Coupe du monde de rugby. Jai complètement pété les plombs , déplore Vahaamahina – Ouest-France

Coupe du monde de rugby.  Jai complètement pété les plombs , déplore Vahaamahina - Ouest-France

Pas de miracle pour les Bleus !

Dans le court extrait vidéo que TF1 a publié, on voit le deuxième ligne de lASM, la tête basse mais le ton ferme, faire son mea culpa dans le vestiaire des Bleus après la rencontre.  Jai complètement pété les plombs, je crois. Cest dur. Franchement, cest indéfendable, vous êtes une p… de génération , regrette le Clermontois.

Le deuxième ligne du XV de France Sébastien Vahaamahina (casque noir au centre) s'apprête à mettre un coup de coude au Gallois Aaron Wainwright (2e en partant de la g.), en quart de finale de Coupe du monde, le 20 octobre 2019 à Oita (Japon)

“Non, on ne peut pas en vouloir à quelqu’un (pour le carton rouge de Sébastien Vahaamahina). La fin est tragique mais on a la tête haute quand même: tout le monde nous voyait +chargés+ (prendre une correction, NDLR), on a vu deux quarts de finale à 40 points hier, et je pense que ça nous a motivé pour montrer que les Français devaient être fiers. Je pense qu’on a montré une belle image de l’équipe de France et c’est le plus important. (Son bilan des 4 dernières années) On en revient toujours au même en fait: quand on est mis dans les meilleures conditions, l’équipe de France retrouve de sa splendeur. Il faut protéger les jeunes: il faut que la FFR (Fédération) et la Ligue travaillent ensemble pour protéger ces jeunes en vue d’une belle Coupe du monde 2023. On ne peut pas attendre tous les quatre ans de se préparer comme il faut pour essayer de rivaliser avec les meilleurs. Il faut travailler dès demain pour mettre dans les meilleures conditions cette génération qui est remplie de talents: Antoine (Dupont), Romain (Ntamack), Baptiste (Serin)… Il faut les protéger, ils ne peuvent pas jouer 30 matches par saison.”

Mondial-2019: “Jai complètement pété les plombs”, avoue Vahaamahina

Le deuxième ligne de Clermont a souligné que son geste était “indéfendable”, lors dune très courte prise de parole après la rencontre dans le vestiaire tricolore où les caméras de TF1 ont capté linstant. Soutenu par le vestiaire, il a ensuite félicité les jeunes joueurs de léquipe de France: “Franchement, vous êtes une p… de génération!”