PRO D2 – Montauban lemporte dun petit point contre le BOPB – Rugbyrama.fr

PRO D2 - Montauban l\emporte d\un petit point contre le BOPB - Rugbyrama.fr

Pro D2 : “Dénormes regrets” pour Biarritz défait dun point à Montauban (15-14)

Montauban recevait Biarritz pour la 10e journée de Pro D2. Montauban a été mené jusquà la 70e minute mais a su remonter et signer une victoire renversante. Montauban est neuvième au classement.

Votre e-mail est collecté par le Groupe SIPA Ouest-France pour recevoir nos actualités. En savoir plus.

Lemblématique talonneur du XV de la Rose, Dylan Harley a annoncé hier larrêt de sa carrière avec effet immédiat. En effet, ce dernier sest gravement blessé à un genou et na jamais réussi à guérir. Capitaine de léquipe nationale à 30 reprises, Hartley compte pas moins de 92 sélections sous le maillot anglais. Il restera aussi le joueur ayant joué le plus de match avec Northampton (251 apparitions). Chapeau lartiste.

Messenger LinkedIn Email Montauban a battu Biarritz 15 à 14 après avoir été mené par les visiteurs jusquà la 70e minute et la pénalité de Bosbiel, synonyme de 4e succès de la saison et de 9e place, jeudi, dans lattente des autres matches de la 10e journée de Pro D2.

Le capitaine du Racing 92 reste fidèle à son club. En effet, Maxime Machenaud a prolongé pour deux saisons de plus avec les Ciel & Blanc. Un temps annoncé sur le départ, le staff ainsi que son président lui ont renouvelé leur confiance. Signe que lancien agenais est une pièce essentielle dans le dispositif de Laurent Travers. Il peut à présent se concentrer sur la suite de la saison en Top 14 et en Coupe dEurope.

Biarritz, qui a marqué un essai, menait ainsi 11-9 à la mi-temps et 14-12 à la 52e minute, mais une pénalité réussie par Jérôme Bosviel à dix minutes du terme, a permis à Montauban denlever une victoire importante. Biarritz est 6e (25 pts).

Au terme dun match âpre et particulièrement engagé, Sapiac a triomphé du Biarritz Olympique sur le fil (15-14). Les conditions météorologiques nont pas permis de développer du beau jeu et les deux équipes sen sont donc remis à leurs avants. Romain Ruffenach a ainsi inscrit le seul essai de la partie mais cest le buteur montalbanais, Jérôme Bosviel, qui a eu le dernier mote en fin de rencontre.

Rugby / Pro D2 : les poutres sont fragiles au Biarritz Olympique

Grenoble (1er, 30 pts) accueille Béziers (8e, 21 pts) vendredi dans ce qui fait figure daffiche de cette journée.

Le XV de départ de Biarritz : 15. Bouldoire ; 14. Stark, 13. Barry, 12. Lebraud, 11. Artru ; 10. Du Plessis, 9. Hart ; 7. OCallaghan, 8. Armitage, 6. Knight ; 5. Olmstead, 4. Backhouse ; 3. Tawaké, 2. Ruffenach, 1. Watremez.

[Fin du match]VICTOIRE DE NOS GUERRIERS !!Après la pause, les Sapiacains ont mis la main sur le ballon et ont réussi à rattraper leur retard. A limage de la première période, ce second acte fut difficile et lon a assisté à un vrai combat entre deux belles équipes. pic.twitter.com/NzWBPGoyJQ

Le XV de départ de Montauban : 15. Salles ; 14. Sitauti, 13. Luatua, 12. Mathy, 11. Sayerse ; 10.Silago, 9 . Chaput ; 7. Augry, 8 . Vaotoa, 6. Munoz (cap) ; 5. Braendlin, 4. Maninoa ; 3. Zanon, 2. Pellow, 1. Agnesi.

Il y a eu très peu de grandes envolées dans ce match, après trois jours de pluie sur le Tarn-et-Garonne. Mais dans ce match douverture de la 10e journée de Pro D2, Biarritz doit se contenter dun point de bonus défensif (défaite 15-14) ramené de Montauban. Une rencontre où jeu au pied de pression, maladresses, mauls et soucis en conquête ont rythmé la partie. 

Jaccepte de recevoir par mail les nouveautés et les offres concernant les produits & services des sociétés du même groupe quEurosport.

Pourtant ce sont les Biarrots qui entament cette rencontre de la meilleure des manières : profitant dune touche perdue par les Montalbanais à cinq mètres de len-but, Romain Ruffenach inscrit le seul essai de ce match (0-5, 9e). Globalement, la première période se déroule au sol, avec des grattages et autres ballons gardés, pénalisés et qui permettent à Biarrots de rentrer aux vestiaires à la mi-temps avec un léger avantage (9-11, 40e).

