Double meurtre à Montauban : le fils et petit ami des deux victimes présenté au parquet – LaDepeche.fr

Double meurtre à Montauban : le fils et petit ami des deux victimes présenté au parquet - LaDepeche.fr

Montauban : Deux suspects et une maison, où en est lenquête sur le double meurtre qui a coûté la vie à deux…

Au lendemain de la découverte du meurtre dune mère de famille et de la petite amie de son fils dans une maison dun quartier résidentiel de Montauban, le compagnon, violent, de la mère semble hors de cause. Le fils vient dêtre déféré au pôle de linstruction pour être mis en examen.

Retour à laccueil Newsletter Alerte Info Recherche Ok Actualité Locales Sport Entertainment Economie Planète T'as vu ? Fake Off By the Web High-Tech Podcast Vidéos En Images Voyage Guide d'achat Le direct Services Jeux PDF Menu complet Retour à laccueil Toulouse Où en est l'enquête sur le mystérieux double meurtre de Montauban ?

Une fois arrivés sur les lieux, les forces de l’ordre ont découvert au rez-de-chaussée le corps d’une mère de famille âgée de 38 ans. Celle-ci présentait plusieurs plaies effectuées avec un couteau ainsi qu’une plaie par arme à feu au niveau de son cou. Plus loin, au premier étage, se trouvait le corps sans vie d’une adolescente de 18 ans. Elle aussi aurait reçu plusieurs balles, entraînant son décès.

FAITS DIVERS Après le double homicide de deux femmes dans la nuit de mercredi à jeudi à Montauban, les enquêteurs ont entendu deux suspects sans parvenir encore à percer le mystère de ce drame

Découverte macabre ce jeudi 14 novembre 2019. Dans une maison de Montauban (Tarn-et-Garonne), deux corps inanimés ont été retrouvés. Ce jeudi matin, vers 4 heures du matin, la police a reçu un appel d’un adolescent qui affirme avoir été réveillé par des détonations, rapporte Le Parisien, confirmant une information d’Europe 1.

Un peu plus de 24 heures après le double meurtre dans le quartier Villebourbon à Montauban dans le quartier de Villebourbon ​à Montauban, les enquêteurs sont toujours à pied dœuvre pour comprendre les circonstances de ce drame qui a coûté la vie à deux femmes de 18 et 38 ans. Toutes les deux ont succombé à des tirs mais la seconde présente aussi des plaies par arme blanche.

Blessé lui aussi par arme à feu à la main, il a été hospitalisé. Selon une source proche de l’enquête, il ne reconnaîtrait pas être l’auteur du double homicide. Selon cette source, c’est lui qui aurait découvert les corps des deux femmes. Le jeune homme aurait prévenu les voisins, leur assurant qu’une tierce personne s’était introduite dans la maison d’habitation, avait tué sa mère et « était » à ce moment là avec sa petite amie, selon la source proche de l’enquête.

Les gardes à vue des deux hommes interpellés jeudi matin ont été prolongées de 24 heures jeudi soir et les enquêteurs vérifient actuellement leurs déclarations. Le premier est un jeune de 17 ans, fils de la plus âgée des victimes et petit ami de la plus jeune. Cest lui qui a découvert les corps et donné lalerte. Il sest réfugié chez des voisins profondément blessé aux mains. Le second homme, âgé de 35 ans, est le gérant dune épicerie de nuit et ancien compagnon de la victime de 38 ans.

 Ils nient tous les deux leur implication dans les meurtres, a indiqué ce midi à 20 Minutes Laurent Czernik, le procureur de la République à Montauban. Le plus âgé explique quil a travaillé une partie de la soirée avant de boire une bouteille de vodka en compagnie damis. Il est arrivé sur place en état débriété au moment où les enquêteurs faisaient les premières constatations. Les caméras de vidéosurveillance accréditent cette version. A priori, il est mis hors de cause mais nous restons prudents .

Cest le fils de la victime de 38 ans, qui se trouve être le petit-ami de la seconde victime, qui a prévenu les voisins du décès des deux femmes cette nuit, dans le quartier Villebourbon, à Montauban. Une fois sur les place, les autorités nont pu que constater la mort de ces dernières, abattues par arme à feu. La mère de famille aurait également été poignardée à une dizaine de reprises. Le jeune homme de 17 ans, grièvement blessé à la main, a imméditatement été interpellé et placé en garde à vue. Il est actuellement entendu par la police, tout comme le compagnon de sa mère.

Montauban : un adolescent soupçonné davoir tué sa mère et sa petite-amie

Condamné en 2018 pour des violences conjugales sur son ex-conjointe, il avait interdiction dentrer en contact avec elle. Il semble que le couple avait renoué dernièrement. Ce trentenaire devrait être présenté à un juge dapplication des peines et incarcéré pour avoir bravé cette interdiction dentrer en contact avec elle.

Le jeune homme de 17 ans, entendu par les enquêteurs après avoir été hospitalisé assure, quant à lui, quune tierce personne est responsable du double homicide.  Il désigne deux personnes qui seraient venues successivement dans la maison, détaille le procureur. Il connaît ces personnes quil a croisées une fois .

PoliceFAIT DIVERS – Un jeune homme âgé de 17 ans et un autre homme âgé de 35 ans ont été interpellés et placés en garde à vue dans la nuit de mercredi à jeudi à Montauban (Tarn-et-Garonne) dans le cadre dune enquête portant sur un double homicide. La petite-amie de ladolescent a été retrouvée morte, tout comme la mère de ce dernier. 2019-11-14T10:11:59.413Z – La rédaction de LCIIl a appelé la police au milieu de la nuit, vers 4 heures du matin. Après avoir composé le 17, cet adolescent a indiqué avoir été réveillé par des détonations suspectes. A leur arrivée, les policiers ont découvert les corps sans vie d'une femme de 38 ans et d'une jeune fille de 18 ans. 

Une quarantaine denquêteurs travaillent actuellement sur cette affaire, encore nimbée dun épais mystère, qui a été confiée au Service régional de police judiciaire de Toulouse.

Selon la source proche de l'enquête, c'est le fils qui aurait découvert les corps des deux femmes. Le jeune homme aurait prévenu les voisins, leur assurant qu'une tierce personne s'était introduite dans la maison d'habitation, avait tué sa mère et "était" à ce moment là avec sa petite amie, selon la source proche de l'enquête.