France – Argentine : lhistorique de la rivalité en chiffres – Quinze Mondial

France - Argentine : l\historique de la rivalité en chiffres - Quinze Mondial

Coupe du monde de rugby 2019: 5 chocs hors XV de France à ne pas rater

On dit lArgentine plus structurée et plus armée que jamais collectivement pour affronter le gratin du rugby mondial, depuis que la franchise des Jaguares réunit sous une même bannière la majorité des Pumas (27 sur les 31 du groupe). Cette affirmation sera mise à rude épreuve, celle de la compétition samedi (9h15), dans la “poule de la mort” de la neuvième Coupe du monde de rugby de lhistoire.

Neuf, comme la série de défaites que lArgentine va tenter darrêter contre la France. Car les Pumas ont pris lhabitude de perdre, et larrivée de Mario Ledesma en juin 2018 nest pas parvenue à endiguer la marée. Il y a certes des adversaires plus abordables à jouer que la Nouvelle-Zélande, lAustralie et lAfrique du Sud, mais les Pumas ont aussi perdu contre la France, lEcosse et lIrlande sur lannée écoulée.

Et pour le reste de la compétition? “On nest pas favori pour être champion du monde mais le match contre lArgentine, cest un vrai 8e de finale, avance Philippe Saint-André. On peut voir léquipe de France dans le dernier carré. Si on finit premier ou deuxième, on affrontera lAustralie ou le pays de Galles en quart. Sur un match, on est capable de gagner. Pour être champion du monde, il va falloir se farcir les All Blacks, les Anglais et les Australiens qui sont un cran au-dessus de léquipe de France.”

Le 10 novembre dernier, il y a près dun an, les Pumas sinclinaient (17-28) contre le XV du Trèfle à cause de la mêlée, encaissant trois essais sur cette seule phase de jeu. La mêlée, tradition ancestrale en Argentine, sest faite secouer sur tous les continents entre 2018 et 2019. Contre la France également.

“Mais les Argentins, cest pire, a rappelé lancien sélectionneur et membre de la Dream Team RMC Philippe Saint-André ce vendredi dans Bourdin Direct sur RMC. Ils ont perdu neuf matchs daffilée ! On leur a mis 30 points au mois de novembre (28-13). On a une jeune génération avec du talent. On a encore des vieux grognards comme Guirado, Slimani, Huget, Médard qui sont revanchards. Enfin on a eu une belle préparation durant trois mois.”

Coupe du monde: pourquoi Saint-André est optimiste pour les Bleus face à lArgentine

“Les Argentins ont quand même oublié leur ADN, depuis trois quatre ans, qui est la bajadita (mêlée avec des appuis inversés), a témoigné Philippe Saint-André vendredi, dans le Super Moscato Show. Ils avaient un vrai point fort avec la mêlée, ils étaient pénibles dans la zone de ruck.”

La Coupe du monde de rugby, cest parti ! Si le coup denvoi de la compétition est donné ce vendredi à loccasion du match Japon-Russie, les Bleus entrent en lice samedi matin au Tokyo Stadium face à lArgentine (coup denvoi à 9h15). Un match aussi attendu que redouté pour les fans du XV de France, pas franchement rassurés par les dernières sorties des Tricolores.

COUPE DU MONDE : la mêlée de lArgentine est-elle devenue si faible ? [VIDÉO]

Si les Français soutiennent la comparaison dans la dimension physique, maîtrisent le tempo imposé par les Argentins, avec la multiplication de temps de jeu importants, et à les sanctionner en conquête tout en restant disciplinés, les hommes de Jacques Brunel auront de grandes chances de lemporter samedi.

LArgentine, pour sen sortir et rester en vie, espère capitaliser sur les automatismes de ses joueurs, lesquels forment à 90% lossature des Jaguares. Capitaine de la sélection argentine avec 62 sélections au compteur à seulement 26 ans, Pablo Matera est lun de ses joueurs qui comptent. Le troisième ligne des Jaguares sest fait un nom en lespace de quelques années. Indispensable, il a été le deuxième joueur le plus utilisé par la franchise argentine la saison dernière.

