Les Galeries Lafayette d’Agen, Montauban et Tarbes pourraient être …

Galeries Lafayette en province, soit près de la moitié du parc, employant plus de 900 salariés, a été annoncé aux représentants du personnel à l’occasion d’un comité central d’entreprise, indiqué lundi des sources syndicales. Ces magasins, qui resteront sous enseigne Galeries Lafayette, font partie de l’entité MGL, qui regroupe les 53 magasins en France, hormis le vaisseau amiral du boulevard Haussmann.

Avec le navire amiral du boulevard Haussmann et le magasin de Montparnasse, à Paris, les Galeries Lafayette comptent au total 57 magasins en France.

“petits magasins” situés dans des villes de taille moyenne, font partie du projet de cession, comme à Agen, Angoulême, Belfort, La Rochelle, Toulon ou encore Dax.

Trois repreneurs seraient sur les rangs. L’annonce a été faite lors d’un comité central d’entreprise ce mois-ci. De son côté, la direction des Galeries Lafayette n’a fait aucun commentaire. Selon des sources syndicales, trois repreneurs seraient sur les rangs. Les magasins concernés sont de “petits magasins” situés dans des villes de taille moyenne, a indiqué une de ces sources. Une autre a évoqué les villes d’Agen, Angoulême, Belfort, La Rochelle, Toulon, Chambéry ou encore Dax. Plus de 900 salariés travaillent dans les magasins ciblés. Leurs contrats devraient être transférés. Ce projet “à très court terme” avait déjà été évoqué auparavant, selon une de ces sources, mais il portait alors sur un périmètre de 16 magasins et les noms des villes concernées n’avaient pas été donnés.[Reportage] Les photos du nouvel Aldi de centre-ville à Nice

Il concerne les magasins d’Agen, Amiens, Angoulême, Beauvais, Bayonne, Belfort, Besançon, Caen, Cannes, Chalon-sur-Saône, Chambéry, Dax, La Roche-Sur-Yon, La Rochelle, Libourne, Lorient, Montauban, Niort, Rouen, Saintes, Tarbes et Toulon.(Pascale Denis, édité par Marc Angrand)

Les Galeries Lafayette veulent franchiser 22 magasins de province

Ok Sites Ouest-France Newsletter et alertes Ouest-France Auto Ouest-France Immo Ouest-France Emploi Comparateur Assurances Ouest-France Solidarité Infolocale Codes Promo Codes Promo Cdiscount Codes Promo Asos Album photos Incubateur OFF7 Sites du groupe 20 Minutes Courrier de l’Ouest Presse Océan Le Maine-libre Publihebdos Actu.fr La Presse de la Manche Voiles et voiliers Chasse-Marée Le Marin Édilarge Autres sites du groupe Services Ouest-France Contactez-nous Recrutement Abonnez-vous Mon abonnement Archives du site Bilan gaz à effet de serre Les applications mobiles Ouest-France disponibles en téléchargement

Les Galeries Lafayette veulent céder 22 magasins en province, selon des syndicats

Accès illimité à ladepeche.fr Les avantages du Club Abonnés

Y.D. avec AFP 0 Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Mais qui peut être intéressé par des points de vente vendant essentiellement de la mode, même si en régions, certains Galeries Lafayette proposent une offre plus large ? « Le marché de l’habillement a baissé de 15 % à 20 % en dix ans », expliquait en février dernier aux « Echos » Paolo de Cesare, le président du Printemps, la chaîne concurrente avec 17 unités en province. « L’ e-commerce a pris environ 20 %. Cela signifie que pour les magasins physiques, le marché a chuté de 35 % », ajoutait-il.Abonnement Découvrez toutes nos offres d’abonnement« petits magasins » situés dans des villes de taille moyenne, a indiqué une de ces sources. Il s’agit des Galeries Lafayette d’Agen, Amiens, Angoulême, Beauvais, Bayonne, Belfort, Besançon, Caen, Cannes, Chalon-sur-Saône, Chambéry, Dax, La Roche-sur-Yon, La Rochelle, Libourne, Lorient, Montauban, Niort, Rouen, Saintes, Tarbes et Toulon.Les Galeries Lafayette, qui comptent déjà plusieurs magasins à l’étranger (Dubaï, Casablanca, Pékin, Jakarta, Istanbul, Beyrouth…), ont annoncé récemment l’ouverture en 2019 d’un deuxième point de vente à Istanbul et d’un magasin à Koweït City, deux projets développés en franchise, alors qu’un magasin doit ouvrir en 2018 à Doha.

Leader Price fait un grand pas vers la montée en gamme

Ces magasins, qui resteront sous enseigne Galeries Lafayette, font partie de l’entité MGL, qui regroupe les cinquante-sept magasins en France, hormis le vaisseau amiral du boulevard Haussmann à Paris. Trois repreneurs sont sur les rangs, selon ces sources.Trois repreneurs, dont l‘identité n‘a pas été révélée, seraient sur les rangs.

