Larbitre de France-pays de Galles imite le coup de coude de Vahaamahina – Le Point

L\arbitre de France-pays de Galles imite le coup de coude de Vahaamahina - Le Point

Mondial-2019: le XV de France éliminé par les Gallois en quart de finale

“Jai complètement pété les plombs, je crois. Cest indéfendable”, a avoué Sébastien Vahaamahina, exclu à la 49e minute pour avoir donné un coup de coude à un Gallois, dimanche, lors de la défaite de la France (20-19) en quart de finale de la Coupe du monde de rugby.

Le deuxième ligne de Clermont a souligné que son geste était “indéfendable”, lors dune très courte prise de parole après la rencontre dans le vestiaire tricolore où les caméras de TF1 ont capté linstant. Soutenu par le vestiaire, il a ensuite félicité les jeunes joueurs de léquipe de France: “Franchement, vous êtes une p… de génération!”

En quart de finale du Mondial au Japon, le XV de France a été battu de justesse par le Pays de Galles dimanche 20 octobre, sur le score de 20 à 19. Certains joueurs de lASM Clermont Auvergne se sont exprimés à lissue du match. 

La France battue par le Pays de Galles : les réactions des joueurs de lASM Clermont Auvergne

Une position approuvée et amplifiée par le capitaine Guilhem Guirado: “Les gars, je suis fier de vous. Jétais persuadé quon allait gagner. Je veux que vous vous mettiez dans le crâne que les choses quon arrive à faire, aucune équipe nen est capable. Même les Blacks!”, a lancé Guirado.

Coupe du monde: convoqué par la commission de discipline, Vahaamahina risque une lourde sanction

Les Bleus ont été éliminés après avoir mené 19 à 10 à la mi-temps face aux Gallois, un score qui était encore dactualité au moment de lexclusion de Vahaamahina.

Le XV de France, réduit à 14 à la suite de lexclusion du deuxième ligne Sébastien Vahaamahina en début de seconde période, a été éliminé de la Coupe du monde de rugby, battu par le pays de Galles (20-19) dimanche à Oita.

Lire larticleSebastien Chabel sur Vahaamahina :  Une belle connerie  Lire larticleXV de France : le bilan chiffré de Jacques Brunel comme sélectionneur Lire larticleNovès sur Vahaamahina :  Le cerveau na pas fonctionné  Lire larticleJapon – Afrique du Sud : les Japonais ont craqué face aux Springboks, notre résumé du match Lire larticleCoupe du Monde : les affiches des demi-finales connues Lire larticleJapon – Afrique du Sud en direct : les Springboks se qualifient pour les demi-finales, fin de laventure japonaise (3-26) Lire larticlePays de Galles – France : la réaction de Jacques Brunel après lélimination Lire larticleClermont – Lyon en streaming : où voir le match ?Il ny a pas que le ballon rond dans la vie, il y a aussi lovalie avec Quinze Mondial. Le petit frère de Onze a vu le jour en 2015 à loccasion de la Coupe du Monde en Angleterre. Dans le giron du groupe Horyzon depuis 2016, Quinze couvre lactualité du rugby avec des news, des dossiers, des diaporamas…

En infériorité numérique, les Français, qui menaient (19-10 à la mi-temps puis 19-13) ont craqué en toute fin de match sur un essai du troisième ligne gallois Moriarty à la 74e minute.

Credit Photo – Icon SportLoin de vouloir l’accabler, Chabal se montre compréhensif et rappelle que le premier qui va en payer le prix n’est autre que Vahaamahina. Il fait également un parallèle avec le coup de boule de Zidane sur Materrazzi en finale de la Coupe du Monde 2006. Même s’il reconnait que c’est « une belle connerie ». Atténuons également l’impact de ce geste. Vahaamahina va prendre plusieurs semaines de suspension mais il ne faut pas oublier que la France a manqué des points importants. Notamment la transformation du premier essai et une pénalité.

Le XV de France sera absent des demi-finales pour la troisième fois, après 1991 et 2015, en neuf éditions de la coupe du monde.

Auteurs de leur meilleur match depuis le début de la Coupe du monde, les Français ont rapidement pris lavantage grâce à deux essais de Vahaamahina (5e) et Ollivon (8), pour mener (12-0). Avant quun troisième essai de Vakatawa, meilleur homme sur le terrain, ne leur donne un avantage significatif à la mi-temps (19-10).

Cette polémique rappelle le cas dun autre arbitre sud-africain, Craig Joubert, qui avait officié pendant la finale du mondial 2011, entre la Nouvelle-Zélande et la France (8-7 en faveur des All Blacks). Son arbitrage avait été contesté par les Français, qui lui reprochaient davoir omis de siffler plusieurs pénalités en leur faveur au cours des vingt dernières minutes de la rencontre.

Mais le carton rouge de Vahaamahina (49e), pour un coup de coude dans la face dun adversaire, leur a coûté le match. Ils ont longtemps résisté, jusquà lessai de Moriarty.