COMPOSITION – LArgentine sort la (très) grosse artillerie pour défier le XV de France !Passé par le Top 14, le droitier na disputé que… quatre matchs lan dernier, sous le maillot des Saracens. Mais si les Pumas comptent autant sur lui, cest pour caler une mêlée de plus en plus bancale. A lorigine, lArgentine et sa bajadita était pourtant une des nations les plus redoutées ! Mais depuis lévolution des règles et larrivée dune nouvelle génération, les successeurs des Roncero ou Scelzo sont bien moins performants.

Plus fort encore, Matera a été élu homme du match après la finale du Super Rugby malgré la défaite de son équipe contre les Crusaders. Avec 17 courses, 45 mètres parcourus, 1 offload, 4 défenseurs battus et neuf plaquages réussis sur dix, le troisième ligne a abattu un travail colossal. Dans la plus pure tradition argentine, il ne lâche rien sur le terrain.  La seconde ligne argentine (Lavanini, Petti), et les lignes arrières sont de grande qualité et Nicolas Sanchez, le demi douverture, expérimenté et précieux dans la gestion et loccupation du terrain. Le danger peut venir de partout.

Fickou – Vakatawa : association de malfaiteurs ?

RUGBY – Eh non, il n’y a pas que le XV de France dans la vie. Après une Coupe du monde 2015 terminée douloureusement avec la gifle reçue de la part des Néo-Zélandais en quart de finale (62-13), l’équipe de France de rugby est entrée dans une phase de reconstruction. 

Résultat: les Bleus ne font pas figure de favoris, et tenteront d’exister dans un groupe ardu aux côtés de leur chat noir argentin (le 21 septembre à 9h15), des éternels rivaux anglais (le 12 octobre à 10h15) sans oublier les États-Unis (le 2 octobre à 9h45) et les îles Tonga (le 6 octobre à 9h45). Mais les six semaines de l’édition 2019 du Mondial japonais qui débutent ce vendredi 20 septembre ne seront pas pour autant dépourvues de grands matches. Et dès le premier tour.

Les prochains matchs du XV de France. Mercredi 2 octobre, à 9 h 45, contre les États-Unis ; dimanche 6 octobre, à 9 h 45, contre les Tonga ; samedi 12 octobre, à 10 h 15, contre lAngleterre. Les quarts de finale se dérouleront samedi 19 et dimanche 20 octobre. Les demi-finales, samedi 26 et dimanche 27 octobre. La finale, samedi 2 novembre.

Ainsi, Le HuffPost vous a concocté une sélection de cinq rencontres à ne pas manquer lors de la phase de poule. Des affrontements qui, pour certains, ont déjà des allures de choc digne d’une demi-finale, voire mieux.  

Il faudra se lever tôt pour regarder les matchs de cette Coupe du monde 2019 de rugby à XV. Pourtant, plusieurs bars de Montluçon comptent bien diffuser la plupart des rencontres. À commencer par le premier match de léquipe de France, contre lArgentine, ce samedi 21 septembre, à 9 h 15 (heure française). 

France-Argentine : les Bleus déchanteraient-ils sous la pluie ? – Rugby – Mondial

Et à ce petit jeu, forcément, la plus belle rencontre de ce premier tour (sur le papier en tout cas) doit être mentionnée. 

Dès le deuxième jour de la compétition, juste après l’entrée en lice des Bleus face à l’Argentine, les téléspectateurs auront doit, à l’heure de l’apéro, à un choc dantesque entre deux équipes qui se connaissent parfaitement et qui font figure de favoris pour le trophée Webb Ellis: l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande. 