Ainsi, linternational canadien Evan Olmstead est aligné pour la première fois en deuxième ligne. Steffon Armitage, entré en jeu à Carcassonne, va connaître sa première titularisation. Le pilier droit fidjien Kalivati Tawake, qui avait manqué la Coupe du monde avec sa sélection à cause dun problème au genou fait son retour. Charles Bouldoire, Yvan Watremez, Lucas Lebraud, Steeve Barry et Charles Bouldoire sont également alignés. Tout comme Yohann Artru, blessé aux côtes contre Mont-de-Marsan. “Le plus important dans un groupe, cest la concurrence. Ça pousse les joueurs à être meilleurs. Notre infirmerie se vide, le staff doit faire des choix […] mais on ne va pas de plaindre”, conclut le manager biarrot.

Des Rouge et blanc qui vont faire la course en tête une grosse partie de la rencontre. Dans le sillon dun Charles Bouldoire toujours à la relance, dun pack qui tient lopposition avec lapport de certains joueurs comme Steffon Armitage ou Evan Olmstead (qui pour son premier match a joué 80 minutes), le BO propose de belles séquences offensives, permettant de garder loccupation du terrain. Gâché par les erreurs : quatre touches manquées par le BO et surtout 13 pénalités.

“Pour remporter un match à lextérieur, il faut quon fasse attention à notre discipline”, prévient louvreur Willie du Plessis. Car cest ce qui fâche depuis les dernières sorties : le nombre de fautes concédés. Un excès de trop bien faire explique-t-on du côté dAguiléra. “La difficulté que lon a cest de placer leur curseur dans lenvie, dans lengagement, concède Matthew Clarkin. Il faut quon soit capable de sajuster en fonction de larbitrage, de garder notre concentration tout au long du match, sans que notre défense en pâtisse.” Est-ce que la leçon aura été retenue, les repères pris ? Dautant quavec lenchaînement des matches, le BO va faire tourner son effectif.

La dernière sera fatale pour le Biarritz Olympique. Après deux pénaltouches mal-négociées côté basque, lUSM vole un ballon, envoie au large, et derrière un coup de pied mais la pression à Armitage, pénalisé. 22 mètres face aux perches, sanction de Jérôme Bosviel. A la 79e, Du Plessis manque la balle de match avec une pénalité des 48 mètres. Le BOPB encaisse ainsi une deuxième défaite consécutive en autant de déplacements.

Face aux Rouge et blanc, des Sapiacains pour qui ce match est capital. Le début de saison de Montauban na pas été de tout repos. La faute à une contamination au staphylocoque, qui a touché plusieurs joueurs du club de Sapiac mi-septembre. Conséquence : plusieurs semaines de mise en quarantaine, décontamination pour tout le monde, entrainement individuel, et surtout deux matches reportés (Nevers et Provence Rugby). Pas idéal pour se préparer, et ça sest vu au moment de la reprise : 51 points encaissés à Mont de Marsan et la zone rouge qui a commencé à fondre dangereusement sur Montauban.

Yohann Artru : “Le bonus défensif, cest un moindre mal. Mais ce nest pas suffisant pour les objectifs que lon a, pour regarder plus haut. Il va falloir réagir, avec ces deux prochain matches à Aguiléra (Rouen et Provence Rugby).”

Matthew Clarkin : “Le bloc ne commence pas de la meilleure des façon mais il faut trouver le moyen de régler les problèmes que lon affiche. Gagner à nouveau pour continuer à progresser dans des conditions plus positives.”

Biarritz olympique : Bouldoire – Stark, Barry, Lebraud, Artru – (o) Du Plessis, (m) Hart – OCallaghan, Armitage, Knight – Olmstead, Backhouse – Tawake, Ruffenach, Watremez. Sur le banc des remplaçants : Levi, Synaeghel, Hirigyen, Usarraga Latierro, Doubrère, Bernard, Smith, Millar.

Auteur du seul essai de la rencontre à la 9e minute, le talonneur biarrot Romain Ruffenach a abandonné la pelouse à la 78e minute, touché au genou gauche après un contact. Si le joueur a mis du temps à se relever et à sortir du terrain, il semblerait que cela soit moins grave quon ne pouvait le craindre. Il passera des examens dans les prochains jours pour évaluer la gravité de la blessure.

US Montauban : Salles – Sitauti, Luatua, Mathy, Sayerse – (o) Silago, (m) Chaput – Augry, Vaotoa, Muñoz (cap.) – Braendlin, Maninoa – Zanon, Van der Westhuizen, Agnesi. Sur le banc des remplaçants : Deligny, Aleo, Astier, Oulai, Loubière, Bosviel, Cadiou, Kelenjeridze.