Laurent Nicollin (président de Montpellier) : «L’organisation de …

Laurent Nicollin (président de Montpellier) : «L'organisation de ...

AS Monaco : Leonardo Jardim justifie les contre-performances de son équipe

Finalement, Falcao allait montrer sa classe peu après. Lancé par Jovetic, Lopes galopait côté droit puis centrait pour “le Tigre”. Avant de se jeter pour ouvrir la marque (validé grâce à la “golden line”), le buteur s’était, au préalable, défait de ses défenseurs par un parfait appel-contre appel (1-0, 38). Montpellier, inefficace comme encore une fois Skhiri avant la pause (40), était très malheureux. Monaco, laborieux mais concentré, pouvait souffler.En seconde période, les Azuréens défendaient leur avantage pied à pied, à l’image du retour défensif de Glik (60). Jusqu’à cette ultime seconde, où Camara, formé à Monaco et remplaçant le plus prolifique de la L1, réduisait en cendres les velléités de victoire monégasques (1-1, 90+2).

Dupraz: “Je n’ai pas envie de me calmer”

AS Monaco : Leonardo Jardim justifie les contre-performances de son équipe

L’émouvant message de Bernard Tapie aux supporters de l’OM

ASM : Cette excuse bidon qui ne fonctionne pas avec Jardim

ASM : Cette excuse bidon qui ne fonctionne pas avec Jardim

ASM : Cette excuse bidon qui ne fonctionne pas avec Jardim

«En deuxième période, on a manqué de transition vers l’avant, souligne Jardim. On n’a pas su profiter des espaces et des appels de nos attaquants, poursuit-il. Et à 1-0, tu dois être plus concentré, pour ne pas lâcher à la fin.» Si dans le jeu, Monaco est incontestablement moins flamboyant que la saison dernière, l’équipe continue malgré tout d’engranger des points et de coller aux basques du PSG. Mais pour espérer continuer à suivre la cadence parisienne sans tomber dans la «Falcao-dépendance», Monaco a tout intérêt à soigner ses automatismes durant la trêve internationale. Revivez le match Montpellier-Monaco : il faut mettre Raggi titulaire il rentre meme plus en cours de match

L’AS Monaco ne s’est visiblement pas remis de sa cuisante défaite à domicile contre Porto (0-3) en Ligue des champions. Les hommes de Leonardo Jardim ont buté contre Montpellier, leur adversaire du soir, vendredi 29 septembre, toujours dans leur antre de Louis-II. L’AS Monaco, en souffrance tout le match, a logiquement cédé en toute fin de partie contre Montpellier et son “super remplaçant” Souleymane Camara (1-1).Avec 19 points en huit matches, Monaco est désormais à égalité avec le Paris Saint-Germain, mais Neymar et ses coéquipiers reçoivent samedi après-midi un Bordeaux toujours invaincu. Alors que l’on pensait les Monégasques capables de tenir le 1-0 acquis grâce à l’inévitable Radamel Falcao (38), le club de la principauté a logiquement craqué sur un but dans les arrêts de jeu de Camara, de la tête, suite à une remise de Bérigaud, deux remplaçants héraultais.

Monaco : Jardim explique les difficultés monégasques

Inscrivez-vous gratuitement à laNewsletter Football

Youri Tielemans et l'AS Monaco craquent contre Montpellier (vidéo)

Accueil > Ligue 1 > AS Monaco : Leonardo Jardim justifie les contre-performances de son (…)

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Balayé par Porto (0-3) à Louis II cette semaine en Ligue des champions, Monaco s’est laissé surprendre par Montpellier vendredi soir en championnat (1-1). Si les Monégasques, souvent emmenés par un grand Falcao, restent les principaux rivaux du PSG en Ligue 1, cette mauvaise passe a mis en lumière les lacunes de l’effectif actuel, décimé lors du mercato d’été. Alors, d’après vous, Monaco est-il officiellement malade ? Doit-on s’inquiéter pour Jardim et son équipe ? A vos claviers ! Votre avis nous intéresse.

Insolite : quand Javier Pastore reçoit le soutien de… Patrick bruel !c’est l’état d’esprit que j’attends de mon équipe : bien défendre collectivement et se jeter vers l’avant. On a des joueurs de vitesse, il faut qu’on les utilise encore mieux, et qu’on soit encore plus juste techniquement. C’est dans la finition qu’il faut qu’on progresse. » Se sortir du triptyque PSG-Monaco-Nice avec trois voire cinq points serait excellent pour la confiance des Montpelliérains, même si c’est bel et bien contre des concurrents directs qu’il faudra gagner pour assurer le maintien le plus rapidement possible.

Jardim plaide coupable

Auteur de deux matchs nuls contre le PSG (0-0) et à Monaco (1-1) alors qu’on lui promettait l’enfer, le MHSC s’en est finalement bien sorti. De bon augure pour la suite du championnat.19h54 La compo de Monaco : Subasic – A.Touré, Glik, Jemerson, D.Sidibé – R.Lopes, Tielemans, Fabinho, Lemar – Jovetic, Falcao

La belle copie d’AguilarAu sein du 5-3-2 montpelliérain, Ruben Aguilar a livré un gros match dans son couloir droit. Le joueur de 24 ans a enchaîné les allers-retours et a su influer sur le jeu héraultais, avec notamment 86 ballons touchés. Auteur d’une belle volée et surtout d’une intervention salvatrice en seconde période, en surgissant devant un Falcao qui avait le 2-0 au bout du pied.

Monaco ne méritait pas mieuxTrois jours après la claque reçue face à Porto (0-3) en Ligue des champions, Monaco a rendu une copie ô combien décevante. Le club de la Principauté, fébrile en défense et méconnaissable sur le plan offensif, n’a jamais été capable de gérer les débats et s’est logiquement fait punir, à force de reculer à l’approche du coup de sifflet final. Le choix de Jardim de renforcer son entrejeu, en remplaçant Jovetic par Moutinho, n’a pas empêché son équipe de craquer. Et de manquer l’occasion de prendre provisoirement la première place du classement.

Apr