Toutefois, lassociation a aussi un côté séduisant. Offensivement, ces deux joueurs ont des atouts indéniables. Virimi est très solide, juge lailier Damian Penaud. Il arrive à faire jouer derrière lui, à casser les lignes adverses. Cest un plus pour léquipe. On sait quil aime passer les bras dans la défense donc il faudra être vigilant et être près de lui lorsquil va traverser. Lan passé, il avait été lun des meilleurs franchisseurs du Top 14. Quant à Gaël Fickou, son appétence pour le jeu dattaque nest plus à prouver. En revanche, linterrogation pèse quant à leur entente défensive. Dans un système revu et corrigé par Fabien Galthié depuis la préparation estivale, pourront-ils trouver leurs marques ? Ce nest sans doute pas la pauvre opposition de samedi dernier face aux Japonais de Yamaha Jubilo, remportée douze essais à trois, qui aura permis à Jacques Brunel et son staff dobtenir des garanties…

Comme chaque année, les All Blacks semblent se présenter avec la plus belle armada sur la ligne de départ de la Coupe du monde. Mais la dernière rencontre entre les deux équipes les plus titrées en Coupe du monde, un match nul (16-16) lors du “Rugby Championship”, fin juillet, augure d’un spectacle somptueux. 

Du Japon, il naurait dû voir que les matchs diffusés à la télévision. Virimi Vakatawa a été rattrapé par le col du maillot. Son retour en bleu, il ne le doit quau forfait de Geoffrey Doumayrou après une blessure survenue lors du stage à Nice à la mi-août. Daucuns pensaient alors quAnthony Belleau, ouvreur à la polyvalence affirmée, pourrait éventuellement prétendre à la liste finale des 31 sélectionnés. Raté. Le trois-quarts centre du Racing a été préféré. Et à linstant de disputer le match le plus important du XV de France depuis quatre ans, il a encore une fois doublé la concurrence pour être aligné au centre avec Gaël Fickou. Une première en équipe de France pour lex-spécialiste du Seven, jusque-là utilisé à laile sous lère Guy Novès. Parce que pour loccasion, force est de souligner que Vakatawa fêtera sa première sélection avec Jacques Brunel à la tête des Bleus…

Pour ceux qui seront remis de cette partie de luxe, le réveil du dimanche 22 septembre pourra se faire devant un affrontement on ne peut plus classique entre deux écuries européennes. 

Bref, vous comprendrez pourquoi lassociation a de quoi surprendre. Non seulement, ces deux-là nont jamais évolué ensemble avec la tunique frappée de la cocotte, mais plus surprenant encore, Vakatawa est annoncé premier centre… On va voir sur le terrain, a toutefois rectifié le Racingman. Je préfère jouer 13 (deuxième centre) mais avec Gaël, on changera peut-être pendant le match parce que lui est habitué à jouer premier centre en club. Et dajouter un peu plus tard : À lentraînement, Gaël joue 12 et moi 13 donc on verra comment ça se passe pendant le match. Une façon comme une autre dembrouiller les Argentins ? Ou simple bricolage de dernière minute ? Réponse demain au fil de la rencontre face au Pumas.

Grande déçue de la dernière Coupe du monde du fait de son élimination en quart de finale face à l’Argentine, l’Irlande voudra lancer au mieux sa compétition 2019, surtout dans un groupe qui semble tout à fait abordable pour le vainqueur du Tournoi des Six nations 2018 et actuel leader du classement mondial World rugby. 

Mais il ne faudra pas écarter trop vite l’Écosse, tombeuse du XV de France en préparation, et qui aura à cœur de saisir l’opportunité offerte en étant placée dans une poule privée de tout monstre de l’hémisphère sud (Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande, Australie et Argentine). 

Derrière l’affiche du premier weekend entre All Blacks et Springboks, voici sans doute le match entre favoris le plus indécis de la phase de poule de la Coupe du monde. 

