Deux femmes retrouvées mortes dans une maison à Montauban – Ouest-France

Deux femmes retrouvées mortes dans une maison à Montauban - Ouest-France

Montauban : deux femmes retrouvées mortes dans une maison, deux hommes interpellés

PoliceFAIT DIVERS – Un jeune homme âgé de 17 ans et un autre homme âgé de 35 ans ont été interpellés et placés en garde à vue dans la nuit de mercredi à jeudi à Montauban (Tarn-et-Garonne) dans le cadre dune enquête portant sur un double homicide. La petite-amie de ladolescent a été retrouvée morte, tout comme la mère de ce dernier. 2019-11-14T10:11:59.413Z – La rédaction de LCIIl a appelé la police au milieu de la nuit, vers 4 heures du matin. Après avoir composé le 17, cet adolescent a indiqué avoir été réveillé par des détonations suspectes. A leur arrivée, les policiers ont découvert les corps sans vie d'une femme de 38 ans et d'une jeune fille de 18 ans. 

"Il s'agit de la mère de l'adolescent et de sa petite-amie. Elles ont été tuées par balles, à l'aide d'un fusil", indique une source policière à LCI confirmant une information d'Europe 1. 

Après avoir procédé aux premières constatations, les enquêteurs de la police judiciaire ont tout de suite eu des soupçons sur le jeune homme. Ce dernier a été interpellé et placé en garde à vue au cours de la nuit. 

Les pompiers ont découverts une des victimes au rez-de-chaussée de la maison et une autre à létage, un fusil a été retrouvé sur place à côté de lun des corps, mais on ignore sil sagit de larme qui a servi au crime.

Agé de 17 ans, et blessé lui aussi par arme à feu à la main, l'adolescent a été hospitalisé. Selon une source proche de l'enquête, il nie être l'auteur du double homicide. 

Un deuxième homme, âgé de 35 ans, a été interpellé. Cet homme est une connaissance de la mère et est arrivé, en état d'ébriété, sur les lieux alors que ceux-ci étaient déjà bouclés par les enquêteurs.

France – Faits divers. Sa mère et sa petite amie retrouvées mortes, un mineur arrêté

Il n'a pas pu donner d'explications cohérentes sur sa présence et a donc été placé en garde à vue, a indiqué le procureur.

Le jeune homme aurait prévenu les voisins, leur assurant qu’une tierce personne s’était introduite dans la maison d’habitation, avait tué sa mère et “était” à ce moment là avec sa petite amie. Blessé lui aussi par arme à feu à la main, il a été hospitalisé et placé en garde à vue.

Selon la source proche de l'enquête, c'est le fils qui aurait découvert les corps des deux femmes. Le jeune homme aurait prévenu les voisins, leur assurant qu'une tierce personne s'était introduite dans la maison d'habitation, avait tué sa mère et "était" à ce moment là avec sa petite amie, selon la source proche de l'enquête.

Un deuxième homme, âgé de 35 ans, a été interpellé. Cet homme est une connaissance de la mère et est arrivé, en état d’ébriété, sur les lieux alors que ceux-ci étaient déjà bouclés par les enquêteurs.

A l'arrivée de la police, jeudi vers 4 heures du matin, la mère gisait au rez-de-chaussée et présentait une plaie par arme à feu au niveau du cou, ainsi que de nombreuses plaies par coups de couteau.

A son arrivée sur les lieux, la police a découvert la femme de 38 ans gisant au rez-de-chaussée et présentant une plaie par arme à feu au niveau du cou, ainsi que de nombreuses plaies par coups de couteau. La jeune fille se trouvait quant à elle au premier étage, morte par arme à feu, selon les premiers éléments de lenquête. Un fusil a été retrouvé sur les lieux, sans quil soit démontré à lheure actuelle quil sagit de larme ayant été utilisée pour ces homicides, précise La Dépêche. Lenquête a été confiée à la police judiciaire de Toulouse.

Le corps de la jeune femme était au premier étage, morte par balle, selon les premiers éléments de l'enquête. Une arme à feu a été retrouvée sur les lieux, sans qu'il ait été démontré à l'heure actuelle qu'il s'agit de celle ayant été utilisée pour ces homicides.

Il a également alerté les voisins, leur assurant quune tierce personne sétait introduite dans la maison et avait tué sa mère et “était” à ce moment-là avec sa petite amie, selon une source proche de lenquête. Blessé par arme à feu à la main, ce garçon de 17 ans a été hospitalisé et placé en garde à vue; il nie être lauteur du double homicide, a indiqué le procureur de Montauban.

