Tariq Ramadan visé par une quatrième plainte pour “viol” en France – LExpress

Tariq Ramadan visé par une quatrième plainte pour \

Nouvelle plainte déposée contre Tariq Ramadan, pour viol en réunion

Retour à laccueil Newsletter Alerte Info Recherche Ok Actualité Locales Sport Entertainment Economie Planète T'as vu ? Fake Off By the Web High-Tech Podcast Vidéos En Images Voyage Guide d'achat Le direct Services Jeux PDF Menu complet Retour à laccueil Justice Tariq Ramadan visé par une nouvelle plainte pour viol en France

PARQUET DE PARIS Lislamologue suisse est accusé dun viol en réunion, qui se serait produit en 2014

Une nouvelle plainte vient sajouter au dossier Tariq Ramadan. Cette fois, cest une quinquagénaire journaliste radio au moment des faits en 2014, qui accuse lislamologue de viol en réunion, selon des révélations de nos confrères du Journal du dimanche. Fin juillet, un réquisitoire supplétif sur le soupçon de “viol commis en réunion” et “menace ou acte dintimidation” visant Tariq Ramadan a été délivré aux juges dinstruction par le parquet de Paris.

RHÔNE. Une autre femme accuse Tariq Ramadan dun viol, commis en 2014 à Lyon

Lislamologue suisse Tariq Ramadan, déjà mis en examen pour deux viols, est visé par une nouvelle plainte en France, pour un viol en réunion qui se serait produit en 2014, a-t-on appris de source proche du dossier, confirmant des informations du Journal du dimanche et dEurope 1.

Selon les deux médias, cette plainte a été déposée fin mai par  une femme, aujourdhui âgée dune cinquantaine dannées, qui travaillait alors comme journaliste radio .

Cette femme, qui le menace alors de porter plainte, entend lislamologue lui répondre: “Tu ne sais pas à quel point je suis puissant.” Après quoi Ramadan se serait finalement radouci, lui expliquant quelle “lui plaisait vraiment”. Il lui aurait alors proposé de se revoir pour une nouvelle interview. Avant de quitter la chambre, ce dernier laurait embrassé, précise la plaignante.

Lavocat de Tariq Ramadan, Me Emmanuel Marsigny, a confirmé dimanche à lAFP lexistence de cette plainte, en se refusant à tout commentaire.

Dans sa déposition que le JDD a pu consulter, cette femme relate les faits et explique que lislamologue la dans un premier temps contacté sur Facebook, prétextant des amis en commun. Un rendez-vous aurait été calé au 23 mai 2014 à lhôtel Sofitel de Lyon entre elle et Tariq Ramadan dans le but de réaliser une interview.

Cette nouvelle accusation, qui pourrait entraîner dautres poursuites et menacer sa liberté retrouvée après des mois de prison, a conduit le parquet de Paris à délivrer le 26 juillet un réquisitoire supplétif dans lenquête visant lintellectuel musulman pour  viol en réunion  et  menaces ou actes dintimidation pour déterminer une victime à ne pas porter plainte ou à se rétracter ,

La journaliste ne répond pas mais dès le lendemain, deux hommes “de type arabe” lui rendent visite et lui font explicitement comprendre quen cas didées “mal intentionnées”, “ils pourraient arranger ça”. Elle décide avec son ex-mari de faire intervenir les gendarmes pour procéder à des relevés dADN.

Il revient désormais aux juges dinstruction en charge de lenquête de prononcer ou non une nouvelle mise en examen pour ces faits, et éventuellement de demander à un juge des libertés et de la détention (JLD) la révocation de son contrôle judiciaire, ordonné en novembre après quasi dix mois en prison.

Selon la plainte, la femme aurait par ailleurs été contactée par Tariq Ramadan sur lapplication Messenger le 28 janvier 2019, affirmant quil voulait lui faire une  proposition ,  sur le plan professionnel , message auquel elle naurait pas répondu. Elle affirme avoir reçu le lendemain la visite de deux hommes.  Ils mont dit que Tariq Ramadan avait essayé de me joindre (…) et si javais les idées mal intentionnées ils pouvaient arranger ça , a-t-elle affirmé.

Dans cette nouvelle plainte citée par les deux médias, la femme accuse lintellectuel musulman de viol en réunion avec  une personne de son staff  lors dune rencontre pour une interview réalisée le 23 mai 2014 dans la chambre dhôtel de Tariq Ramadan, au Sofitel de Lyon.

Dans cette nouvelle plainte citée par les deux médias, la victime présumée accuse lintellectuel musulman de viols en réunion avec  une personne de son staff  lors dune rencontre pour une interview réalisée le 23 mai 2014 dans une chambre dhôtel à Lyon.  Cest allé très vite, cétait dune violence inouïe , a déclaré à la justice la plaignante, selon des propos cités par le JDD et Europe 1.