La Mère Patrie ou la terre daccueil ? Ce samedi 21 septembre au matin, à 9 h 15, sera donné le coup denvoi du match France-Argentine, le premier pour les deux nations dans la Coupe du monde de rugby 2019 au Japon (du 20 septembre au 2 novembre). Et on connaît un Montluçonnais qui sera quelque peu partagé…

D’un côté, le pays de Galles peut s’appuyer sur une génération exceptionnelle, qui a réussi plus tôt dans l’année le Grand chelem dans le Tournoi des Six nations. Une équipe encore marquée par sa défaite sur le fil en quart de finale du dernier mondial (23-19 avec un essai encaissé au cours des cinq dernières minutes) qui voudra prendre sa revanche et faire mieux que la demi-finale de 2011 perdue face à la France. 

À la manœuvre du huit de devant argentin, Tomas Cubelli assure de son côté ne pas avoir reçu de consigne particulière de son staff, comme éjecter plus vite pour se défaire de la pression : “Les avants ont travaillé très dur après le Rugby Championship et jai la conviction quils seront prêts contre la France.” Plus encore que des certitudes, les Pumas se font un devoir de ne pas subir en mêlée, par respect pour leur passé : “Cest une phase de jeu très importante pour nous autres Argentins, qui a toujours fait notre force et, de ce ce fait, nous ne pouvons pas nous permettre de nous rater.” Les Bleus sont prévenus.

Vincent Moscato, ancien joueur de rugby : La France ne doit pas se présenter en victime

En face, les Australiens avancent relativement masqués, et ont su triompher au cours du “Rugby Championship” de l’ogre néo-zélandais. Quoi il en soit, la première place de la poule sera sans doute en jeu lors de cette rencontre, ce qui lui conférera un enjeu encore plus important. 

Coupe du monde de rugby 2019 : en images, 22 ans de matches France-Argentine

Une volée… ou un exploit? Placée dans une poule apparemment déséquilibrée, le rugby italien se verra offrir lors du Mondial 2019 une réelle occasion de briller. Si l’on imagine que l’attaque de feu des Néo-Zélandais devrait triompher de la toujours fébrile défense transalpine, les joueurs de Sergio Parisse pourraient avoir plus de chances de briller face aux “Sudaf’”; les Italiens devront suivre l’exemple des Japonais qui avait créé un exploit majuscule en 2015. 

La réponse, teintée dironie et sourire en coin, du sélectionneur argentin Mario Ledesma : “Je suis pour ma part rassuré par notre mêlée mais les Français ont sûrement raison de penser cela. On verra bien ce quil se passera !” Ce sera pourtant bien la même première ligne qui a sombré il y a un mois et demi à Salta, à savoir le trio de trentenaires Juan Figallo – Agustin Creevy – Nahuel Tetaz Chaparro, qui officiera face aux Bleus. Mais à limage de toutes leurs déclarations de la semaine, les Pumas demeurent confiants.

Mais les Springboks, surtout s’ils ont ouvert leur compétition par une performance de choix contre les All Blacks, voudront nécessairement engranger un maximum de points, sur le trajet qui pourraient les conduire à une troisième victoire en Coupe du monde (comme les Néo-zélandais). Bref, tous les ingrédients pour donner lieu à un match explosif. 

Coupe du monde de rugby : Virimi Vakatawa, au nom de la mère

Il y aura un petit air de France dans ce cinquième et ultime match de notre sélection. En effet, la dernière affiche choisie opposera ni plus ni moins que les deux principaux du XV de France dans la poule C. Un match entre une Argentine qui ne cesse de progresser et qui visera une fois de plus les demi-finales de la Coupe du monde, et des Anglais qui se targuent d’arriver en grande forme au Japon. 

Au cours de cette rencontre, comme lors des affrontements entre chaque protagoniste et la France, les parties semblent particulièrement ouvertes, et ne devraient pas manquer de rebondissements, ni de suspense. On a hâte d’y être.