La Roche. Les galeries Lafayette pourraient changer de propriétaire

Abonnez-vous Mon compte Newsletter Abonnement magazine Derniers numéros Application disponible sur iPad Application disponible sur Google Play Publicité Mentions légales Contactez-nous Une marque du groupeLe Black Friday a fait un carton en France

if ((!isMobile() && $(“#pub_dfp_article”).hasClass(‘not-mobile’)) || (isMobile() && $(“#pub_dfp_article”).hasClass(‘mobile-only’))) { googletag.cmd.push(function() {googletag.display(“pub_dfp_article”);}); } Contactée par La Dépêche du Midi, la direction du magasin de Tarbes n’a pas souhaité nous répondre. Les délégués syndicaux du magasin n’auraient pas été encore informés par voie officielle de ce projet. Cette cession en franchise pourrait être confirmée officiellement fin janvier. Elle aurait pour conséquence le transfert des contrats de plus d’un millier de salariés, “avec une éventuelle dénonciation des accords précédents”.  

 Un projet de cession en franchise de 22 magasins Galeries Lafayette en province, soit près de la moitié du parc, employant plus de 900 salariés, a été annoncé aux représentants du personnel à l’occasion d’un comité central d’entreprise, a-t-on appris lundi de sources syndicales.© 2017 Reuters. All Rights Reserved.

Ce projet fait partie du plan de transformation de la branche Grands magasins, appelé « Ambition 2020 », mis en place en 2014 par le PDG du groupe, Nicolas Houzé.Trois magasins fermés en 2015. En 2015, les Galeries Lafayette avaient déjà réduit leur réseau MGL avec la fermeture de trois magasins, à Thiais, dans le Val-de-Marne, Béziers, dans l’Hérault, et Lille. Les Galeries Lafayette, qui comptent déjà plusieurs magasins à l’étranger (Dubaï, Casablanca, Pékin, Jakarta, Istanbul, Beyrouth…), entendent poursuivre dans cette voie. L’enseigne a annoncé récemment l’ouverture en 2019 d’un deuxième point de vente à Istanbul et d’un magasin à Koweït City, deux projets développés en franchise, alors qu’un magasin doit ouvrir en 2018 à Doha. “On déshabille Pierre pour habiller Paul”, a commenté une des sources syndicales, en mettant en parallèle les projets de l’enseigne à l’étranger et en France. Le groupe Galeries Lafayette, qui comprend aussi le BHV Marais et d’autres enseignes (Guérin Joaillerie, Louis Pion…), a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 3,8 milliards d’euros.

céder en franchise 22 de ses magasins en province, soit près de la moitié du parc, selon les syndicats. L’annonce a été faite aux représentants du personnel à l’occasion d’un comité central d’entreprise. 900 salariés sont concernés en France.

Les cessions porteront sur le fond de commerce, mais ausi, dans certains cas, sur les murs. L’opération pourrait aboutir dans quelques mois. Elle priverait le groupe de revenus locatifs, mais lui apporterait de l’argent frais pour ses autres activités.  Les Galeries Lafayette contrôlent La Redoute depuis septembre, arriveront sur les Champs-Elysées en 2018 et ouvriront un premier Eataly dans le Marais, à Paris. En franchise… L’enseigne a aussi entamé une vaste rénovation boulevard Haussmann. Le groupe investit au moins 150 millions par an.

Motif Choisissez le motif de votre alerte Diffamation/insultes Incitation à la haine raciale Atteinte à la vie privée Autres

social, assure l’entreprise. Le résultat de cette réflexion devrait être connu en 2018.

de votre localitéheure par heure

Christophe Castaner : “Je porte l’ADN, l’envie, la volonté de ce qu’est En Marche!”

Le magasin de Béziers fait partie des cinq grands magasins déjà affiliés-franchisés au groupe. – Houin/Belpres/Andia var ULTIMEDIA_mdtk = “01946947”; var ULTIMEDIA_zone= “20”; var ULTIMEDIA_target = “ultimedia_switch”; var ULTIMEDIA_async = false; Le groupe familial veut changer le mode de gestion de la moitié de son réseau. Des investisseurs seraient intéressés. L’annonce illustre les difficultés des grands magasins. Les syndicats du groupe Galeries Lafayette ont révélé ce lundi un projet de cession en franchise de 22 points de vente, soit près de la moitié du réseau dit « MGL », lequel regroupe 53 unités en dehors du navire-amiral du boulevard Haussmann, à Paris.

//sas_manager.render(98); //sas_manager.render(1972); A voir aussimagasins concernés par un changement de propriétaire.

Avec le navire amiral du boulevard Haussmann et le magasin de Montparnasse, à Paris, les Galeries Lafayette comptent au total 57 magasins en France.

Jeux Gagnez votre week-end à l'Alpe d'Huez avec Le Grand Tour de France