 Cest allé très vite, cétait dune violence inouïe , a déclaré à la justice la plaignante, selon des propos cités par le JDD et Europe 1, racontant avoir été violée plusieurs fois par les deux hommes. Alors quelle avait menacé Tariq Ramadan de porter plainte avant de quitter la chambre dhôtel, ce dernier lui aurait répondu :  tu ne sais pas à quel point je suis puissant .

Lintellectuel musulman, qui fut une figure aussi influente que controversée de lislam européen, est déjà accusé par trois autres femmes en France et une autre en Suisse. Depuis le 2 février 2018, il est mis en examen pour deux viols, dont un sur personne vulnérable, des accusations quil conteste. Pour la troisième plainte, il est actuellement placé sous le statut intermédiaire de témoin assisté.

“Cétait dune violence inouïe”: lislamologue Tariq Ramadan visé par une nouvelle plainte pour viol en réunion

Selon la plainte, la femme aurait par ailleurs été contactée par Tariq Ramadan sur lapplication Messenger le 28 janvier 2019, affirmant quil voulait lui faire une  proposition ,  sur le plan professionnel , message auquel elle naurait pas répondu. Elle raconte que le lendemain, elle a reçu la visite de deux hommes.  Ils mont dit que Tariq Ramadan avait essayé de me joindre […] et si javais les idées mal intentionnées ils pouvaient arranger ça , a-t-elle affirmé.

Selon le JDD et Europe 1, le parquet de Paris a adressé fin juillet un réquisitoire supplétif en élargissant lenquête à des faits de viol en réunion, menaces et intimidation. Il revient désormais aux juges dinstruction en charge de lenquête de prononcer ou non une nouvelle mise en examen pour ces faits. Contacté par lAFP, lavocat de Tariq Ramadan était injoignable dimanche matin.

Lintellectuel musulman, qui fut une figure aussi influente que controversée de lislam européen, est déjà accusé par trois autres femmes en France et une autre en Suisse. Depuis le 2 février 2018, il est mis en examen pour deux viols, dont un sur personne vulnérable, des accusations quil conteste. Pour la troisième plainte, il est actuellement placé sous le statut intermédiaire de témoin assisté.

Tariq Ramadan doit par ailleurs être entendu à lautomne à Paris par un procureur suisse en vue dune éventuelle inculpation liée à une autre plainte à Genève. Il a été remis en liberté mi-novembre, sous contrôle judiciaire, après neuf mois de détention provisoire.

Tariq Ramadan accusé de viol en réunion en France pour la quatrième fois

Le 19 mars, la cour dappel de Paris a maintenu les mises en examen quil souhaitait voir levées, pointant sa volonté de  dissimuler la réalité  de ses relations avec ses accusatrices. En effet, après avoir nié pendant des mois tout rapport sexuel avec ses accusatrices, il avait fait volte-face à lautomne et plaidé des relations  consenties .

Tariq Ramadan, 57 ans, doit par ailleurs être entendu à lautomne à Paris par un procureur suisse en vue dune éventuelle inculpation dans le volet suisse. Il a été remis en liberté mi-novembre, sous contrôle judiciaire, après neuf mois de détention provisoire.

Votre demande dinscription aux newsletters de Nice-Matin et Var-Matin à bien été prise en compte.

Accusations de viol : nouvelle plainte contre Tariq Ramadan – LCI

Tariq Ramadan est une nouvelle fois mis en cause par une quinquagénaire qui dénonce un viol en réunion, daprès des informations dEurope 1 et du JDD. Les faits seraient survenus en mai 2014, au Sofitel de Lyon. La plainte date du 31 mai 2019.

“Cest allé très vite, cétait dune violence inouïe”, a raconté la femme dans son récit enregistré par la justice le 12 juillet dernier. “Il ma attrapé le bras, me la tordu […] il ma dit vient petite pute et ma jeté (sic) par terre”, poursuit-elle, rapporte toujours Europe 1.

A lépoque journaliste dans une radio locale, la femme, qui devait interviewer Ramadan, raconte avoir subi plusieurs pénétrations. “Je l’ai insulté, ça la excité encore plus”, écrit-elle. Elle affirme avoir été violée plusieurs fois par les deux hommes, puisquune personne de son staff était présente.

La plaignante affirme avoir depuis cette affaire déménagé, divorcé et a tenté de mettre fin à ses jours six mois plus tard.

L’intellectuel musulman, qui fut une figure aussi influente que controversée de l’islam européen, est déjà accusé par trois autres femmes en France et une autre en Suisse.

Depuis le 2 février 2018, il est mis en examen pour deux viols, dont un sur personne vulnérable, des accusations qu’il conteste. Pour la troisième plainte, il est actuellement placé sous le statut intermédiaire de témoin assisté.

M. Ramadan doit par ailleurs être entendu à l’automne à Paris par un procureur suisse en vue d’une éventuelle inculpation dans le volet suisse.

Il a été remis en liberté mi-novembre, sous contrôle judiciaire, après neuf mois de détention provisoire.