont la vie humaine n'a de valeur qu'à l'aune duffrik

Reims. Larrêt des soins à Vincent Lambert, qui se trouve dans un état végétatif depuis plus de 10 ans à la suite dun accident de voiture, a commencé ce lundi au CHU de Reims. Larrêt des traitements et la sédation profonde et continue ont été initiés ce matin, a écrit le chef de service des soins palliatifs dans un mail à la famille.

Quel aplomb, elle a cette mère qui n'en n'est pas une, en laissant son fils aux mains d'un service hospitalier, en traitant de nazis ceux qui s'opposent à un acharnement thérapeutique. Chère madame, on n'est jamais mieux servi que par soi-même, gardez votre fils chez vous, vous en avez les moyens, et cajolez-le jusqu'à votre mort, plutôt que de déblatérer sur les services rendus par un hôpital qui ne vous conviennent pas depuis des lustres. Qui est réellement responsable de Vincent, sa femme ou cette mère? Une mise sous tutelle peut-elle aider dans ce genre d'affaire, quand le corps médical laisse entendre qu'il n'y a plus rien à espérer pour le revoir reprendre une vie moins végétative.

Marie duport toi aussi tu te mets a parler pognon cela devient une épidémie ou quoi. je vais me répéter une fois de plus lorsqu'on a un accident de voiture se sont les assureurs qui normalement prennent en charge les frais, liquider les Vincent c'est faire faire des économies aux assureurs; Je te préconise un an d'amour et de bienveillance pour ton plus grand bien et essaye de faire un commentaire ou tu souhaite beaucoup d'amour et de paix à cette famille dans l'épreuve je pense qu'ils souffrent assez et qu'ils n'ont pas besoin de commentaires déplacés ou haineux comme on peut le lire malheureusement par quelques barbares égarés dans le monde des humains

Marc ANTOINE 2 je te sens un tantinet sensible au pognon ? je vais me répéter mais lorsqu'on est victime d'un accident normalement c'est l'assureur qui paye … liquider les Vincent en France c'est faire faire des économies aux assureurs. toi aussi tu as besoin d'amour je te préconise 6 mois d'amour et de bienveillance pour ton bien et celui de tes proches et arrête de penser toujours pognon

Nous avons tous peur de la mort. Ensuite, admettons que Vincent Lambert est conscient ( il pleure) . Est-ce des pleurs de laissez moi vivre ou laissez-moi partir. Mon opinion, je suis conscient, j'ai des émotions parfois, ma conclusion ? Je ne bouge plus, je ne communique plus, je suis cloué sur un lit depuis 10 ans, les journées sont insupportables ….Je veux quoi ? C'est chouette ? Moi, à sa place j'ai vite fait le diagnostic. Je sais je ne dois pas penser à sa place. Indécent. Indécent aussi d'autres sous l'emprise de croyances de décider pour lui ?

Vincent Lambert, le calvaire sans fin ? – LCI

On vous souhaite 10 ans sur un lit, majeur, , sans communiquer sans bouger, sans plaisir. A sa place, vous souhaitez quoi, que vos parents décident pour vous ?

Vincent Lambert : son ex-médecin défend la raison et larrêt des soins

Villeneuve25 encore un ou sa sent la cathophobie … secte ??? peine de mort ??? et Vincent Lambert ??? rassure moi tu ne serais pas un ancien patient de Vincent tu sais il étais infirmier en psychiatrie et quand je lis certains commentaires je me demande si des patients de Vincent ne sont pas échapper pour déverser leur haine sur internet ? je te préconise un traitement d'un an d'amour et de bienveillance renouvelable cela te détendras et tu te sentiras mieux, plus détendu , plus Zen et tu auras des paroles de compassions pour tes proches et les autres. Je souhaite plein d'amour et de paix à cette famille qui aspire surement à l'amour et à la paix.

Pourquoi l'hôpital refuse le transfert depuis des années, les parents pourraient s'occuper de leur fils à leurs frais. En tout cas les vainqueurs dans cette histoire ce sont les avocats des 2 parties, ils se font des choses en or. Comment la bru gagne sa vie pour se payer autant de procès ?

trollhébus les légumes n'ont pas de coeur ni de cervelle. A mon avis tu as besoin toi aussi d'une cure d'amour, tu devrais essayer cela te feras le plus grand bien. Parfois il vaut mieux rester 10 ans et se taire cela évite de dire des bêtises on appelle cela la sagesse mais il faut beaucoup de temps pour l'acquérir. certains n'y arrivent pas pendant une vie entière.

Je souhaite beaucoup d'amour et de paix a toute cette famille dans l'épreuve et je retiens la parole de cette mère qui pleine de sagesse exprime aux barbares ce qu'ils ne peuvent comprendre , Vincent à besoin d'amour, quelle belle parole qui feront taire ceux qui vocifèrent leur fiel et leur haine de l'autre. Qu'ils pratiquent l'amour et la bienveillance cela leur feras leur plus grand bien.