Selon la source proche de l'enquête, les voisins se sont plaints des nombreux passages, même durant la nuit, dans cette maison.

Deux femmes ont été retrouvées mortes à leur domicile, à Montauban (Tarn-et-Garonne) dans la nuit de mercredi à jeudi, a appris BFMTV de source policière. Les victimes, âgées de 38 et 18 ans, ont été tuées par arme à feu et arme blanche. Le fils de la victime la plus âgée, et petit ami de la plus jeune, a découvert les corps des deux femmes et prévenu la police.

TARN-ET-GARONNE. Sa mère et sa petite amie retrouvées mortes, un mineur arrêté

VIDÉO – Mexique : un des fils d'"El Chapo" libéré en pleine ville à larme de guerre par le cartel de Sinaloa

Le fils de la victime âgée de 38 ans, qui était par ailleurs le petit ami de la seconde victime, a été placé en garde à vue. Blessé à la main, cest lui qui aurait prévenu les voisins, leur indiquant quune tierce personne sétait introduite dans la maison et avait tué sa mère. Selon une source proche de lenquête citée par lAFP, il nierait être lautre des meurtres. Il a été hospitalisé.

INFO EUROPE 1 – Double meurtre à Montauban, un mineur en garde à vue

Moselle : un homme tétraplégique tué à l'arme blanche retrouvé mort dans son fauteuil par son infirmier

Et aussiAttaque à la mosquée de Bayonne : pourquoi peut-on parler d'attentat et de terrorisme ?

Agées de 38 et 18 ans, elles ont été tuées par balles et arme blanche précise le procureur de la République de Montauban, Laurent Czenik. La plus âgée se trouvait au rez-de-chaussée, blessée par arme à feu au cou et lardée de coups de couteau, lautre à létage de cette villa située près du quartier Villebourbon, non loin de la gare.

Montauban. Deux femmes tuées, deux hommes en garde à vue

"Mask Singer" : le divertissement déjanté de Camille Combal débarquera le 8 novembre sur TF1

Ladolescent aurait dabord prévenu ses voisins, assurant quune tierce personne sétait introduite dans le domicile familial, alors que sa mère et sa petite amie se trouvaient, selon lui, ensemble à ce moment-là. Mais la première gisait au rez-de-chaussée, et la seconde se trouvait à létage. Les premières constatations techniques et scientifiques ont rapidement mis en doute la version du fils.

Macron aux îles Eparses, petit archipel au cœur des tractations diplomatiques entre la France et Madagascar

La première victime, âgée de 38 ans, est la mère de ladolescent gardé à vue. Elle présentait une plaie par arme à feu au niveau du cou mais également plusieurs coups de couteau. La seconde victime, âgée de 18 ans, serait la petite amie du suspect. Elle aurait reçu un tir au niveau du cœur. 

"Ils étaient cagoulés, c'était prémédité" : le concert parisien du rappeur Jul perturbé par des ultras du PSG

INFO FRANCE BLEU – Un double meurtre dans la nuit à Montauban

Blessé lui aussi par arme à feu à la main, il a été hospitalisé. Selon une source proche de l’enquête, il ne reconnaîtrait pas être l’auteur du double homicide. Selon cette source, c’est lui qui aurait découvert les corps des deux femmes. Le jeune homme aurait prévenu les voisins, leur assurant qu’une tierce personne s’était introduite dans la maison d’habitation, avait tué sa mère et « était » à ce moment là avec sa petite amie, selon la source proche de l’enquête.

Cest le fils de la victime de 38 ans, qui se trouve être le petit-ami de la seconde victime, qui a prévenu les voisins du décès des deux femmes cette nuit, dans le quartier Villebourbon, à Montauban. Une fois sur les place, les autorités nont pu que constater la mort de ces dernières, abattues par arme à feu. La mère de famille aurait également été poignardée à une dizaine de reprises. Le jeune homme de 17 ans, grièvement blessé à la main, a imméditatement été interpellé et placé en garde à vue. Il est actuellement entendu par la police, tout comme le compagnon de sa mère.

A l’arrivée de la police, jeudi vers 4h, la mère gisait au rez-de-chaussée et présentait une plaie par arme à feu au niveau du cou, ainsi que de nombreuses plaies par coups de couteau. Le corps de la jeune femme était au premier étage, morte par arme à feu, selon les premiers éléments de l’enquête.